Agriphoto

Actualités La betterave à sucre

L’usine belge de betteraves n’a pas ses finances en ordre

18 Avril 2019 -Niels van der Boom

La coopérative de betterave sucrière proposée à Seneffe, en Belgique, n'a pas encore finalisé son financement, ce qui signifie que la construction ne peut pas démarrer. Un montant supplémentaire de 4 millions d'euros est nécessaire pour apporter au projet un soutien financier suffisant.

Plus de 50 millions d’euros sont nécessaires pour faire passer les plans au niveau supérieur. A terme, la coopérative espère construire une usine à Seneffe, près de Charleroi. Pour garantir le financement, des actions sont désormais émises aux producteurs de betterave. Au 31 janvier de cette année, le compteur s'élevait à 39 millions d'euros et 6,9 millions d'euros supplémentaires ont été levés lors de la tranche suivante. En bref : 4,1 millions d'euros restent à réunir.

Argent et betteraves nécessaires
"Fin juin, la CoBT, la coopérative de betteraviers qui souhaite construire l'usine, décidera si le projet sera poursuivi ou annulé", raconte Benoit Haag, coordinateur et porte-parole du projet. Il nous reste donc encore plus de 2 mois pour étudier les plans et tenter de finaliser le tableau. Haag ne peut pas encore dire s'il y aura un nouveau cycle d'émission. En outre, davantage d’hectares de betteraves sucrières sont nécessaires pour que l’usine soit rentable.

Ce projet nécessite un investissement de 2022 millions d'euros jusqu'en 326,7. La capacité prévue est de 14.000 115 tonnes de betteraves par jour et une campagne de 1.250 jours. Cela représente environ XNUMX producteurs en Belgique et en France. Selon Haag, les producteurs concernés sont également convaincus de disposer de leur propre usine, qui, espérons-le, pourra payer un prix rentable pour les betteraves sucrières.

Les travaux devraient démarrer cette année
Déjà au début de cette année s'est avéré qu'il serait difficile de réunir les ressources financières nécessaires, même si la construction devait commencer cette année. L’usine pourra ainsi devenir opérationnelle en 2021.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Niels van der Boom

Niels van der Boom est rédacteur en chef chez arable Boerenbusiness. Il rapporte principalement sur le marché de la pomme de terre. Il présente chaque semaine le point sur le marché des pommes de terre.
Pression de la maladie - Rouille brune
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login