Agriphoto

Actualités Indice des fermes arables Countus

La hausse de l’indice des cultures arables n’est pas encore terminée

9 janvier 2019 -Niels van der Boom

La tendance à la hausse dans laquelle se trouve l'indice Countus des cultures arables depuis novembre n'a pas encore pris fin. En décembre, le prix a augmenté de 3,5 points, principalement en raison du prix du contrat d'avril sur le marché à terme.

Au mois de juillet, le indice arable augmenté, principalement à mesure que les marchés agricoles réagissaient à la sécheresse actuelle. Les marchés se sont stabilisés fin septembre, avant de repartir à la hausse à la mi-novembre. Cela se poursuit également au début de la nouvelle année.

L'indice continue d'augmenter
Le mois de décembre a débuté avec un score de 128,8 points et l'année s'est terminée à 132,3 points. Cela signifie que l'indice se trouve désormais au niveau de début 2016. Cependant, il faudra encore beaucoup de temps pour atteindre la barre des 150 points ; cela n'a fonctionné que deux fois auparavant. Au début de la nouvelle année, l'indice a été recalculé de manière rétroactive. De ce fait, celui-ci est mieux classé que le précédent. rapporter.

Le bas de l’indice est constitué par les prix du blé et de la betterave sucrière. En outre, le prix du blé fourrager européen a légèrement augmenté en décembre. En raison du manque de cotations actuelles pendant les vacances, la moyenne est utilisée ; soit 214,50 € la tonne. Ce qui freine également la hausse, c’est le prix de la betterave sucrière. Celui-ci a été fixé à 2018 € par tonne de betteraves pour la récolte 32,50.

Le cours de l'oignon à Emmeloord est stable depuis le 28 novembre. La catégorie 30% à 60% de gros oignons a un prix forfaitaire de 43 € les 100 kilos. Le prix des plants de pomme de terre de la variété Bintje est clairement en hausse ; le prix sera de 65 € les 100 kilos pour 35 à 45 millimètres fin décembre. Cependant, son influence est minime.

Leader sur le marché de la pomme de terre
Le baromètre du secteur s'appuie sur le marché à terme de la pomme de terre. Le contrat d'avril a de nouveau dépassé le niveau de 30 euros les 100 kilos début décembre. L'année s'est finalement terminée à 31,30 €. Début janvier, une hausse significative des prix a suivi au-dessus de 32 €, ce qui entraînera pour le moment une hausse de l'indice.

Et maintenant? L'objectif de l'Indice des cultures arables (depuis sa création en 2004) est de démontrer la situation financière du secteur. Ceux qui ne savent pas mieux peuvent conclure que les agriculteurs de grandes cultures connaissent une excellente année. La tendance positive actuelle ne s’est produite que 15 fois en 5 ans. Cependant, la réalité est bien différente. Quelques-uns peuvent bénéficier des prix du marché, mais la majorité dispose de peu ou pas de produits librement vendables. Reste à voir comment le prix évoluera au fur et à mesure du déroulement de la nouvelle saison.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Niels van der Boom

Niels van der Boom est rédacteur en chef chez arable Boerenbusiness. Il rapporte principalement sur le marché de la pomme de terre. Il présente chaque semaine le point sur le marché des pommes de terre.
Pression de la maladie - Rouille brune
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login