Manipulation satisfaisante

Aucun produit dans la chaîne alimentaire après l'incendie d'Esso

1 Septembre 2017 -Clarisse van der Woude - Réaction 1

Le jeudi 31 août au soir, les agriculteurs touchés par l'incendie d'Esso ont été informés du traitement exact et de l'indemnisation. Les parties concernées ne veulent pas divulguer le montant du règlement financier, mais elles qualifient la proposition d'ExxonMobil d'indulgente et de correcte.

Aucun produit ne peut être prélevé de la zone agricole, où les particules de suie brand chez Esso le 21 août, dans la chaîne alimentaire. Pas dans la consommation humaine, mais pas non plus dans la consommation animale. C'est comme un poteau au-dessus de l'eau. La maison mère ExxonMobil veut à tout prix épargner à la chaîne alimentaire des produits qui ne peuvent qu'être remis en cause. C'est ce que disent les agriculteurs qui étaient présents aux pourparlers.

La procédure est un exemple pour les calamités futures

Résolu rapidement
Cela signifie qu'ExxonMobil assume l'entière responsabilité des dommages survenus après l'incendie dans la région de Botlek. Les produits endommagés sont rachetés et vont probablement dans le digesteur.

L'agriculteur arable Arie Pieter Noordermeer se réjouit que la situation soit résolue rapidement et habilement juste avant la récolte. "La semaine prochaine, tous les agriculteurs concernés doivent avoir eu un évaluateur ou un rendez-vous a été fixé. Ils déterminent une indemnisation pour les différentes cultures. Si un agriculteur pense que ce n'est pas approprié dans son cas, parce que la situation est différente ou parce qu'il fait quelque chose différent avec le produit, le programme offre la possibilité d'examiner cela."

Frais de garde
ExxonMobil a confié l'inventaire et la logistique à DLV Advies, qui est responsable de l'évaluation avec LTO. Les agriculteurs où Boerenbusiness parlé avec, indiquent qu'ils peuvent vivre avec l'arrangement. L'un d'eux mentionne la compensation de telle sorte que personne ne puisse être tenté de revendre le produit une seconde fois. "Le système est étanche et ils ont tout sous contrôle. Vous ne pouvez commencer la récolte ou la pulvérisation qu'après l'accord des évaluateurs. Ensuite, il y a une opération logistique. Surtout si cela doit être fait en mer, c'est pourquoi le produit doit être produit. stocké, mais une redevance a également été fixée pour le stockage et le stockage.

Risque accru
Le matériel de multiplication, comme les pommes de terre de semence et les semences d'oignon, n'est pas couvert par le régime. Les calibres qui ne conviennent pas comme pommes de terre de semence doivent être notifiés afin qu'ils ne puissent pas non plus se retrouver dans la chaîne alimentaire. "Cela donne l'impression que c'est une procédure bien pensée et embarquée. Un exemple pour l'avenir, si quelque chose comme ça se reproduisait. Près d'Europoort, le risque de ce genre de calamités est accru. Scandale du fipronil, qui met les agriculteurs dans la précarité." , ExxonMobil est très indulgent et correct et cherche des solutions avec l'agriculture." 

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Réaction 1
Un van Loo 3 Septembre 2017
Ceci est une réponse à cet article :
[URL=http://www.boerenbusiness.nl// artikel/10875750/geen-enkel-product-na-esso-brand-in-voedingsketen][/url]
Pouvez-vous me dire comment traiter les produits du potager ? Je ne lis rien à ce sujet.
Abonné
Niels van der Boom 4 Septembre 2017
Vous pouvez lire la réponse à votre question sur la page Web spéciale de la région de Rijnmond : https://www.rijnmondveilig.nl/brand/vragen-naar-aanleiding-brand-esso/

J'ai des cultures telles que des légumes et des fruits dans mon potager, puis-je les manger ?

Ne mangez pas de cultures avec des particules de suie visibles dessus. Les fruits et légumes avec des particules de suie visibles peuvent être lavés, pelés et/ou pelés, après quoi ils peuvent être consommés, tout comme les produits irrigués.
Vous ne pouvez plus répondre.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login