Shutterstock

Analyse Carotte

Les cultivateurs et les rinceurs ne sont pas concernés

29 Décembre 2023 - Jurphaas Lugtenburg - Commentaires 3

Entre Noël et le Nouvel An, il ne se passe pas grand-chose sur les marchés agricoles. La carotte ne fait pas exception cette année. Diverses chasses d'eau fonctionnent soit avec une occupation minimale, soit sont complètement fermées. Les producteurs se souviennent encore de la récolte difficile et ne sont pas encore très enclins à vendre.

Souhaitez-vous continuer à lire cet article ?

Devenez abonné et obtenez un accès instantané

Choisissez l'abonnement qui vous convient
Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Il n’est pas rare que les producteurs et les rinceurs ne soient pas sur la même longueur d’onde en ce qui concerne les attentes du marché. Cependant, les points de vue divergent désormais considérablement. Les laveurs se plaignent de l'effondrement de la demande en provenance d'Europe de l'Est. Il y a environ quatre semaines, il faisait très froid dans le bloc de l'Est et les carottes néerlandaises étaient très demandées. Avec la demande croissante, le prix a également augmenté. Mais avec le temps plus doux, la demande de carottes a également chuté. Les producteurs commencent encore à transpirer, pour ainsi dire, lorsqu'ils repensent aux pitreries qui ont été réalisées pour récolter les carottes l'automne dernier. Cette inquiétude étant encore présente à l’esprit, ils hésitent à baisser le prix.

Soyez prudent
Le temps boueux de l’automne dernier n’a pas amélioré la qualité des carottes actuellement stockées. Certains producteurs ont testé quelques boîtes, qui n'étaient généralement pas trop mauvaises. Les initiés préviennent de ne pas se fier aveuglément aux boîtes de test et de continuer à surveiller la qualité de très près, surtout si la récolte a été effectuée sous la pluie. L’approvisionnement obligatoire en carottes qui doivent partir en raison d’un problème de stockage reste pour l’instant limité.

Il y a eu peu d'échanges de carottes cette semaine. La cotation DCA pour les b-peen et c-peen est restée la même que la semaine dernière. La carotte B se situe entre 22 et 26 € les 100 kilos et la carotte C entre 21 et 26 € la tonne. Certains producteurs demandent 30 €, mais les acheteurs ne sont pas encore disposés à l'accepter.

Pression de la maladie - Rouille brune
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login