Shutterstock

Analyse Marché de la pomme de terre

Prix ​​des pommes de terre super stable, nouvelle saison passionnante

17 mai 2024 - Commentaires 42

Le prix des pommes de terre semble également avoir une tendance très forte et constante cette semaine. Les transformateurs peuvent toujours répondre à la demande directe. En outre, ils essaient de dégager le plus de calme possible sur le marché.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Belgapom envoie un signal clair : le marché est résolument favorable à la livraison directe. En raison du déplacement des stocks contractuels, mais aussi du fait que les transformateurs s'approvisionnent mutuellement en pommes de terre, le marché semble stable. Les véritables feux d'artifice semblent être principalement réservés aux mois de juin et juillet. Les différents processeurs disposeront et allumeront chacun leur propre feu d'artifice. Un certain nombre de transformateurs néerlandais portent un astérisque, mais il y aura également un certain nombre de transformateurs néerlandais et belges qui connaîtront un grand succès.

Comme mentionné, pour la livraison directe, les kilos sont principalement facturés dans la fourchette des différents devis. Il existe clairement une demande pour plus tard et vers la fin de la saison des pommes de terre, où les prix proposés sont nettement plus élevés que les cotations actuelles.

50 € ont désormais été payés pour Fontane pour le mois de juillet et il reste des intérêts. La Belgique, en particulier, en est le principal moteur et aux Pays-Bas, c'est le commerce qui achète, entre autres, pour cela. Il semble logique que ce soient les Belges qui soient les plus inquiets. L'automne dernier, ils ont été les plus durement touchés par les pertes de pommes de terre en raison des conditions de récolte extrêmes. Mais ce printemps, ils sont à nouveau les plus touchés dans l'UE-4 par des conditions météorologiques extrêmes.

La Belgique est la plus en retard en termes de superficie plantée en pommes de terre et, en raison d'averses extrêmes, des parcelles ont déjà été radiées pour la nouvelle saison. La quantité de pommes de terre primeurs et la date de disponibilité y seront (semble-t-il désormais) les plus serrées. L'Allemagne semble avoir obtenu les meilleurs résultats ce printemps. Les premiers plants y ont été plantés dans des délais raisonnables et la croissance est bonne. Les conditions climatiques ont également été beaucoup moins extrêmes que dans les premières zones de culture belges.

La connexion est pincée
On craint donc une copie de l’année dernière dans le lien entre l’ancienne et la nouvelle saison. Il convient de noter que juin de l’année dernière a été un mois extrêmement sec et chaud. Pour être assurés de pommes de terre, les gens s'intéressent aux pommes de terre frites qui se conservent longtemps. Le problème est qu’il existe très peu de pommes de terre gratuites sur le marché. De nombreuses pommes de terre ont été contractées et ne sont donc plus à vendre. Acheter 20.000 XNUMX tonnes de pommes de terre gratuites pour juin/juillet est très difficile sur le marché actuel. Dans tous les cas, le « vrai » cultivateur libre (avec refroidissement mécanique) sera une fois de plus largement récompensé pour son courage et son audace sur un marché de la pomme de terre de plus en plus réglementé.

S’il existe des inquiétudes concernant la connexion, il y a tout autant d’inquiétudes pour la saison prochaine en termes de disponibilité et de volume. Les conditions météorologiques extrêmes affectent la capacité de rendement de nombreuses parcelles de pommes de terre. La mauvaise structure du sol due au mauvais automne de l'année dernière aura des conséquences sur le rendement. En outre, de nombreux producteurs de pommes de terre et fournisseurs de plants de pommes de terre s'inquiètent de l'émergence et du potentiel de croissance des plants de pommes de terre plantés. Un semis tardif avec des plants de pommes de terre physiologiquement vieux et de mauvaise structure et des plants de pommes de terre souvent coupés est annonciateur de nombreux problèmes de levée. Certains conseillers en culture s'attendent déjà à ce que plus de 25 % de problèmes (d'émergence) soient attendus avec les plants de pommes de terre coupés déjà plantés. Cela entraînera donc également une perte de rendement.

La seule chose qui puisse donner de l’espoir est de savoir quand la saison de croissance sera réellement productive. En cas (à nouveau) de phénomènes climatiques extrêmes (sécheresse et/ou précipitations extrêmement abondantes), le rendement moyen sur cinq ans sera encore loin. Cela explique également pourquoi la nouvelle récolte sur le marché à terme a continué de progresser cette semaine vers 33 €.

Pression de la maladie - Phytophthora
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login