Shutterstock

Analyse Pommes de terre

Le règlement en espèces a fait son chemin

12 janvier 2023

La cotation hebdomadaire de règlement en espèces (CS) compilée et publiée jeudi après-midi par l'organisation boursière EEX a encore progressé. Après une période stable en début de saison, le marché est désormais orienté à la hausse.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Au début de la saison CS, 23,30 € étaient mis au tableau, l'étape suivante étant de 23,40 €. Jusqu'à la mi-décembre, le CS est resté inchangé pendant plusieurs semaines avant de remonter à 25,20 € avant le début de l'année. L'initiative d'un CS plus élevé est venue de Belgique et de France où les cotations sont passées de 2,50 € à 25 € pour Fontane et Challenger et 27,50 € pour Innovator. Les cotations en Allemagne (REKA) et aux Pays-Bas suivent désormais le marché en Belgique et en France en termes d'humeur, faisant monter le CS à 12 € jeudi 26 janvier. La contribution des Pays-Bas est d'ailleurs la plus élevée, soit 26,83 €, comparée à celle de la Belgique et de la France (25,90 €) et de l'Allemagne (25,23 €).

Où est la frontière ?
Il n'en demeure pas moins que tous les regards sont tournés vers la Belgique et la France en termes de formation des prix, car on suppose que l'offre limitée de pommes de terre pourrait entraîner de nouvelles hausses de prix. PCA/Fiwap était toujours inchangé mardi 10 janvier à 25 € pour Fontane et Challenger, mais l'ambiance était qualifiée de « très ferme ». Belgapom a également enregistré un résultat inchangé en fin de semaine dernière, mais avec une humeur fixe. Selon la plupart des initiés, la prochaine étape vers les cotations vers, par exemple, 27,50 € pour Fontane ne tardera pas. Le listing RNM français suivra certainement. Les hausses de prix des différentes cotations dans les semaines à venir feront monter encore le CS vers le niveau de 28 €, ce qui signifie que le niveau actuel des prix du marché à terme pour le contrat d'avril 2023 (clôture du 12/01 29,30 €) n'est pas spectaculaire ; En ce sens, le niveau de 30 € semble être une limite supérieure magique. Mais les frontières sont là pour être brisées. Il est intéressant de voir quel est le maximum réalisable pour cette saison, toujours dans la perspective de la prochaine année de récolte au cours de laquelle les prix contractuels ont augmenté sans précédent.

Source : EEX
radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login