Risque commercial

Les éleveurs de volailles paient eux-mêmes les coûts

3 Augustus 2017 - Kimberley Bakker - Réaction 1

Les aviculteurs touchés par le scandale du fipronil en supportent finalement eux-mêmes les coûts. Le ministère des Affaires économiques l'a annoncé jeudi 3 août. 

Les aviculteurs, dont les œufs blanchiment infecté avec le fipronil, ne peut pas compter sur le soutien du gouvernement. Le ministère des Affaires économiques a annoncé que cela relevait d'un risque commercial. 

C'est un risque commercial

Situation différente
Il y a des situations dans lesquelles le gouvernement offre un soutien financier aux personnes touchées, comme avec le groupe d'oiseaux. C'est différent, car il s'agit alors d'une maladie dite contrôlable. Cela signifie que les animaux doivent être abattus en conséquence. Les problèmes liés au fipronil sont considérés comme une affaire privée, pour laquelle le ministère n'a pas de fonds.

Aucun danger
Les œufs contaminés au fipronil ont été retirés en masse des rayons. Cependant, ils ne constituent pas une menace directe pour la santé publique. C'est ce que déclare Eric Hubers, président du département de l'aviculture chez LTO Pays-Bas. dans une interview la ficelle d'étiquettes/étiquettes volantes en carton Boerenbusiness† Hubers a également indiqué qu'il supposait déjà que les aviculteurs eux-mêmes devraient payer les frais.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Kimberley Baker

Kimberly Bakker est rédactrice polyvalente à Boerenbusiness† De plus, elle a un œil sur les canaux de médias sociaux de Boerenbusiness.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Réaction 1
Abonné
erik 3 Augustus 2017
Ceci est une réponse à cet article :
[URL=http://www.boerenbusiness.nl// artikel/10875422/pluimveehouders-draai-zelf-voor-de-kosten-op][/url]
FB, depuis quand le groupe d'oiseaux est-il une maladie ?
producteur laitier 3 Augustus 2017
C'est dommage que toute l'industrie de l'élevage ne paie pas pour ça
Il est temps qu'on s'entraide au lieu de se laisser jouer à part !
Vous ne pouvez plus répondre.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login