Shutterstock

Actualités Politique agricole

Un agriculteur menace de perdre 10.000 XNUMX euros à cause d'une PAC plus verte

4 mars 2020 -Erik Colenbrander - Commentaires 54

La plupart des entreprises agricoles perdront au moins 10.000 XNUMX euros de revenus si le gouvernement décide de lier la plupart des allocations actuelles de la PAC européenne aux services verts et bleus et à la politique climatique.

Ça montre d'après une étude de Wageningen Economic Research, réalisée en réponse à une motion de la Chambre des représentants soumise par Roelof Bisschop, membre du SGP. Cette motion découle d'un débat au Parlement avec la ministre de l'Agriculture Carola Schouten en mai 2019 sur la nouvelle politique agricole commune (PAC) européenne après 2020.

Dans les trois scénarios calculés par l’UR de Wageningen pour la PAC après 3, l’aide au revenu des agriculteurs diminuera. La question est combien. Les effets directs sur les revenus sont plus importants dans la mesure où une part plus importante du budget du premier pilier est consacrée aux allocations dites écologiques. Ils peuvent également être transférés vers le deuxième pilier, qui n'est pas destiné en priorité aux entreprises agricoles.

Dans les 3 scénarios calculés, le pourcentage transféré vers les allocations éco-régime et/ou vers le deuxième pilier diffère.

Le scénario Bishop s’adoucit
Dans le scénario dit Bisschop, ce pourcentage est limité à 40 %, dans les deux autres scénarios, ce pourcentage est encore (beaucoup) plus élevé. Les scénarios où l'accent est mis sur les éco-projets impliquent un effet de revenu négatif dans les grandes cultures de 11.000 15 € (-13.000 %) à 18 10.000 € (-15 %) par rapport au scénario de base « maintien du statu quo ». Pour l'élevage laitier, la baisse de revenu varie entre 11.000 16 € (-XNUMX %) et XNUMX XNUMX € (-XNUMX %).

Si le scénario Bishop est choisi, les revenus baisseront beaucoup moins. Pour les agriculteurs de grandes cultures, cela implique une baisse de revenus comprise entre 5.000 6.000 et XNUMX XNUMX euros, car une part moindre du budget de la PAC est allouée aux mesures environnementales et climatiques.

Dans les scénarios « Forte priorité aux services vert-bleu » et « Forte priorité à l'innovation et aux investissements/cadre de vie et climat » dans les secteurs fonciers et pour les élevages de veaux, la part des entreprises en dessous du seuil de pauvreté augmente d'environ 5 %. points de pourcentage. Dans le scénario Bisschop, cette augmentation est limitée à environ 2 points de pourcentage.

La variation des revenus est importante
Les chercheurs de Wageningen font un certain nombre de commentaires sur leurs calculs. Ils signalent que la variation des revenus agricoles est importante. Bien que l'allocation de la PAC soit une source constante de revenus, la variation des revenus issus de la production agricole – également dépendante du marché – a un impact plus important sur les revenus.

Le rapport montre également que les secteurs qui ont déjà été confrontés à un budget PAC fortement réduit au cours de la période actuelle de la PAC (pommes de terre féculières, veaux de boucherie) ont réussi à maintenir un revenu raisonnablement stable. Les fluctuations des revenus des producteurs laitiers sont davantage déterminées par l'évolution du marché laitier que par la diminution des allocations de la PAC, écrivent les chercheurs.

Réponse du ministre Schouten
En réponse aux résultats, le ministre Schouten écrit à la Chambre des représentants que l'étude de Wageningen se concentre uniquement sur un des neuf objectifs de la PAC : garantir un revenu raisonnable. Le ministre considère le rapport comme « une contribution précieuse au développement du nouveau plan stratégique national de la PAC ».

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 54
Thomas 4 mars 2020
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/financieel/artikelen/10886071/boer-dreigt-10000-euro-mis-te-lopen-door-groener-glb]Un agriculteur menace de rater 10.000 XNUMX euros à cause d'une PAC plus verte[/url]
Si l’agriculture tourne rapidement et massivement le dos à La Haye, la meilleure solution est celle-ci.
voisine 4 mars 2020
Il n'est pas nécessaire de pouvoir conserver une aide au revenu, mais alors plus de règles !!!
xx 4 mars 2020
En effet. La plupart des agriculteurs ne veulent pas de soutien au revenu.
Abolissez-le, laissez le marché faire son travail.
Jean Veltkamp 4 mars 2020
Tout à fait d'accord avec Buurke. Les dégâts causés par toutes les réglementations (il suffit de penser aux coûts administratifs qu’elles engendrent) sont bien plus importants que les subventions. Les subventions ne sont pas destinées aux bénéficiaires, mais à l'appareil de la fonction publique pour éloigner les gens de la rue et ceux dont on mange le pain, dont la parole n'est pas prêchée. En d’autres termes, en raison du grand nombre de fonctionnaires, le gouvernement reste naturellement important.
Hollandais 4 mars 2020
Je pense que dans les semaines à venir, nous verrons dans quelle sorte de république bananière grignoteuse de bureau nous vivons ici, vous payez beaucoup d'argent en toutes sortes d'impôts et maintenant que nous sommes sous le Corona, il n'y a aucune détermination de la part de ces derniers. des salopards qui gaspillent de l'argent. Espérons que la plupart des cas se présenteront à La Haye.
Gisbert 4 mars 2020
En effet, débarrassez-vous de ces subventions ! Je ne veux pas un autre centime de ces communistes
Ton 4 mars 2020
Supprimez toutes les subventions !
Thomas 4 mars 2020
S’ils veulent que nous les écoutions, ils n’auront pas à payer un centime de moins. Si le gouvernement ne fait pas de son mieux pour nous écouter, alors abolissez-le immédiatement...
Bert 4 mars 2020
Je dis depuis des années qu'une subvention est une position de pouvoir pour obliger les agriculteurs à tout faire, il serait préférable de l'abolir, mais il existe déjà beaucoup trop de plans malhonnêtes dont le secteur ne peut se débarrasser. tordre le cou aux agriculteurs. J'ai souvent dit que le gouvernement de gauche et toutes les organisations de défense de la nature ne voulaient qu'une seule chose : beaucoup de terres agricoles à réensauvagement !!! Et cela fonctionnera à merveille !!!
fermier ordinaire 4 mars 2020
bienvenue dans l'état vert
Abonné
Leo 4 mars 2020
Faire un relevé combiné est le jour le mieux payé de l’année, si seulement j’avais cela tous les mois !
Janvier 4 mars 2020
Comment aimeraient-ils qu'à La Haye ils cèdent eux-mêmes 10.000 XNUMX euros, car ils sont également maintenus en vie grâce à l'argent de nos impôts.
Homme de bon sens 4 mars 2020
La PAC est-elle destinée à générer un revenu pour les agriculteurs ou est-elle destinée à atteindre des objectifs naturels/environnementaux ?
Pour ces deux objectifs, la subvention ne peut pas être un facteur de motivation. Il est dommage que la politique soit élaborée par des personnes très éloignées de la pratique et qu'elle ne puisse plus être comprise par des personnes dotées de bon sens.
Abonné
corbeau 4 mars 2020
Gijsbert, vous n'avez certainement pas à payer de factures. J’adore cette subvention, plus c’est mieux. Les règles ne diminuent pas, mais s’accentuent.
Joost 4 mars 2020
Si les fonds du plafond sont réduits de moitié, le prix du lait/des pommes de terre, etc. devra être augmenté de 40 % en raison de l'écart de plafond. Croyez-moi bien, les prix restent égaux ou inférieurs au prix de revient, l'agriculteur reste simplement en vie, mais de mauvais prix et une réduction du plafond, alors il n'y aura plus d'agriculteur !!! Merci pour cette politique décourageante, personne ne peut-il défendre cela ?
Tout est enlevé aux agriculteurs, les coûts continuent d'augmenter et d'un autre côté, il n'y a aucune chance
Normes néerlandaises 4 mars 2020
Il n’y a pas de subvention, c’est un remboursement d’impôt par le biais de la fiscalité.

C'était autrefois ce qu'on appelait une dictature, grâce à nos serveurs en téflon du Parti populaire européen pour la liberté et la démocratie.

Ps que devrait mr. Rutte déteste ce pays, notre culture. Les psychologues devraient-ils enquêter sur son éventuel crime d'honneur (nouvelle culture) contre des Néerlandais à cause de sa famille NSB ?
Thomas 4 mars 2020
Ensuite, en tant qu'agriculture, nous devons également payer un prix de revient beaucoup plus élevé en raison du changement climatique, tandis que la très grande industrie mondiale, le trafic aérien et le transport maritime sont les plus grands pollueurs. Parce que la prospérité dévorante de l’homme. Ensuite ils accusent aussi l'agriculture, tout cela serait dû à la consommation de viande animale qui ruine notre terre ?? Les gros mensonges de la vie....
BerttHB 4 mars 2020
Je ne pense pas qu'il y aura une réduction aussi sévère des allocations. En dehors des Pays-Bas, une grande partie de l'agriculture sera détruite sans droits de paiement, ce que les gouvernements de ces pays ne veulent pas. L’Europe ne veut pas perdre son bâton pour nous maintenir à terre. Un peu de verdure et un peu plus de bruit et on continue !
Joop 4 mars 2020
Les subventions garantissent que le prix de revient est inférieur. Cela crée une surproduction, ce qui maintient les prix bas. Résultat : les prix des produits agricoles sont bien trop bas depuis plus de 60 ans. Il est préférable de supprimer la subvention. Il ne s'agit pas ici de l'agriculteur, mais de maintenir le prix du colis alimentaire à un niveau bas, ce qui peut être réglé avec précision. L’UE prétend qu’il s’agit d’un cadeau pour les agriculteurs, mais ce n’est pas le cas. Il s’agit uniquement de maintenir le prix du paquet alimentaire à un bas prix.
Floris 5 mars 2020
Oui, tout le monde réclame la suppression des subventions et la suppression des réglementations aussi... eh bien, oubliez cette dernière. Réveillez-vous messieurs.
Henk 5 mars 2020
Garantir de bons prix et éliminer les subventions avec ce gouvernement
ver de terre 5 mars 2020
Une grande partie de la subvention finit dans les poches des propriétaires fonciers,
Les agriculteurs tiennent déjà compte de la prime à l'hectare lorsqu'ils concluent un bail à bail.
Les subventions perturbent presque toujours l’équilibre d’une économie équitable.
hans 5 mars 2020
Subventions, réglementations, pouvoir de marché, environnement, etc....

Ce que nous avons, c’est ce que veulent réellement les politiciens (et leurs maîtres).
Ce qui est dit et prédit n’est que du bla bla pour tromper les gens.

C’est pourquoi les élections portent toujours sur l’avenir, sur de belles promesses, et personne n’est jamais tenu responsable de ses actes réels.
Joep 5 mars 2020
Eh bien, que de râles à propos de ces quelques euros. Si vous êtes un vrai gars – ou une vraie fille – alors vous refusez simplement de remplir les conneries de cette mission combinée. Ensuite, vous faites votre propre truc et laissez ces branleurs de La Haye se relever.
Thomas 5 mars 2020
Oui, mais les grands propriétaires fonciers, les non-vrais agriculteurs européens, le rempliront bien sûr, vous pouvez le deviner. Et ce groupe d’élite continue de croître financièrement, tandis que l’agriculteur ordinaire qui travaille dur voit sa propre richesse diminuer régulièrement chaque année.
Eric 5 mars 2020
C'est la subvention qu'il faut payer pour ces coûts dans l'agriculture, sinon nous serons en mesure d'y faire face, des taxes et des accises sur les carburants trop élevées deviendront trop élevées, les engrais et produits similaires coûteront tous cher, alors nous ne pourrons plus Les rendements et les prix doivent être ajustés. Ils augmenteront considérablement. Mais pas chaque année, en fonction de la météo. Davantage de subventions sont nécessaires pour la couverture.
Nuire 5 mars 2020
Les subventions, c'est la dictature.

(vous êtes un voleur de votre propre portefeuille après un vol fiscal)

Il est effrayant que nos messieurs sans âme de La Haye soient responsables des mesures contre le coronavirus, leur arrogance sans âme a déjà pris toute la marge de notre culture pour assurer les fonds de pension (jeu) des travailleurs et la monnaie du travail de jeu (inflation WOZ / asservissement hypothécaire : cigare de votre propre boîte). Désormais, sans lobbyiste ni agriculteur ennuyeux pour faire leurs devoirs.

La culture d'assujettissement cristalline et durement injectée, l'Islam, qui signifie « soumission », fait son travail : (en cédant à quelque chose ou à quelqu'un, dans notre cas, les centaines de lobbyistes de La Haye, les fonds d'esclavage de notre monnaie du travail) : Parti populaire pour la liberté et la démocratie .
Kees 5 mars 2020
Ce que le VVD a fait va bien au-delà du meurtre et de l’homicide involontaire.

Génocide culturel : tout a été donné et ne reviendra jamais.
Piet 5 mars 2020
Faites collecter la subvention GLB chaque semaine au guichet d'assistance municipal. Je pense que ça va s'arrêter tout seul alors.
Albert 5 mars 2020
Beaucoup de moutons bêlent blabla dessus. Vous, les agriculteurs, êtes accros aux subventions, tout comme la région des canaux est accro aux mauvaises herbes. Produisez des produits uniques et non des matières premières, idiots. Production slave ; et permettre aux fournisseurs d'aliments pour bétail, de médicaments, de sperme, de tracteurs, etc. de s'enrichir. Ainsi que les liens suivants. Comment peux-tu être si stupide.
Albert 5 mars 2020
Il est vrai que les bénéficiaires de l’aide sont marginalisés. 350 milliards d’euros de fonds européens sont consacrés à l’agriculture. Comment peut-on être fier des agriculteurs ?
C'est transporter de l'eau vers la mer.
ABALOE 6 mars 2020
Chers voisins,
C'est votre Rutten qui insiste obstinément pour réduire le budget de l'agriculture
Si vous voulez augmenter les prix de 20 %, vous devez réduire la production agricole de 25 % et vous pourrez alors envisager de supprimer toutes les subventions.
Jaap 6 mars 2020
Agriculteurs, allez cultiver sous Poutine, Assad ou Erdogan. Ensuite, vous vous asseyiez dans un camp éducatif avec votre grande gueule, suppliant Rutte.
grenouille 6 mars 2020
abolissez simplement toutes les subventions, mais aussi tout, des pompes à chaleur aux médicaments en passant par l'agriculture, l'éducation des réfugiés et les œuvres caritatives.
Abonné
Leo 6 mars 2020
grenouille a écrit:
abolissez simplement toutes les subventions, mais aussi tout, des pompes à chaleur aux médicaments en passant par l'agriculture, l'éducation des réfugiés et les œuvres caritatives.
Bien sûr, mais cela n’arrivera pas, c’est le meilleur chemin.
jusqu'ici et pas plus loin 6 mars 2020
Jaap a écrit :
Agriculteurs, allez cultiver sous Poutine, Assad ou Erdogan. Ensuite, vous vous asseyiez dans un camp éducatif avec votre grande gueule, suppliant Rutte.
Jaap ne sait vraiment pas ce qui se passe sous NSB Rutte
Abonné
plutôt impoli 6 mars 2020
Albert, explique-toi s'il te plaît ?? Le budget total de l’UE ne s’élève qu’à environ 165 milliards.
Et Jaap est stupide et pense que lui-même ne recevra jamais aucun soutien.
Jaap, pourquoi ne travailles-tu pas pour un marché mondial et continues-tu à vivre ici à un prix élevé ?
Nous parions que vous pleurerez avec votre premier mois de salaire.
Abonné
assez grossier 6 mars 2020
D'accord, j'ai fait une erreur, c'est presque 1100 XNUMX milliards.
J'ai également constaté que l'agriculture aux Pays-Bas recevait 1985 % du budget en 70, contre seulement 37 % en 2019.
Alors, qui a le plus d'Albert ??? Pas d'agriculture !!!!
jusqu'ici et pas plus loin 6 mars 2020
travailler non seulement pour le marché mondial, mais aussi avec un lest supplémentaire dû aux règles supplémentaires
par les pairs 7 mars 2020
Si tout soutien disparaît, les agriculteurs s’en sortiront bien
voulez-vous travailler pour le salaire qu'un homme gagne en Inde
Ecoute, c'est aussi du soutien, que tu achètes du blé ou de la main d'œuvre, ça peut toujours être moins cher
Janvier 7 mars 2020
Je ne comprends pas le problème, tout le monde parle de ces nombreuses subventions, mais personne n'entend plus parler de donner 7 milliards de nos impôts à la Grèce.
Allez les récupérer.
jpkievit 7 mars 2020
C'est le résultat de 60 ans de compression douce du secteur agricole : 1% travaille encore dans le secteur primaire. âge moyen 60 ans, les successeurs trouveront des emplois mieux rémunérés et ne seront plus pertinents pour la politique le traité Ceta garantira que le supermarché offre suffisamment de nourriture
Corona 7 mars 2020
Rutte attend derrière son bureau pour voir ce qui l'attend.

C'est la définition du cancer

Ps combien d'agriculteurs ont voté pour cette maladie....
Croissance infinie 7 mars 2020
@Corona a raison.

Notre gouvernement est composé de novices en histoire sociale.
(consultez Wikipédia...)

Ce pays n’est pas malade, mais en route vers la fin !
de Boer 7 mars 2020
L'agriculteur continue de travailler avec les électeurs du VVD dans son pays néerlandais.

Nous sommes baisés par le Parti populaire pour la liberté et la démocratie,
notre empereur élu est silencieux comme sa logique historique.

Nos électeurs ne portent pas de vêtements, sans référendum, sans démocratie, arrêtez de travailler pour ces méchants et levez-vous tant que vous le pouvez, lait dans le fossé, Mark Corona doit faire son travail !
Nuire 7 mars 2020
Corona montrera que nous n’avons plus de gouvernement.
gourmand de subventions 8 mars 2020
Abolissez toutes ces absurdités avec cette histoire de subventions.
Laissons le marché faire son travail, au moins le prix des terres retombera à un niveau acceptable, le bon grain sera séparé de l’ivraie et les entreprises qui prospèrent grâce à ces subventions seront éliminées.

Aucun secteur ne peut rester assis derrière un PC pendant 2 heures et gagner ensuite un revenu moyen.

Je le fais aussi, tu serais stupide de laisser passer ça,
mais bien sûr, cela ne s'explique pas
Abonné
assez grossier 8 mars 2020
C'est ça!!!
cordonniers 1 8 mars 2020
Cher tricheur en matière de subventions, pourquoi est-il impossible d'expliquer, ou voulez-vous dire comment est compensée partiellement la baisse des prix, environ la moitié pour les céréales en ce moment sans inflation, comment est-on abusé pour rendre obligatoires toutes sortes de choses qui n'ont rien à voir avec les baisses ? , ça a dû arriver avec les salaires
gourmand de subventions 8 mars 2020
Le boulanger et le boucher de mon village ne reçoivent rien,
Ne parlons même pas des indépendants, du garagiste, du peintre et du menuisier.

Je veux juste dire que nous, en tant que secteur, sommes un peu gâtés avec tous ces extras gratuits.
Tant que nous vidons tous volontiers le premier pilier avec les paiements de base, nous ne devrions pas nous plaindre auprès du gouvernement de l'azote ou d'autres lois et réglementations.
Après tout, c’est la main qui nous nourrit et nous sommes simplement à la merci des décideurs politiques aux Pays-Bas ou à Bruxelles.

Ce n'est que lorsque nous pourrons garder nos pantalons sur nous et une fois indépendants que nous serons considérés comme à part entière, la transition fera mal, mais bon, nous faisons tous la queue chaque année pour obtenir notre
percevoir un revenu de base.
Autrement dit, nous n'avons pas le droit de parler et nous devons produire de la nourriture au prix le plus bas possible, sinon « le citoyen » va se mettre en colère et ils sont plus nombreux que les agriculteurs, non ?

Les dirigeants de l’ancien empire, les empereurs de Rome et Napoléon le savaient déjà, assurez-vous de garder les gens heureux et vous n’avez pas grand-chose à craindre.
Les aliments bon marché sont LA principale forme de sécurité alimentaire...

Et vous obtenez cela en réduisant au silence tout un secteur.
Et si nous faisons trop de gueule, ils ajusteront un peu la réglementation, c'est-à-dire que l'étau sera un peu plus serré autour de notre cou.
conclusion : nous sommes beaucoup trop dépendants
La sagesse du fermier 8 mars 2020
Les agriculteurs ont montré depuis longtemps qu’ils ne sont peut-être pas plus intelligents, mais ils sont certainement plus sages que leurs collecteurs d’impôts de La Haye.

Pas de quoi être fier, aucun bambin ne croit à une tour à blocs infinis, mais elle a été créée grâce à une subvention (à part quelques historiens sociaux souriants de mémoire autiste)
Gisbers 9 mars 2020
De sages paroles, connard de subventions ! Les agriculteurs, moi aussi, avons toutes les caractéristiques d'un toxicomane : on en veut de plus en plus. Lorsque LTO passe sur RTV, il s'agit toujours de davantage de subventions. Alors va dans une clinique de rééducation (!)
Gisbers 9 mars 2020
Je me suis inscrit.
Abonné
assez grossier 9 mars 2020
Nous voulons plus, plus, mais nous obtenons de moins en moins depuis des années.
La seule chose qu'on a plus, ce sont des conneries, des règles et des risques !!!
Vous ne pouvez plus répondre.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception

Actualités Sol

Un agriculteur britannique préfère « mettre en jachère » plutôt que cultiver

Fond Politique

Le Green Deal, point sensible des négociations UE-Ukraine

Interview Jean Mostert

« La LNV s'attaque au marché du fumier et réorganise l'élevage »

Opinie Jurphaas Lugtenburg

Promettre a été un succès dans la PAC, mais payer est devenu difficile

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login