Agriphoto

intérieur Pommes de terre

Combien reste-t-il à récolter ?

4 Novembre 2019 -Niels van der Boom - Commentaires 40

Les agriculteurs et les entrepreneurs ont fait un excellent travail en récoltant des pommes de terre et des oignons la semaine dernière. Malgré un rythme de récolte lent, beaucoup de travail a été effectué pendant de longues journées et des nuits courtes. Combien reste-t-il dans le sol ?

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

À la date de référence du 25 octobre, on estimait qu'environ 60 % de la superficie consacrée aux pommes de terre de consommation aux Pays-Bas était encore en terre. Ce chéri Pomme de terre Aviko. Selon les chiffres d'Aviko, ce chiffre était encore légèrement inférieur à 1 % vendredi 20er novembre.

Situation unique ?
plus tôt connecté nous calculons ces pourcentages. La superficie consacrée aux pommes de terre de consommation pour la récolte principale aux Pays-Bas s'élève à 56.320 46.000 hectares. Cela signifierait que plus de 10.000 1 hectares ont été défrichés et XNUMX XNUMX hectares sont encore en terre. Toutefois, ces chiffres ne sont pas représentatifs pour les Pays-Bas, mais ils fournissent quelques indications et une image réaliste. Le fait est que la zone à défricher n’était pas si grande au XNUMXer novembre ces dernières années.

Si l'on considère l'évolution des récoltes par province, la plupart des travaux restent à faire en Hollande du Nord. Il en resterait encore 40 % dans le sol. Viennent ensuite le nord-est des Pays-Bas (75 %). La plus grande partie a été dégagée dans le sud-est, car 95 % se trouvent derrière les planches. Quand on regarde les chiffres, ils correspondent assez bien à ce que pensent les initiés. On estime qu'environ 15 % doivent encore être défrichés dans le sud-ouest, et c'est également le cas pour le Flevoland. La plupart des pommes de terre sont encore cultivées dans le Noordoostpolder. La priorité a été donnée aux oignons et aux plants de pommes de terre.

La récolte des oignons est presque prête
Il y en avait encore pas mal, notamment dans le centre et le nord des Pays-Bas, fin octobre. oignons sur la terre. Les initiés estiment que la superficie à défricher et charger est de 5.000 95 hectares. Actuellement, environ XNUMX % récolté, c'est ce qu'ils pensent. Environ 250 hectares sont encore sur le terrain. Cela est dû en partie au fait que les conditions n'ont pas permis la récolte. Le transport constituait le goulot d'étranglement, notamment pour les livraisons terrestres. Les clients n'étaient pas en mesure d'organiser leur transport à temps partout et il n'y avait aucune possibilité de stockage d'urgence. La qualité des oignons tardifs est variable, mais peut être considérée comme moyennement bonne.

Des progrès ont été réalisés dans tous les pays européens en ce qui concerne la récolte de pommes de terre. Malgré des progrès de 25 %, le Royaume-Uni se retrouve désormais en bas de liste, avec 20 % restant à récolter. En France et en Belgique, environ 1 % ont été dépollués en 20 semaine. L'Allemagne et la Pologne se préparent à récupérer les derniers hectares, comme le montrent les chiffres d'Aviko.

Au Royaume-Uni, la plupart des pommes de terre doivent encore être récoltées. Source : Aviko Pomme de terre.

Attentes
La question est désormais : quand les vendanges pourront-elles reprendre ? Le week-end dernier, entre 5 et 20 millimètres d'eau sont tombés aux Pays-Bas. Des précipitations relativement importantes sont tombées, surtout dans le sud-ouest. Cependant, le sol est souvent encore saturé, ce qui signifie que chaque petit morceau est trop pour le moment. Une météo légèrement changeante est attendue cette semaine, ce qui signifie que l'avancement des vendanges ne sera pas aussi rapide que la semaine dernière. Il est donc réaliste de penser que tout ne sera pas récolté avant la mi-novembre.

Des pluies sont également tombées en Belgique, en France et en Allemagne. Cependant, en quantités légèrement moindres. Les récoltes se dérouleront probablement mieux ici, car un minimum de précipitations est également attendu dans les prochains jours. La situation est particulièrement tendue au Royaume-Uni, car de nombreuses eaux sont tombées là-bas et il y a des inondations.

Pression de la maladie - Phytophthora
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login