Catastrophe agricole officielle

60 millions d'euros pour les phénomènes météorologiques extrêmes en Belgique

26 Septembre 2017 -Niels van der Boom - Commentaires 3

Le gouvernement flamand débloque 60 millions d'euros pour indemniser les entrepreneurs agricoles pour les dégâts causés à leurs cultures cette saison. Les gelées nocturnes du printemps et la sécheresse persistante ont causé des dégâts. Lundi 25 septembre, le gouvernement flamand a officiellement déclaré ces deux phénomènes météorologiques catastrophiques.

D'abord c'était geen catastrophe agricole et puis encore wel. Ces messages se sont succédés en juillet. Si un seuil de dommages d’au moins 1,24 million d’euros était atteint, les agriculteurs pouvaient prétendre à une indemnisation. Ce seuil est largement atteint.

Cela était dû en partie à la sécheresse et en partie aux gelées nocturnes. Cela a entraîné d’importantes pertes de rendement, principalement dans la culture fruitière. Joke Schauvliege, la ministre flamande de l'Agriculture, a annoncé la nouvelle lundi 25 septembre. « L'impact budgétaire est de 60 millions d'euros », précise-t-elle. Le site d'information Vilt.be en parle.

Compensation pour toutes les cultures
L'ensemble de la Flandre a désormais été désignée zone sinistrée, de sorte que tous les entrepreneurs agricoles de la partie néerlandophone de la Belgique peuvent demander une indemnisation. Cette somme est également versée pour les dommages causés aux cultures arables, aux aliments pour le bétail, aux pépinières fruitières et arboricoles.

L'indemnisation maximale est de 114.700 XNUMX € par entreprise. Le ministre de l'Agriculture a déclaré que les paiements seraient effectués dans les plus brefs délais. L'indemnisation ne s'applique qu'à la Flandre. Il a également fait très sec en Wallonie, mais rien n'est encore annoncé pour cette région.

Le Boerenbond est satisfait de la décision

Dommage irréparable
Le gel nocturne a provoqué le premier coup fin avril. On estime que la récolte de pommes en Flandre est inférieure de près de 70 %. Celui des poires 7%. Un phénomène météorologique qui, selon le RMI, se produit une fois tous les 20 ans. En raison d'un hiver doux, les dégâts sur les arbres fruitiers ont été particulièrement importants. Par la suite, les cultures arables et maraîchères ont été gravement touchées par la sécheresse en avril, mai et juin. Les cultures ont séché ou ont subi un retard de croissance irréparable. En partie parce que l’irrigation n’était pas autorisée.

3 mois avant la soumission
Le défenseur de l'agriculture Boerenbond est satisfait. "Le gouvernement flamand reconnaît que l'agriculture et l'horticulture ne peuvent pas contrôler totalement les conditions de production", déclare Sonja de Becker, présidente du Boerenbond. "Il faut désormais attendre la publication des décisions au Moniteur belge. A partir de cette date, un délai de 3 mois s'applique, pendant lequel l'indemnisation doit être soumise au Département de l'Agriculture et de la Pêche."

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Niels van der Boom

Niels van der Boom est rédacteur en chef chez arable Boerenbusiness. Il rapporte principalement sur le marché de la pomme de terre. Il présente chaque semaine le point sur le marché des pommes de terre.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 3
xx 26 Septembre 2017
Ceci est une réponse à cet article :
[URL=http://www.boerenbusiness.nl//artikelen/10875992/60-miljoen-euros-voor-weerextremen-belgie][/url]
Au moins en Belgique, on se soucie toujours des agriculteurs.
jpkievit 27 Septembre 2017
8 agriculteurs sur 10 arrêtent parce que les prix à la consommation sont 1950 % trop bas depuis 50
Drent 27 Septembre 2017
C'est étrange que les prix des terrains augmentent
agriculteur frontalier 27 Septembre 2017
Les dégâts causés par la sécheresse sur les grains de sucre ont été déterminés et finalement 18 tonnes ont été récoltées
Vous ne pouvez plus répondre.

Quelles sont les cotations actuelles ?

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login