Albert Heijn

Analyse BB organique

Peu de demande et de commerce sur le marché bio

17 mars 2022 - Jurphaas Lugtenburg

Il s'agit d'un mouvement de va-et-vient pour faire avancer les choses en matière de commerce de pommes de terre, d'oignons et de carottes biologiques. Le travail régulier se poursuit, mais il y a peu de demande supplémentaire pour le moment. Cela signifie que peu de transactions ont lieu sur le marché ouvert.

Il y a peu de commerce de pommes de terre biologiques. La demande est limitée et les producteurs ne sont pas pressés de vendre. Il existe un approvisionnement en pommes de terre nouvelles en provenance d'Égypte et d'Israël et les supermarchés et autres détaillants proposent peu de promotions exigeant des pommes de terre biologiques supplémentaires. Il n’y a plus beaucoup de pommes de terre gratuites, selon les initiés. Cela pourrait provoquer une reprise du marché vers avril et mai.

Ce qui précède est en grande partie lié au déroulement de la première saison de croissance. Si l'Europe du Sud arrive tôt sur le marché avec des quantités décentes et que les pommes de terre nouvelles néerlandaises sont également précoces, ce n'est pas trop mal. Mais si tout cela devient disponible un peu plus tard, il faudra peut-être combler certaines lacunes avec les anciennes récoltes. Le Prix Indicatif DCA reste le même que la semaine dernière, entre 60 et 64 € les 100 kilos.

Commerce modéré d’oignons
Le commerce de l'oignon se déroule actuellement modérément. Les producteurs le souhaitent, mais la demande d’oignons de la part des commerçants et des trieurs est faible. Le commerce est donc très critique quant à la qualité et au choix de la taille. Tout comme pour les pommes de terre, le commerce est également attentif à la nouvelle récolte. Les premiers rapports concernant les oignons d'Égypte indiquent que la qualité n'y est pas non plus très bonne. Cela pourrait être positif pour les producteurs néerlandais.

Mais la demande d’oignons devrait alors reprendre. Le Prix Indicatif DCA reste le même que la semaine dernière : 48 € à 53 € les 100 kilos. A noter que les commerçants et transformateurs sont peu présents sur le marché. Il y a donc très peu d'échanges.

Mauvaise humeur en carotte
L’ambiance sur le marché des carottes est mauvaise. Là où une offre importante a longtemps dominé le marché, celui-ci s'est transformé en un marché dominé par une qualité médiocre. Il ne s’agit pas seulement de taches et défauts similaires, mais également d’une grande variation de tri granulométrique au sein des lots. Il est donc difficile pour les rinceurs de rendre le produit adapté au supermarché. Ce sont surtout les (trop) grosses carottes qui posent problème. Le prix indicatif du DCA est de 18 à 22 € pour 100 kilos, mais certains initiés indiquent qu'il s'agit en fait de « ce que l'imbécile donne » pour le moment.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Jurphaas Lugtenburg

Est rédacteur à Boerenbusiness et se concentre principalement sur les secteurs des grandes cultures et sur le marché de l'alimentation animale et de l'énergie. Jurphaas possède également une ferme arable à Voorne-Putten (Hollande méridionale). Chaque semaine il présente le Market Flash Grains
Pression de la maladie - Rouille brune
Propulsé par Agroweer

Analyse biologique

Le commerce des carottes biologiques est presque prêt

Analyse biologique

La qualité dicte le marché des carottes biologiques

Analyse biologique

Les marchés bio restent en équilibre

Analyse biologique

Offre et demande limitées sur le marché de la carotte bio

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login