Shutterstock

Actualités Sucre

Début des négociations de l'usine de betteraves

14 janvier 2020 -Anne Jan Doorn - Commentaires 11

La coopérative belge de producteurs de betteraves CoBT dispose d'un approvisionnement suffisant en betteraves pour la construction de sa nouvelle usine. Les objectifs en matière d'équité ont également été atteints. Cependant, les banques restent sceptiques.

CoBT peut avoir accès à l'approvisionnement de 1.625 10 millions de tonnes de betteraves par an, pendant au moins 134 ans. 1.400 M€ sont également disponibles en fonds propres, notamment auprès de 200 64 betteraviers et XNUMX sympathisants. Les investisseurs ont également promis XNUMX millions supplémentaires. 

Le gouvernement wallon est également positif quant à la construction de l'usine. Elle a transféré 12 millions d'euros de subvention et tous les permis pour l'usine ont été obtenus. Le seul problème est que les banques sont sceptiques. Plus de 200 millions d'euros de capitaux sont encore nécessaires. Cela écrit Farmlife.be.

 

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Anne-Jan Doorn

Anne Jan Doorn est experte en cultures agricoles à Boerenbusiness† Entre autres choses, il écrit sur les différents marchés de l'agriculture arable et se concentre également sur le marché de la terre et de l'énergie.

En savoir plus sur

offrirCoBT
Pression de la maladie - Rouille brune
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 11
Étudiant 14 janvier 2020
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/akkerbouw/artikel/10885287/negotiations-over-beet factory-van-start]Négociations sur le démarrage de l'usine de betteraves[/url]
Nou Boerenbusiness Maintenant, faites du journalisme et assurez-vous de parler aux banques en question pour savoir pourquoi elles sont sceptiques. C'est une information qui profite vraiment aux Pays-Bas agricoles !
Banquier 14 janvier 2020
Je ne suis pas sceptique mais je suis surtout sous forte pression des autres industries sucrières et aussi des usines de frites et de légumes. Ils ne veulent pas de nouveau concurrent et surtout pas de coopérative agricole.
Dirk Butaye 14 janvier 2020
Chers Amis,

Maintenant que le marché du sucre revit, il réussira certainement avec « Sober Farming Sense » !
De nombreuses personnes espèrent du fond du cœur que le projet sera mis en place au plus vite !
Pourquoi les Belges n'en seraient-ils pas capables, ce sont les plus braves des Gaulois..!
A Poperinge, il y aura aussi une nouvelle usine de pommes de terre...!

Sincèrement, la persévérance gagne...!

Dirk
jan4072 14 janvier 2020
@Banker, vous avez mis le doigt sur la tête. Les banques doivent payer des intérêts de retard parce qu'elles n'investissent pas assez. Si un tel projet est terminé et qu'ils ne veulent pas y participer, c'est parce qu'il y a d'autres clients de la banque qui ont une usine moins rentable et donc ne veulent pas de concurrence. C'est en fait une motivation supplémentaire pour les agriculteurs de faire démarrer cette usine. Bonne chance.
agriculteur arable 14 janvier 2020
1625 millions de tonnes de betteraves ????

C'est beaucoup
merveille mathématique 14 janvier 2020
soit 20 millions d'hectares = 5 x l'ensemble des Pays-Bas
bep 14 janvier 2020
1.625 millions de tonnes d'agriculteurs arables peut-être avez-vous manqué le point ?
agriculteur arable 14 janvier 2020
Oui, tu vois, il y a un point et pas une virgule
le cultivateur 15 janvier 2020
C'est la Rabobank qui a des doutes sur le financement, selon cosun hier lors de la réunion des producteurs en frise.
ikke 15 janvier 2020
@bep
Ils ne sont d'ailleurs pas près d'un producteur et demi de betteraves.
Si vous utilisez un point comme une virgule, vous devez le faire de manière cohérente.
par les pairs 15 janvier 2020
le type miep n'a pas pu trouver le coma c'est pourquoi
l'usine est bonne pour 20,000 XNUMX ha
s'ils ne reçoivent pas d'argent du rabo ils vont dans une autre banque
Vous ne pouvez plus répondre.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login