Shutterstock

Actualités Corona

Agractie veut une compensation corona pour les agriculteurs

13 mars 2020 -Thomas Doornbos - Commentaires 42

Agractie devait intervenir dans divers endroits du pays le samedi 21 mars, mais celle-ci a été annulée en raison du coronavirus. En attendant, Agractie tente d’attirer l’attention sur les agriculteurs qui ont été touchés par les dégâts économiques du virus. 

Agractie souhaite cartographier quels agriculteurs sont touchés par le coronavirus. "Les prix agricoles chutent rapidement et les produits ne sont plus achetés", écrit le groupe d'action. Cela s'applique par exemple aux producteurs de pommes de terre qui, en raison du gel des achats de certains transformateurs, ont un accès limité à leur produit. 

Consultation avec LNV
Agractie souhaite avoir une idée le plus rapidement possible de l'étendue des dégâts causés aux agriculteurs et demande aux agriculteurs concernés de nous contacter. La semaine prochaine, le groupe tiendra une consultation avec le ministère de l'Agriculture, de la Nature et de la Qualité alimentaire (LNV) sur l'indemnisation des dommages subis. Différents acheteurs ont également été invités à prendre des mesures en ce sens et à clarifier les prévisions.

Divers secteurs, comme le secteur de la restauration, ont annoncé dans les médias qu'ils souhaitaient une réparation pour les dommages subis à cause du corona. Cependant, Agractie estime que les agriculteurs, en tant que principaux fournisseurs de produits alimentaires, devraient avoir la priorité en matière de compensation. 

Promotion annulée
La promotion du samedi 21 mars n'aura donc pas lieu. Il était prévu de proposer toutes sortes de produits agricoles à la vente aux prix des agriculteurs sur 40 sites à travers les Pays-Bas. Une brique de lait serait proposée à 35 centimes et des oignons à 15 centimes le kilo. Des centaines de bénévoles (agriculteurs et citoyens) ont été impliqués dans l'organisation de l'action, bien plus que prévu. Si ce n’était que le coronavirus met également des bâtons dans les roues d’Agractie. La promotion aura désormais lieu en septembre. Une date précise n'a pas encore été déterminée. 

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 42
Theo 13 mars 2020
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/financieel/artikelen/10886207/agractie-wil-corona-compensatie-voor-boeren]Agraactie veut une compensation corona pour les agriculteurs[/url]
Les agriculteurs savent mieux que quiconque que nous vivons avec la nature. On peut aussi voir le Coronavirus comme un phénomène naturel avec tous les risques qui y sont associés. Le fait que les ventes seraient désormais légèrement inférieures est tout simplement une chose avec laquelle nous devons vivre. S'il y a une mauvaise récolte quelque part et que nous pouvons bien vendre, nous n'entendons personne se plaindre. Seuls les cas « pénibles » pourraient bénéficier d'une indemnisation partielle.
profiteur 13 mars 2020
Tous les rayons des magasins sont vides, qu'est-ce que tu veux dire, moins de ventes, tu veux dire abus
Baie 13 mars 2020
Certaines de mes pommes de terre sont encore en terre. Je ne demande pas non plus de compensation.... Les prix trop bas sont toujours courants.
DD 13 mars 2020
Priorité à l'indemnisation ??? Le comble du pathétique !!
Fin 13 mars 2020
Laissez le publicain Rutte saigner, AUCUN MERCI de NOS impôts.

à chacun sa part, cadeau le lobbycratie Bayer/Monsanto a fait son travail, le cancer règne, grâce au markwering, on peut encore prendre soin de soi.

cette chose est sale, au-delà de l'enfer et de la damnation, au-delà des mots
Abonné
erik 13 mars 2020
alors « Fin » pour se débarrasser des frustrations ?
Gestionnaire de conneries 14 mars 2020
Erik assume la responsabilité de votre comportement de vote.

La fin de l'histoire ne doit pas devenir personnelle, c'est l'histoire de l'agriculteur qui transmet l'héritage culturel de son père ou meurt riche : que Dieu lui pardonne.

Le problème du Corona équivaut à inverser le problème climatique, ce qui ne convient qu'aux gestionnaires absurdes et aux électeurs personnels.
Klaas 14 mars 2020
Si d’autres secteurs reçoivent un soutien, l’agriculture le sera également.
Abonné
Roy 14 mars 2020
Que diriez-vous d’une compensation pour ces absurdités sur l’azote ? Avec cela, ils veulent détruire tout le secteur, y compris psychologiquement. Il est regrettable que les consommateurs et les politiques n’y prêtent pas suffisamment attention.
L'espace pour faire des affaires, c'est de cela qu'il s'agit, que les forces du marché en font partie, vous n'entendrez jamais un agriculteur libre en parler.
ver de terre 14 mars 2020
Agractie ressemble beaucoup au LTO, il mendie toujours quelques centimes et quand vous l'obtenez, tout le monde hoche la tête avec des propos absurdes.
Ne vous laissez pas corrompre par les pitreries de la gauche.
Sj 14 mars 2020
Réponse au profiteur
Je ne sais pas s'il connaît la pomme de terre
Le prix a chuté de 14 cents à 6,5 cents. Qui est
alors le profiteur
novateur 14 mars 2020
En fait, je suis maintenant curieux de connaître les émissions d'azote. ça devrait baisser maintenant de toute façon. Je suis curieux de savoir combien. Mademoiselle, on peut enfin relativiser et ne pas toujours pointer du doigt les agriculteurs
Narcos 14 mars 2020
Pensez-y, les grandes entreprises le font déjà
occupé à faire pression pour obtenir une compensation. KLM/Schiphol en tête, allocations de chômage temporaire pour toutes sortes d'entreprises. les agriculteurs sont confrontés à une baisse extrême de la demande et à un effondrement des prix, ils n'ont bien sûr droit à rien
Janus van de Lange Dirk. 14 mars 2020
implorant toujours immédiatement de l'argent et une compensation. et où va-t-il encore ? exactement, aux grandes entreprises qui ne peuvent pas garder leur propre pantalon.
bienvenue dans ce monde lto 2.0.
Heureusement, lto 1.0 est presque mort. Immédiatement, un nouveau Samaritain apparaîtra.
Janus van de Lange Dirk. 14 mars 2020
implorant toujours immédiatement de l'argent et une compensation. et où va-t-il encore ? exactement, aux grandes entreprises qui ne peuvent pas garder leur propre pantalon.
bienvenue dans ce monde lto 2.0.
Heureusement, lto 1.0 est presque mort. Immédiatement, un nouveau Samaritain apparaîtra.
Janus van de Lange Dirk. 14 mars 2020
implorant toujours immédiatement de l'argent et une compensation. et où va-t-il encore ? exactement, aux grandes entreprises qui ne peuvent pas garder leur propre pantalon.
bienvenue dans ce monde lto 2.0.
Heureusement, lto 1.0 est presque mort. Immédiatement, un nouveau Samaritain apparaîtra.
profiteur 14 mars 2020
Sj a écrit :
Réponse au profiteur
Je ne sais pas s'il connaît la pomme de terre
Le prix a chuté de 14 cents à 6,5 cents. Qui est
alors le profiteur
les profiteurs sont les intermédiaires entre l'agriculteur et le consommateur, mais je voulais aussi le souligner en affirmant que les rayons sont vides
grenouille 14 mars 2020
Janus van de Lange Dirk. a écrit:
implorant toujours immédiatement de l'argent et une compensation. et où va-t-il encore ? exactement, aux grandes entreprises qui ne peuvent pas garder leur propre pantalon.
bienvenue dans ce monde lto 2.0.
Heureusement, lto 1.0 est presque mort. Immédiatement, un nouveau Samaritain apparaîtra.
La vision double est l'un des symptômes, mais chez vous, je vois triple.
dans la clandestinité 14 mars 2020
grenouille a écrit:
Janus van de Lange Dirk. a écrit:
implorant toujours immédiatement de l'argent et une compensation. et où va-t-il encore ? exactement, aux grandes entreprises qui ne peuvent pas garder leur propre pantalon.
bienvenue dans ce monde lto 2.0.
Heureusement, lto 1.0 est presque mort. Immédiatement, un nouveau Samaritain apparaîtra.
La vision double est l'un des symptômes, mais chez vous, je vois triple.
Ce message est en trois exemplaires, peut-être deviendra-t-il alors clair que les subventions et les soutiens ne créent pas des entreprises plus fortes, mais les affaiblissent seulement. Si vous ne pouvez pas continuer comme ça, choisissez autre chose que l'agriculture et assurez-vous d'en faire quelque chose dans votre vie.
bonne chance.
Tampon 14 mars 2020
bavard
Coen 14 mars 2020
Va te faire foutre d'en parler ou d'exiger une compensation maintenant et à l'avance. Indécent, si beaucoup de gens sont aux soins intensifs. Seuls les profiteurs font ça.
Joep 14 mars 2020
Cela montre à quel point le secteur est faible.
Abonné
Roy 14 mars 2020
les faibles sont ceux qui ont provoqué la crise de l'azote (ce pipo de Nimègue). Il suffit d'aller au tribunal et de contrecarrer les entreprises avec des permis. Mais on n’entend personne en parler du tout…
Vaillante 14 mars 2020
Les agriculteurs se soucient des cadavres, juste de l’argent, de l’ARGENT, de l’ARGENT. De GROS signes € dans les yeux. N'ACHETEZ PLUS DE PRODUITS NÉERLANDAIS,
LAISSEZ JUSTE CES AGRICULTEURS MANGER LEUR PROPRE ORDRE !
Citoyen concerné 15 mars 2020
Je ne sais pas s'il est judicieux de parler d'argent maintenant, faisons en sorte que tout le monde traverse bien cette crise.
Mais quelle merde Koen est !!
Abonné
assez grossier 15 mars 2020
Oui, Koen, je fais toujours ça.
Promets-tu de ne plus manger de nos cochonneries !!
Plus jamais !!!!
D'ailleurs, notre secteur n'a pas encore fait l'actualité en matière d'indemnisation !!!
Mais il y en a plein d'autres !!!
Henk 15 mars 2020
Un citoyen concerné a écrit :
Je ne sais pas s'il est judicieux de parler d'argent maintenant, faisons en sorte que tout le monde traverse bien cette crise.
Mais quelle merde Koen est !!
Peut-être que Koen a un peu raison. Je suis aussi fatigué des éternels gémissements, gémissements et plaintes des agriculteurs.
Personne n’est obligé de rester agriculteur, mais il faut d’abord retourner aux études si l’on veut trouver un emploi.
Personnellement, je préfère ne pas avoir d'anciens indépendants au travail car ils sont souvent têtus.
Passe un bon dimanche, Henk

Bob 15 mars 2020
Je pense que KLM et Schiphol ont été les premiers à se plaindre auprès de Jinek (les plus gros consommateurs de subventions).
Que chacun tienne son propre pantalon !
Bert 15 mars 2020
Arrêtons de nous plaindre, ça me fait plaisir de voir qu'il reste suffisamment de cochonneries végétariennes dans les rayons.


Ernie 15 mars 2020
Bert, Bert, tu es terriblement narcissique.
Abruti.
??? !!! 15 mars 2020
Aux lecteurs qui critiquent le secteur agricole :

IL EXISTE UN BON remède, 100 % sûr :

PARTEZ EN GRÈVE DE LA FAIM ! alors vous êtes sûr de toucher le jack !

NE PLUS JAMAIS MANGER !

Vous n'êtes pas en grève de la faim ? NE VOUS PLAIGNEZ PLUS JAMAIS, FÉLICITEZ L'AGRICULTEUR !
allart 15 mars 2020
En tant que petit homme, je souhaite une compensation de 100.000 XNUMX € pour mes pertes sur actions.
Ps 15 mars 2020
Les clubs environnementaux voudront peut-être des subventions pour la perte d'azote nox pfas, tout cela a presque disparu maintenant que les Pays-Bas sont presque à l'arrêt à cause du corona.!
Faux 15 mars 2020
Allart, ça ne marchera pas. Les agriculteurs doivent tout avoir !
Ce sont aussi les personnes les plus importantes et les plus sages de ce pays.
cordonniers 1 15 mars 2020
Quelle bande d'idiots il y a ici qui ont été embauchés par Rutte et qui racontent leurs bêtises ici
Abonné
assez grossier 15 mars 2020
Alors les clubs environnementaux pourront tous être fermés demain.
Belle Belle Belle,
Brabant occidental 15 mars 2020
Enfin une reconnaissance : les agriculteurs figurent sur la liste des métiers essentiels.
Brabant occidental 15 mars 2020
Enfin une reconnaissance : les agriculteurs figurent sur la liste des métiers essentiels.
Abonné
Jantje 15 mars 2020
Westbrabander a écrit :
Enfin une reconnaissance : les agriculteurs figurent sur la liste des métiers essentiels.
Et puis? Pouvons-nous demander une réduction du temps de travail pour notre personnel que nous avons licencié il y a longtemps ?
allart 15 mars 2020
Les agriculteurs sont également les auteurs/sources de nombreux agents pathogènes, tels que les virus, dont fait partie le coronavirus. On voit si souvent des cadavres d’animaux gisant dans les cours de ferme.
Burger se sent trompé 16 mars 2020
Qu'Allart examine de plus près les images satellite, il constatera alors que le corona apporte également quelque chose de positif, à savoir que la qualité de l'air s'est considérablement améliorée, tandis que les agriculteurs doivent continuer comme d'habitude.
Donc je pense qu'Allart et l'industrie sont les plus grands pervers
Abonné
assez grossier 16 mars 2020
Allart n'a jamais non plus regardé l'OVP, où l'on laisse pourrir en masse les animaux morts, contrairement aux cours des agriculteurs.
Ils y seront récupérés par Rendac.
Vous ne pouvez plus répondre.

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login