Selon le rapport WUR .

Les dégâts du fipronil s'élèvent à 33 millions d'euros

24 Augustus 2017 - Bart-Jan van Zandwijk - Réaction 1

Les dégâts causés par la crise du fipronil sont à ce jour estimés à 33 millions d'euros. C'est ce que rapporte Wageningen Economic Research le 23 août dans le rapport : "Première indication des conséquences économiques de l'affaire du fipronil pour le secteur de la volaille". 

La filière avicole elle-même a estimé les dégâts à 50 millions d'euros. Cela signifie que les dommages estimés jusqu'à présent semblent être inférieurs, mais ils augmenteront en raison de nombreux dommages indirects. Un exemple de ceci est l'atteinte à la réputation et les dommages aux entreprises environnantes de la chaîne, telles que les stations d'emballage d'œufs et les entreprises de propagation. 

33

million

euros est le dommage estimé

Le préjudice total est estimé à 33 millions d'euros. Pour une entreprise de la taille d'un travailleur à part entière, le préjudice s'élève rapidement à 1 80.000 € à 320.000 XNUMX € par entreprise. C'est pourquoi les dommages varient considérablement d'une entreprise à l'autre.  

Dommages dus au blocage : 16 M€
Ces coûts sont raisonnablement faciles à estimer. Il y a environ 200 entreprises qui ont utilisé le fipronil. Les dégâts du blocage de ces fermes, où les œufs ont dû être détruits, sont estimés à 16 millions d'euros. Les dégâts varient de 1 € à 2 € par poule. Dans les fermes bio, ce chiffre est légèrement supérieur, à 3 € par poule. Cependant, ces montants ne donnent qu'une indication des dommages réels. 

Dégâts de défrichement ou de mue : 17 M€
De plus, le secteur subit des dommages dus aux mesures à prendre, comme la mue ou le défrichage. Chaque entreprise a le choix. Pour ces entreprises, le préjudice est estimé à 17 millions d'euros. Cela se subdivise ensuite en 9 millions d'euros pour l'abattage et 8 millions d'euros pour la mue. 

Pour le blocage et l'abattage des animaux, les coûts sont estimés entre 4,50 € et 11,50 € par poule, à 60 semaines d'âge. Si les animaux sont plus jeunes, les coûts sont plus élevés. Pour le blocage et la mue des poules, les frais sont d'environ 2,50 € à 6 € par poule. Cela dépend aussi du système d'élevage. 

Dommages à l'image : inconnu
On parle aussi d'atteinte à la réputation. Cela peut être très important, car 60 à 65 % des œufs néerlandais sont exportés. Les dommages causés aux autres chaînes du secteur ne peuvent pas encore être calculés. Cela concerne les fermes, les stations de conditionnement d'œufs et les entreprises d'élevage. Les entreprises subissent également des dommages dus à la perturbation des flux d'approvisionnement et de rejet. 

Deuxième substance toxique découverte

Il a été convenu mercredi 16 août que les données alors disponibles seraient mises à jour un mois plus tard. 

Amitraz rencontré
Outre le fipronil, une seconde substance toxique a désormais également été retrouvée dans le pesticide contre les acariens rouges. Il s'agit de la substance amitraz. Actuellement, cet agent aurait été utilisé dans 7 élevages, dont 5 élevages avicoles, 1 élevage de veaux et 1 élevage mixte veaux et volailles.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Réaction 1
Mark van der Lee 25 Augustus 2017
Ceci est une réponse à cet article :
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/rss/algemeen/artikel/10875660/schade-fipronil-loops-op-tot-33-million-euro][/url]
Bien sûr, les entrepreneurs souffrent. Ce sont les $$$ durs.
"On parle aussi d'atteinte à la réputation." Comme si c'était un problème mineur. Avec une part d'exportation de 2/3, le secteur néerlandais des œufs sait ce qu'il représente : casquette en main, il peut regagner ses clients et, plus important encore, sa confiance. D'autres fournisseurs ont pris le relais et font tout leur possible pour fidéliser ces nouveaux clients. La vraie facture reste à faire...
Vous ne pouvez plus répondre.

Quelles sont les cotations actuelles ?

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login