Agriphoto

Nouveautés Protection des cultures

Date limite pour le glyphosate à juillet 2023

10 mai 2022 - Commentaires 4

L'organisme de surveillance alimentaire européen EFSA a reporté le renouvellement de la licence du glyphosate à juillet 2023. L'organisation a été inondée de près de 2.800 XNUMX réponses au dossier de l'herbicide qu'il faut plus de temps pour toutes les traiter. La licence du glyphosate a en fait expiré à la fin de cette année.

L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) rend aujourd'hui (mardi 10 mai) connu qu'elle a besoin de plus de temps pour réévaluer le glyphosate. En fait, la licence pour le glyphosate dans l'UE expirera en décembre 2022. L'EFSA prolongera probablement le délai jusqu'en juillet de l'année prochaine. Tous les États membres devront ensuite voter s'ils souhaitent autoriser le glyphosate dans l'UE. Auparavant, cela se passait pendant une période de cinq ans, au lieu des dix ans habituels.

3.000 XNUMX pages d'informations
Les rapports précédents ont reçu 2.400 368 réponses des États membres de l'UE et du groupe de renouvellement du glyphosate (GRG) et 3.000 réponses de la consultation publique à l'EFSA. Au total, il y a environ XNUMX XNUMX pages d'informations à parcourir. Ceci est fait par le GRG et l'Assessment Group on Glyphosate (AGG). Ce dernier est composé de quatre États membres : les Pays-Bas, la France, la Hongrie et la Suède. La proposition de renouvellement de licence (dRAR) est actuellement modifiée par ces parties.

L'AGG informe l'EFSA qu'elle s'attend à ce que son dRAR modifié soit prêt à être soumis d'ici la fin du mois de septembre. Par la suite, l'EFSA et l'autorité chimique ECHA pourront en discuter avec les États membres en novembre et décembre de cette année. Elle espère pouvoir prendre une décision finale sur le renouvellement de la licence en juillet 2023. Celui-ci répertorie tous les risques possibles d'exposition au glyphosate pour l'homme, les animaux et l'environnement.

Positif, mais…
Lors d'un précédent rapport de l'AGG, le groupe était positif sur renouvellement de la licence. Cela n'empêche pas les États membres individuels d'élaborer leur propre plan concernant l'utilisation de la drogue dont on parle tant. L'Allemagne s'emploie à l'interdire et la France y travaille également. Si ces pays restent d'humeur négative à Bruxelles, c'est un obstacle inévitable pour le glyphosate. D'un autre côté, les partisans espèrent du bon sens et des rapports détaillés sur lesquels les décisions sont prises.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir
boerenbusiness. Nl

Niels van der Boom

Niels van der Boom est rédacteur en chef chez arable Boerenbusiness. Il rapporte principalement sur le marché de la pomme de terre et des céréales. Il présente la mise à jour du marché de la pomme de terre chaque semaine.
Pression de la maladie - Rouille brune
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 4
Abonné
jk 10 mai 2022
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[url = https: // www.boerenbusiness.nl/akkerbouw/ artikel/10898352/deadline-voor-glyphosate-naar-juli-2023]Date limite pour le glyphosate jusqu'en juillet 2023[/url]
l'espoir du bon sens dans une décision politique, eh bien...
Abonné
drent 11 mai 2022
dis donc, mais quelle est l'alternative? Ils n'y pensent pas !
Abonné
gerard 11 mai 2022
ne vous inquiétez pas il y a une alternative mais cela ne se présente pas d'abord le glyphosate doit partir et ensuite il n'y a rien sur le chemin (excusez-moi à un bon prix par litre ha prix de 200 euros par ha ou un peu plus
Abonné
dans la clandestinité 11 mai 2022
gérard a écrit:
ne vous inquiétez pas il y a une alternative mais cela ne se présente pas d'abord le glyphosate doit partir et ensuite il n'y a rien sur le chemin (excusez-moi à un bon prix par litre ha prix de 200 euros par ha ou un peu plus
Alors peut-être qu'on se demandera si c'est toujours nécessaire
Vous ne pouvez plus répondre.

Que fait le courant
listes arables?

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Nouveautés Protection des cultures

L'extension du glyphosate un pas de plus

Nouveautés Protection des cultures

Macron : une politique de PPP à l'échelle de l'UE est requise

Nouveautés protection des cultures

Corteva se concentre sur les produits biologiques avec l'acquisition de Stoller

Nouveautés Politique

La proposition de l'UE équivaut à une interdiction phytosanitaire

Rester en contact

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception