Shutterstock

Actualités plan delta

Le ministre Schouten sort son portefeuille pour les insectes

12 février 2019 - Editeurs Boerenbusiness - Commentaires 13

Dans une lettre au Parlement, la ministre Carola Schouten (Agriculture, Nature et Qualité des aliments) a déclaré qu'elle soutenait le plan de restauration des populations d'insectes. Ce soi-disant « plan delta pour la restauration de la biodiversité » peut donc compter sur le soutien (financier) du ministère.

Le plan Delta pour la récupération de la biodiversité a été élaboré l'année dernière par diverses entreprises, instituts de connaissances, organisations sociales et agriculteurs. Cette initiative vise à restaurer la population d'insectes à travers les Pays-Bas.

Toute l'attention
Schouten informe la Chambre des représentants que la biodiversité a toute son attention. De plus, elle voit des similitudes entre le Plan Delta et son vision agricole† Dans cette vision, Schouten déclare vouloir rendre le secteur agricole plus durable, les Pays-Bas devant être le leader mondial de l'agriculture circulaire d'ici 2030. Cela signifie que l'utilisation d'engrais et l'utilisation d'agents phytosanitaires seront considérablement réduites.

Schouten écrit qu'il aimerait réfléchir avec les auteurs du plan et organise donc une réunion entre les différents services et initiateurs. La ministre souligne qu'elle ne veut pas prendre les devants et laisse la direction aux faiseurs du Plan Delta. "L'approche doit être élaborée pour le suivi de la biodiversité au niveau régional et national. Je soutiendrai financièrement ce développement et j'explore actuellement les options de suivi des insectes dans les zones agricoles."

Lisez la lettre complète de Schouten au Parlement ici.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir
Pression de la maladie - Rouille brune
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 13
dracula 12 février 2019
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/akkerbouw/ artikel/10881335/minister-schouten-trek-portemonnee-voor-insecten]Le ministre Schouten tire un portefeuille pour les insectes[/url]
Réduisez d'abord la population de chauves-souris, il n'y a plus d'insecte
Abonné
Jupe 12 février 2019
Apportez l'argent, je sèmerai des fleurs.
??? !!! 13 février 2019
pas de Kjol, pas d'argent pour l'agriculteur, mais de l'argent pour "surveiller la biodiversité",
en bref : dès qu'un agriculteur souhaite faire une culture : FINE, pas diversifiée.
dès que l'agriculteur veut pulvériser : FINE.
elle a l'air gentille, mais en attendant... elle peut facilement se transformer en sorcière de la gauche verte
Terrain 13 février 2019
Bon travail, commencez par ne plus détruire les nids de guêpes dans le public.
fourrure 13 février 2019
Un ministre de l'agriculture qui représente occasionnellement les intérêts de l'agriculteur serait bien
Abonné
plutôt impoli 13 février 2019
non Furm elle ne le fait pas parce que ce n'est pas sexy et qu'elle ne ressemble pas à ça !!
Cette personne n'a tout simplement pas de couilles et ne voit pas combien de cents le secteur agricole rapporte au pays chaque année.
Ils sont bons pour abattre la poule aux œufs d'or.
Comportement typique d'un fonctionnaire.
Ton Westgeest 14 février 2019
La ministre souligne qu'elle ne veut pas tirer la charrue.....
Non, quel chariot voulez-vous tirer Beanie ?
Encore un sombre plan pour la scène, tout comme Van Dam passé 3 fois dans les médias avec de l'argent de crise, se porte bien auprès du grand public et pour les élections !
Jpk 14 février 2019
De plus en plus de preuves sont fournies que les Pays-Bas devraient devenir un pays naturel. Voir l'abolition de la pêche aux légumineuses et l'admission des produits phytosanitaires synthétiques
Kees 14 février 2019
Les derniers ministres se sont-ils souvent demandé quelle était la motivation pour devenir ministre de l'agriculture.
Abonné
Jupe 14 février 2019
jpk a écrit :
De plus en plus de preuves sont fournies que les Pays-Bas devraient devenir un pays naturel. Voir l'abolition de la pêche aux légumineuses et l'admission des produits phytosanitaires synthétiques
C'est encore pire, dans la pêche au pouls, l'intention sous-jacente émerge soudainement de l'obscurité, intentionnellement ou non, l'environnement n'y est soudainement plus important, mais tout est une question d'argent.
La pêche au pouls est en fait bonne pour la vie benthique en mer et est considérée comme respectueuse des animaux et de l'environnement, mais le problème est que les pêcheurs néerlandais ont maintenant acquis un tel avantage technologique qu'il sera de toute façon détruit par les autres pays de l'UE. doit être foré, le pêcheur NL doit passer à l'ancienne avec son chalut, tout comme ses collègues de l'UE.
Aujourd'hui, l'agriculture néerlandaise a traditionnellement construit une telle avance par rapport à ses collègues de l'UE, voyez comment, par coïncidence, l'instrument répressif de l'UE a pu rétrograder l'agriculture néerlandaise dans un passé lointain.
Nos politiciens néerlandais devraient avoir une idée intelligente sur ce point pour empêcher cela, mais le contraire se produit maintenant, dans toute leur bêtise et leur naïveté, ils ne réalisent pas qu'ils sont mis devant l'UE.
Tout tourne autour de l'UE aussi, en fin de compte sur le gain économique et le pouvoir, l'histoire environnementale est de temps en temps utilement utilisée comme écran de fumée pour cela, que les agriculteurs des Pays-Bas produisent d'abord un peu moins, diront-ils à Bruxelles.
Ton Westgeest 15 février 2019
Et vous voyez que tout recommence à cause de la politique obscure, peu claire et manipulée.

Les pêcheurs reçoivent une impulsion, avec des subventions, investissent des millions, incités par les banques, les chantiers navals, ils obtiennent un permis et si tout fonctionne, alors ce sera tout simplement interdit !

Les agriculteurs sont également présentés avec un os à choisir, avec des subventions, en investissant des millions, incités par les banques, les laiteries, le LTO, la construction des Pays-Bas et si tout le monde se conforme, des règles différentes entreront soudainement en vigueur !

Il en va de même pour le climat... quelqu'un se souvient-il des pluies acides ??? que tous les arbres sont morts? Il s'est avéré que les arbres poussaient mieux dans les fermes. Émissions de CO2 mauvaises ? le long des autoroutes les arbres poussent deux fois plus vite ! Les émissions d'ammoniac sont mauvaises, il faut fabriquer des machines pour l'injecter dans le sol... alors qu'ils savent que c'est mauvais pour la vie du sol ! Nous devons enlever le fumier et nous pouvons fournir autant d'engrais que nous voulons !

La politique n'est pas bonne, elle est corrompue, peut être sous la pression des multinationales...
Il est clair qu'ils n'ont pas à payer pour cela, juste au moment où vous n'entendez plus parler de pluie acide, vous n'entendrez plus rien de CO2 et d'ammoniac .....
Mais qui a encore rempli ses poches ?????
Jpk 15 février 2019
Conclusion . Élections du conseil provincial .votez sur le forum pour la démocratie et non sur la mafia climatique de gauche
téléscripteur 16 février 2019
Et la semaine prochaine, tout le monde en ville mettra sur son chat un autre collier anti-puces avec du Diazinon autour du cou, allez monsieur le ministre, faites quelque chose à ce sujet aussi !
Vous ne pouvez plus répondre.

Que fait le courant
listes arables?

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Actualités Politique

« Viande de culture et protéines végétales pour réduire le nombre de cheptels »

Interview Henk Janknegt

"La demande doit rendre l'agriculture protéique pérenne"

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login