Shutterstock

Actualités Soutien du revenu

L'argent européen inégalement réparti entre les agriculteurs

15 mai 2019 -Anne Jan Doorn - Commentaires 2

De nouveaux chiffres de la Cour des comptes montrent que l'aide au revenu de l'Europe est répartie de manière inégale. Environ 20 % vont aux agriculteurs qui (y compris ce soutien) ont un revenu inférieur au salaire minimum légal. Cependant, environ 33 % des aides européennes vont aux agriculteurs ayant des revenus plus élevés.

Environ 15 % de tous les agriculteurs néerlandais appartiennent à la catégorie des revenus les plus élevés (le double de la moyenne, soit 2 66.000 € par an). Grâce au soutien du revenu de l'Union européenne, ce pourcentage passe à 24 %. Cependant, le pourcentage d'agriculteurs qui cultivent en dessous du salaire minimum s'élève à 52 %. Avec cette aide au revenu, ce pourcentage tombe à 36 %. Cela signifie qu'un agriculteur néerlandais sur trois a encore un revenu inférieur au salaire minimum légal.

Moins de soutien direct au revenu 
Mentionné ci-dessus des chiffres concernent l'année 2014. Cette année-là, plus de 750 millions d'euros d'aide au revenu européenne ont été distribués aux Pays-Bas. Le gouvernement négocie actuellement le montant à allouer à la politique agricole commune pour la période 2021-2027. Cette nouvelle politique vise à réduire les aides directes au revenu et à soutenir davantage l'innovation et le verdissement.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Anne-Jan Doorn

Anne Jan Doorn est experte en cultures agricoles à Boerenbusiness† Entre autres choses, il écrit sur les différents marchés de l'agriculture arable et se concentre également sur le marché de la terre et de l'énergie.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 2
Peter 15 mai 2019
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/financieel/ artikel/10882485/europees-geld-onelijk-distributed-onder-boeren]Argent européen inégalement réparti entre les agriculteurs[/url]
Est-ce encore (fake news) pour qu'ils doivent encore moins payer LES agriculteurs pour leur travail.
Abonné
fortissimo 15 mai 2019
Il y avait une volonté de découpler la production et le support. C'était un choix du Parlement européen et non de l'agriculteur. Ensuite, le «soutien» (n'hésitez pas à l'appeler une prime d'assurance sur la nourriture bon marché pour les citoyens de l'UE) descend dans les prix des terrains et n'est pas bon non plus. Dans l'Interbellum actuel, qui se caractérise par l'expansion des institutions gouvernementales et des systèmes fiscaux, les citoyens et les entreprises sont financièrement dépouillés par les impôts sur les impôts. Nous attendons tant de mécontentement que quelque part en Europe le foyer de l'incendie se transforme en violence. Nous n'apprenons jamais. Et Rutte et consorts se contentent de détourner le regard et de bien rigoler, car le citoyen est stupide et ne devrait surtout pas avoir d'opinion.
Vous ne pouvez plus répondre.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception

Actualités Sol

Un agriculteur britannique préfère « mettre en jachère » plutôt que cultiver

Fond Politique

Le Green Deal, point sensible des négociations UE-Ukraine

Interview Jean Mostert

« La LNV s'attaque au marché du fumier et réorganise l'élevage »

Opinie Jurphaas Lugtenburg

Promettre a été un succès dans la PAC, mais payer est devenu difficile

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login