Photoagriculture / Shutterstock.com

Actualités Protection des cultures

Une initiative citoyenne appelle à l'interdiction des GBM d'ici 2035

26 Novembre 2019 -Niels van der Boom - Commentaires 16

L'Initiative citoyenne européenne, une composante officielle de la Commission européenne, a lancé une pétition visant à interdire l'utilisation de produits phytosanitaires synthétiques dans l'UE. La date limite pour cela est 2035. 1 million de signatures sont nécessaires pour être traitées.

L'initiative citoyenne européenne fonctionne exactement comme une initiative citoyenne aux Pays-Bas. Il faut 1 million de voix de citoyens de 7 pays de l’UE pour être pris en compte par la Commission européenne. L’objectif est de renforcer la démocratie dans l’UE. 18.750 XNUMX signatures sont requises aux Pays-Bas.

Interdiction totale des PPP
L'initiative Save Bees and Farmers a été lancée le 25 novembre, après approbation de la CE. 90 organisations différentes de 17 pays se sont unies pour cela. L’objectif est d’abandonner progressivement l’utilisation de produits phytosanitaires de synthèse. D’ici 2030, l’initiative souhaite que 80 % des ressources soient supprimées. Une interdiction totale suivra 5 ans plus tard. Tout cela parce que la nature européenne est en danger selon l'organisation.

Ce qui est peut-être spécial, c'est que l'initiative citoyenne s'efforce d'être très favorable aux agriculteurs. Il indique que les entreprises agricoles de l’UE sont confrontées à des prix de produits injustes. Le soutien politique fait défaut et les petits agriculteurs sont accablés par de grands collègues. L'organisation affirme que 2005 millions de petites entreprises agricoles ont fermé leurs portes entre 2016 et 4. L'un des objectifs de l'organisation est de restaurer les écosystèmes dans les zones agricoles, pour sauver les espèces animales et la nature.

Soutenir les agriculteurs
Selon les initiateurs, les agriculteurs devraient être soutenus dans leur transition vers l'agriculture biologique d'ici 10 à 15 ans. Il prône la petite échelle, la diversité et la durabilité. A cet effet, il faudra notamment créer une formation agricole indépendante.

Le cap du million de signatures devrait être atteint d’ici septembre 2020. Le Parlement européen et la CE examineront ensuite la question. Les Amis de la Terre Europe et le Pesticide Action Network sont des partis qui soutiennent Save Bees and Farmers.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Niels van der Boom

Niels van der Boom est rédacteur en chef chez arable Boerenbusiness. Il rapporte principalement sur le marché de la pomme de terre. Il présente chaque semaine le point sur le marché des pommes de terre.
Pression de la maladie - Rouille brune
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 16
Drent 26 Novembre 2019
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/akkerbouw/artikelen/10884809/burgerbeweging-pleit-voor-uitbanning-gbm-in-2035]Une initiative citoyenne appelle à l'interdiction du GBM d'ici 2035[/url]
ceux qui le souhaitent iront eux-mêmes à la houe.
Jupe 26 Novembre 2019
Ensuite, fermez les frontières aux importations et laissez la population de l’UE mourir de faim, après quoi tout le monde sera guéri de cette bande d’idiots qui nous gouvernent/terrorisent.
Hans 26 Novembre 2019
Les gens se détachent de la réalité en raison d’une richesse sans précédent. La fierté vient toujours avant une chute.
eureka 26 Novembre 2019
que cela se produise dans toute l’UE. bons prix pour les agriculteurs et citoyens bénéficiant de bons d'alimentation.
??? !!! 26 Novembre 2019
la politique, ça ressemble aux affaires :
après la Seconde Guerre mondiale : construire des certitudes : ne plus jamais avoir faim ; système social avec assurance invalidité / pension d'État
deuxième génération : élargissement des certitudes, croissance de la prospérité
maintenant, troisième génération : complètement détachée de la réalité. effondrement. faillite.

Abonné
moyen 26 Novembre 2019
Ces gens-là vivront-ils aussi comme avant, sans tout le luxe !!! Quittons immédiatement l'Europe si c'est ainsi que tout doit être, mec, et cela en 2019 !!!
ondernemer 27 Novembre 2019
Il est temps que la Troisième Guerre Mondiale se remette à cultiver des bulbes à fleurs
Fries 27 Novembre 2019
Véritable entrepreneur, seule la faim peut nous sauver. Est-ce que ces idiots couinent différemment quand ils n'ont rien à manger...
jpkievit 28 Novembre 2019
Qui relèvera le défi de l’utilisation de l’énergie nucléaire pour produire de l’électricité ? Voir France
belge 28 Novembre 2019
donc 2035 fin de l'agriculture grâce au citoyen et au mouvement vert. tous affluent vers les cannes sauteuses.... non, plus de bons de nourriture pour les gens, laissez-les éclater leur bulle, ce sera résolu en un rien de temps, les deux pieds sur terre, laissez l'agriculteur faire son travail.nl
Harry 1 Décembre 2019
Riez, la population diminue encore. Les maisons ne manquent pas.

L'agriculture biologique sera interdite en 2036. La production est stimulée.
cordonniers 1 1 Décembre 2019
Cela aurait du sens, Harry
Jozef 2 Décembre 2019
Ce qui est triste, c’est qu’il y a de moins en moins de personnes qui ont ne serait-ce qu’un tout petit peu d’expérience avec cette pratique.
Il faudrait probablement le mettre en œuvre le plus rapidement possible. Ensuite, on s'en débarrasse rapidement, car alors la moitié des gens ont faim parce qu'il n'y a rien à manger.
Oui, disent ces initiateurs, pas de problème, on mangera des insectes de toute façon.
J'espère qu'il y a une guêpe vivante parmi eux et qu'elle les piquera dans leur luette, hahaha
Abonné
Tinus Tor 2 Décembre 2019
Question stupide peut-être.
Mais d’où ces insectes tirent-ils leur nourriture ?
Ils ne vivent pas non plus de l’air, ils devront donc manger quelque chose pour survivre.
johan 3 Décembre 2019
et pourtant je préfère traire moins de vaches pour beaucoup plus d'argent,
et si ce citoyen ne peut plus voyager à l’autre bout du monde en avion 3 fois par an, le problème de l’azote est lui aussi résolu immédiatement.
tout l'argent gagné devrait simplement aller aux petits agriculteurs biologiques
marie 3 Décembre 2019
Le boomerang bien connu : l’excès est nocif. On utilise le Round-up trop souvent, trop facilement, par exemple.
Il est possible d’en faire un peu moins, juste quelques pour cent de rendement en moins. Cela arrive également avec les chenilles des tracteurs et autres. Le GBM devrait être possible, mais aussi quelques arbres par hectare de terrain. Aux Pays-Bas, tout doit être si propre et impeccable.
Vous ne pouvez plus répondre.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception

Actualités Pommes de terre

Les pays de l’UE tirent la sonnette d’alarme : le phytophthora frappe

Actualités Protection des cultures

Digi-label, prochaine étape dans l'enregistrement des ressources

Analyse Protection des cultures

Les prix élevés compensent les plus petits volumes de ressources

Actualités Politique

Bruxelles retire la loi controversée sur la réduction de moitié des ressources

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login