Agriphoto

Analyse Oignons

La nouvelle saison de l'oignon nous attend, mais juste un peu de patience

29 Juillet 2022 - Commentaires 11

Le coup d'envoi de la nouvelle saison de l'oignon a déjà été donné, mais le volume réel devra attendre encore un peu. En attendant, les commerçants d’oignons ne peuvent pas rester les bras croisés, car la demande pourrait exploser. Une attitude vigilante s’impose donc.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Après le lancement d'une nouvelle saison d'exportation, les exportateurs néerlandais d'oignons scrutent désormais la demande sur le marché mondial. Cela concerne principalement la demande du Sénégal. Le pays devrait rouvrir ses frontières aux oignons néerlandais dans la seconde quinzaine d'août. Aucun mot raisonnable ne peut être dit sur la date exacte, mais chaque saison a quelque chose de surprenant, d'imprévisible.

Beaucoup de stock
Les commerçants s'attendent à ce que la frontière puisse ouvrir avant le 1er septembre grâce à un certain nombre de livraisons de conteneurs qui seront envoyées cette semaine. Ils feraient mieux d'être déjà sur le quai, telle semble être la devise. Des oignons sont également en route depuis la Mauritanie pour alléger un peu la pression sur le marché. On sait peu de choses sur le nombre exact de conteneurs, mais il pourrait s'agir de plusieurs dizaines, ce qui pourrait potentiellement influencer l'ouverture de la frontière sénégalaise.

L'offre d'oignons est encore limitée. De nombreux oignons seront récoltés dans les deux prochaines semaines. Des oignons de semence précoce ont également été commercialisés. Ceux-ci peuvent ensuite suivre les oignons de manière transparente. De nombreux oignons ont été échangés la semaine dernière et dans la première moitié de cette semaine. Rester assis n’était pas une option pour le métier. La demande semble s'être quelque peu atténuée au cours de la seconde moitié de cette semaine.

Les prix des balles rayonnent de stabilité à une moyenne de 30 € et entrent dans la catégorie ferme pour les acheteurs à l'étranger. Les pays d’Afrique en particulier, où une très grande partie du budget des dépenses est consacrée à l’alimentation, traversent donc une période difficile. Cela peut influencer le désir d’achat. Plus d'informations sur le Liste DCA Prix des balles Oignons peut être consulté en cliquant sur le lien.

Foire va
Cette semaine, la bourse de Goes a de nouveau coté les oignons. Il faut y prêter une attention particulière. La fourchette de prix annoncée, comprise entre 19 et 24 € les 100 kilos, concernait aussi bien les oignons de plein champ que les oignons secs de grange. Pour les oignons du champ, les producteurs doivent prendre en compte une fourchette de prix de 19 € à 22 € et pour les oignons secs du hangar de 23 € à 24 €. Quiconque paiera ses oignons au Beurs Goes cette semaine devrait en tenir compte, afin de ne pas s'enrichir trop rapidement.

La différence entre le prix des grandes cultures et le prix des balles concerne en grande partie les coûts supportés par le trieur. Les coûts énergétiques des entreprises de tri, notamment pour le séchage des oignons, ont un impact significatif.

Pression des maladies - Mildiou
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login