Alexandros Michailidis / Shutterstock.com

Actualités Politique agricole

Hogan s'en tient au plafonnement des fonds de la PAC

7 janvier 2019 -Niels van der Boom - Commentaires 5

Malgré les nombreuses critiques sur le plafonnement des paiements agricoles dans le cadre de la politique agricole commune (PAC), le commissaire européen Phil Hogan maintient sa position. A partir de 60.000 XNUMX €, les entreprises devront composer avec un plafonnement de ce montant. La mesure entrera en vigueur à la fin de cette année.

La Commission européenne (CE) a annoncé mi-2018 que les grandes entreprises agricoles de la PAC renouvelée, qui prendra effet en 2021, avec un plafonnement de la montant du plafond avoir à gérer. Ce faisant, la CE tente de répondre aux critiques selon lesquelles les grandes entreprises reçoivent des montants (trop) élevés.

Limite de 100.000 XNUMX €
Les exploitations qui perçoivent plus de 60.000 100.000 € annuels devront faire face à une réduction. Le montant maximum à recevoir sera de 2 XNUMX €. Le reste est plafonné et revient à l'État membre. Le paiement direct pour les petites et moyennes entreprises est en fait en hausse. Les États membres sont également tenus de réserver XNUMX % de leurs paiements directs afin de fournir un soutien financier aux jeunes agriculteurs.

Malgré le fait qu'il y ait eu beaucoup de critiques sur l'abaissement et le plafonnement des montants, Hogan reste avec la mesure. Que schrijft Top Agrar. Selon lui, le plafonnement assure des paiements plus ciblés et plus justes. Il mentionne également que les frais de personnel d'une entreprise sont toujours à l'étude. Le plafonnement ne doit pas conduire à des pertes d'emplois.

L'entreprise familiale a aidé
Selon Hogan, les grandes entreprises ont l'avantage de l'échelle, ce qui signifie que les coûts par hectare sont inférieurs. Le raisonnement est qu'ils peuvent s'en sortir avec moins de paiements directs. "L'argent libéré par le plafonnement est utilisé pour stabiliser le niveau des paiements directs dans le premier pilier", a déclaré Hogan. En conséquence, les petites entreprises en profitent réellement, comme les entreprises familiales qui sont courantes dans l'Union européenne.

Le plafond entrera en vigueur cet automne, dans la perspective du nouveau cadre financier pluriannuel (CFP) pour 2021 à 2027. Au total, le budget de la PAC est de 365 milliards d'euros.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Niels van der Boom

Niels van der Boom est rédacteur en chef chez arable Boerenbusiness. Il rapporte principalement sur le marché de la pomme de terre. Il présente chaque semaine le point sur le marché des pommes de terre.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 5
Cornélis 7 janvier 2019
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/financieel/ artikel/10880964/hogan-blijft-bij-aftopping-glb-gelden]Hogan reste avec plafonnement GLB-gelden[/url]
Tout à fait d'accord, au dessus de 25000 euros tout à fait
rien de plus pour soutenir fiscalement les jeunes agriculteurs et pas comme avec pop3
Abonné
Jantje 7 janvier 2019
Laissez-moi deviner : vous percevez actuellement 25.000 XNUMX euros et vous avez un successeur.
hans 7 janvier 2019
Beaucoup de tracas pour la scène.
Les sommes supérieures à 60.000 100.000/XNUMX XNUMX euros vont toutes à des entreprises de la périphérie, ou à de grands propriétaires terriens (noblesse). Ces entreprises déclareront immédiatement qu'elles "doivent" supprimer des emplois lorsque les subventions seront supprimées.
Fixez-vous simplement une limite, à 50.000 XNUMX max, les économies seront déjà énormes et très peu d'agriculteurs pratiquants seront touchés.
Ce serait encore mieux que de restituer ces économies, en particulier sur FIRST HA., afin que tous les AGRICULTEURS de l'UE, et pas seulement les plus grands, puissent prendre l'air.
ver de terre 8 janvier 2019
Ensuite, toutes les collaborations se briseront à nouveau et les grandes entreprises seront scindées.
Maintenant, de nombreuses petites entreprises reçoivent des avantages sociaux et il y a encore un emploi à temps plein à côté de leur entreprise qui est à moitié loué ou sous-loué et qui devrait être épargné ?
??? !!! 8 janvier 2019
arrêtez ce non-sens immédiatement, pas de subventions sous quelque forme que ce soit.
Vous ne pouvez plus répondre.

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Actualités Sol

Un agriculteur britannique préfère « mettre en jachère » plutôt que cultiver

Fond Politique

Le Green Deal, point sensible des négociations UE-Ukraine

Interview Jean Mostert

« La LNV s'attaque au marché du fumier et réorganise l'élevage »

Opinie Jurphaas Lugtenburg

Promettre a été un succès dans la PAC, mais payer est devenu difficile

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login