Office des eaux de Rijn et IJssel

Actualités Nomination

L'éleveur laitier Erik Luiten est la nouvelle figure de proue d'Agractie

20 mars 2020 -Erik Colenbrander

Erik Luiten, producteur laitier à Aalten, en Gueldre, est la nouvelle figure de proue de Vereniging Agractie Nederland, dont les agriculteurs peuvent devenir membres. La fondation Agractie, qui comprend également des « non-agriculteurs », poursuit son action sans changement. "Un accord est très apprécié."

Luiten devient président de l'association néerlandaise Agractie. Cette organisation, qui a organisé la manifestation des agriculteurs le 1er octobre sous la direction de Bart Kemp, dispose d'un conseil d'administration indépendant. Les agriculteurs orientent la direction et la vision de l'organisation. L’accent est mis sur des réglementations moins restrictives et sur un meilleur modèle de revenus pour l’agriculteur.

Dans la soirée du 1er octobre, l'éleveur laitier Erik Luiten d'Aalten, en Gueldre, s'est assis à la table de l'émission télévisée « De Wereld Draait Door » pour expliquer ce qui a poussé les agriculteurs à manifester massivement à La Haye. Il est habitué aux apparitions dans le domaine public, comme le décrit Luiten, car il possède des années d'expérience politique et administrative au nom du CDA à Aalten.

Quelle est exactement la différence entre la fondation et l’association ? 
« On peut devenir membre d'une association en tant qu'agriculteur. Au nom de l'association Agractie, les agriculteurs participent aux consultations administratives, tant au niveau national que provincial. Nous sommes actuellement actifs auprès d'un ministère provincial dans presque toutes les provinces. L'association détermine, avec un conseil d'administration démocratiquement élu, la direction que suivra la fondation. La fondation s’engage en faveur des intérêts du secteur agricole, de l’éducation sur le secteur et de sa promotion.

Cette semaine, Agractie a consulté le ministre Schouten à La Haye. Quel est le dernier statut ? 
« Nous portons actuellement à l’attention du ministère les goulets d’étranglement actuels dans le secteur. Des goulots d'étranglement dus à la crise du coronavirus, mais aussi des goulots d'étranglement qui existent depuis un certain temps. Agractie est l'interlocuteur du ministère sur différents dossiers et mène des consultations régulières à différents niveaux.

LTO, NMV, FDF, Network Approfondi, organique, Agractie, le plaidoyer se fragmente. N'est-ce pas contre-productif ?
« Comparez-le avec une chorale. Il s'agit souvent d'une alternance de personnes avançant ou reculant dans une performance commune. C'est ainsi que je vois le plaidoyer. Cela peut se renforcer mutuellement. Travailler uniquement ensemble peut provoquer de l’inertie. Mais cela ne fonctionne pas non plus seul. Ensemble, nous nous renforçons mutuellement.

La campagne de prix agricoles destinée au public, prévue le vendredi 21 mars, a été annulée en raison de la crise du coronavirus. Que peut faire d’autre Agractie ?
« De toute évidence, cette action ne peut pas continuer maintenant. Mais nous pouvons continuer à chercher de la publicité, surtout maintenant que le commerce de détail peut abuser de la situation en négociant les prix. La promotion des prix dans les supermarchés a été reportée à septembre.

Les deux tiers de la production agricole traversent la frontière. Agractie peut-elle également influencer les prix des produits d’exportation ? 
« La majorité des exportations sont destinées à un marché de vente dans un rayon de 300 à 400 kilomètres hors des frontières du pays. On peut difficilement appeler cela une exportation. Il s'agit plutôt d'une production et d'une consommation régionales. Ce marché de vente est très comparable à celui des Pays-Bas et les règles du jeu équitables s'intègrent très bien dans ce contexte. Nous préconisons que les supermarchés ne vendent que des produits qui répondent aux normes néerlandaises. Pas de transport inutile de nourriture à travers le monde et pas de retard de croissance en matière de nourriture. Si nécessaire, nous devrions le faire en réglementant le gouvernement. "

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir
radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login