Stratégie : Mieux ensemble

Agrifirm veut être là pour chaque agriculteur

29 Septembre 2017 - Wouter Job - Commentaires 17

Collaboration, partage de connaissances et responsabilité sont les maîtres mots de la nouvelle stratégie d'Agrifirm. Avec le thème « Mieux ensemble », Agrifirm souhaite aider les agriculteurs et les jardiniers dans le développement de leur entreprise, aujourd'hui et à l'avenir.  

Selon Dick Hordijk, PDG d'Agrifirm, tout a considérablement changé en 10 ans. "L'efficacité reste importante, mais la société en exige davantage. Des thèmes tels que le bien-être animal et l'utilisation responsable des pesticides et des matières premières sont des questions auxquelles il faut répondre." Dans la nouvelle stratégie, Agrifirm s’attaquera à ces types de défis.

Concentrez-vous encore davantage sur les solutions globales

Solutions globales
Agrifirm veut encore plus se concentrer sur des solutions globales. Concrètement, cela signifie que les différentes divisions, telles que Feed et Plant, travailleront ensemble et échangeront leurs connaissances.

Selon Ruud Thijssens, directeur des affaires générales chez Agrifirm, pour un éleveur de bovins, cela peut signifier que le fourrage grossier et les aliments composés sont coordonnés. Agrifirm espère que la nouvelle stratégie entraînera une croissance du nombre de membres.

Il sera d'autant plus souligné au monde extérieur que des marques telles que Bonda, Oldambt et Nuscience font partie du groupe Agrifirm. Les camions en vrac bénéficient également d'un nouveau look et d'une nouvelle convivialité.

Rôle de connexion
Agrifirm a en tête un rôle de liaison dans la chaîne alimentaire. Par exemple, en reliant le producteur, le distributeur, la chaîne de supermarchés et le consommateur. Toutefois, selon Hordijk, cela ne doit pas nécessairement conduire à une participation financière. Thijssens ajoute qu'Agrifirm ne deviendra pas une marque grand public.

Croissance en Chine et au Brésil 

Prédicat Royal
Depuis 2012, Agrifirm porte la désignation « Royal ». Agrifirm souhaite utiliser cette désignation à l'étranger pour la notoriété et l'autorité de sa marque. Hors d’Europe, Agrifirm souhaite principalement se développer au Brésil et en Chine. En Europe, Agrifirm voit des opportunités de croissance en Pologne.

Enfin, Hordijk a souligné : "Nous sommes une coopérative internationale comptant environ 17.000 16 membres, actifs dans 14 pays, parlant 3.000 langues et comptant plus de XNUMX XNUMX employés. Ensemble, nous sommes Agrifirm."

 

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Wouter Job

Wouter Baan est rédacteur en chef de Boerenbusiness. Il se concentre également sur les marchés des produits laitiers, du porc et de la viande. Il suit également les développements (commerciaux) au sein de l’agro-industrie et interviewe des PDG et des décideurs politiques.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 17
geert 30 Septembre 2017
Ceci est une réponse à cet article :
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/video/bb-tv/artikelen/10876042/agrifirm-wil-er-zijn-voor-iedere-boer][/url]
chiffres impressionnants d'Agrifirm, tout ira bien pour les agriculteurs
Dirk 1 Octobre 2017
Les réponses précédentes me manquent soudainement, car elles étaient moins amicales envers Agrifirm.
Si ce forum n'est pas indépendant ici, cela ne sert à rien d'y répondre.
Je ne recherche pas d'informations colorées
vendeur de bannières 1 Octobre 2017
Eh bien, Dirk, c'est comme ça que ce monde est.
Dirk 1 Octobre 2017
Ensuite, je m'en tiendrai à Farm Today.
Le meilleur vendeur de bannières est aussi simple que cela.
Évier 1 Octobre 2017
Pauvre Dirk, chaque forum anonyme est coloré. Les recherches montrent que la plupart des évaluations sont réalisées par les entreprises elles-mêmes et par leurs concurrents. Malheureusement, vous ne pouvez rien faire avec.
entreprises agricoles éditoriales 1 Octobre 2017
Il existe un certain nombre de règles concernant la violation des règlements du forum. y compris un langage grossier et l'utilisation de noms. En conséquence, il a été décidé de supprimer un certain nombre de commentaires. Si ces participants au forum s'y opposent, ils peuvent le signaler aux éditeurs.
poignard 1 Octobre 2017
Garssink, apprends d'abord le néerlandais. Au fait, tu n'as pas à te plaindre pour moi.
Et oui, Garssink, si la vérité est "éditée" ici, je suis d'accord boerenbusiness rien à chercher. Un gaspillage de mon argent. Pas intéressé. Je vais juste résilier à nouveau mon abonnement. Juste une erreur de ma part et rien de plus.
Jo 3 1 Octobre 2017
Je ferai rapport à l'éditeur demain pour tout annuler, je peux aussi utiliser ce forum sans payer ces garçons de courses de la coopérative ci-dessus dans le sujet.
Drent 1 Octobre 2017
J'ai l'impression qu'il y a une pression croissante chez Agrifirm pour vendre des produits sans raison, trop souvent j'ajoute ça alors que l'effet est minime et je ne l'ai pas non plus utilisé au début.
betterave paysanne 2 Octobre 2017
Agrifirm est là pour chaque agriculteur, mais certainement pour lui-même
Je n'ai jamais été membre et je ne le deviendrai jamais.
En tant qu'agriculteur, j'ai toujours le sentiment que nous sommes là pour d'autres secteurs qui utilisent principalement des aliments composés.
Les céréales sont livrées une fois par an et les aliments composés sont livrés chaque semaine dans la plupart des fermes.
Eh bien, de quoi pouvez-vous gagner le plus ?
Acquitter 2 Octobre 2017
Dites simplement : vendez vos propres produits, une piscine n’est rien d’autre que vendre toute l’année. Ils osent également facturer des frais pour cela. Bien qu’ils vendent souvent également à leurs propres usines d’aliments pour animaux, ils appellent cela les forces du marché. Le vendeur et l’acheteur appartiennent à la même entreprise et sont assis ensemble au même bureau.
Tebbens Torringa 2 Octobre 2017
Agrifirm s'étend dans le monde entier. Reprise en Uruguay (nouvelle récolte 2016) "Nous avons déjà 4 sites de production au Brésil. Je trouve dommage que l'accent soit mis là-dessus." En tant que simple adhérent et agriculteur, nous aimerions avoir les semences sur la propriété lors de notre passage le matin. Agrifirm utilise actuellement un délai de livraison de 14 jours !! Cela ne va pas bien, il faut remettre le service aux membres au premier plan des priorités qui se font. La fermeture des agences dans la zone de livraison n’y contribue pas non plus. Je n'ai pas vraiment besoin d'une coopérative avec des succursales en Amérique du Sud. J'aimerais être aidé rapidement s'il nous manque quelques sacs de graines. Cette coopérative va bien au-delà des objectifs pour lesquels elle a été fondée.
joop 2 2 Octobre 2017
Pourquoi personne n’imprime l’article dans le FD ?
Tout le monde comprendra alors qu’Agrifirm ne s’en sortira pas.
FD 2 Octobre 2017
FD précise que le président du conseil d'administration estime que les salariés réalisent 2 XNUMX euros de chiffre d'affaires par personne, ce qui est trop peu. Donc ça deviendra encore plus commercial
joop 2 2 Octobre 2017
Non, cela signifie qu’ils ne peuvent pas suivre la concurrence. Les entreprises comparables réalisent donc 2 XNUMX de chiffre d'affaires en plus par salarié. Mais pourquoi n’en parle-t-on pas dans les journaux spécialisés ?
Vous tombez 4 fois sur le même article dénué de sens, eh bien !
@joop 2 3 Octobre 2017
C'est parce que cette coopérative (?) fait de la publicité dans les revues spécialisées agricoles et non dans le journal financier.

Dont on mange le pain, dont on dit la parole.............
Jean 3 Octobre 2017
s'ils ont trop peu de chiffre d'affaires par employé, il y a tout simplement trop de monde qui se promène... mais en réalité, ce chiffre d'affaires par employé n'a aucun sens. Une bonne équipe qui donne des conseils judicieux en accordant la priorité au retour du client a plus de valeur ajoutée qu'un chiffre d'affaires important.

Nous arrivons à une époque où des relations plus directes s'établissent, où les flux commerciaux ne passent plus par la coopérative, mais où de bons conseils, des aliments complémentaires, des semences et des engrais restent nécessaires. Concentrez-vous là-dessus et éloignez-vous de la réflexion globale.
péta 3 Octobre 2017
La direction aimerait faire des grosses affaires avec l'argent des membres. Les usines d'aliments pour animaux en Allemagne, où elles étaient autrefois rentables, viennent d'être perdues, il faudra donc acheter la prochaine débâcle.
Fournir simplement aux clients un bon service, pas trop cher et correct, c'est là que la plupart des entreprises assurent leur continuité en restant fidèles à leur cœur de métier et sans folie des grandeurs.
C'est au conseil d'administration de maintenir le management sur la bonne voie et de ne pas se laisser prendre par des paroles doucereuses pour caresser l'ego du management !
Si les coûts doivent être réduits ici, supprimez simplement le dispositif de pseudo-recherche. Ils se vantent d'études peu fiables et de résultats sur lesquels les membres ne peuvent pas se fier, mais qui coûtent très cher !
Vous ne pouvez plus répondre.

Quelles sont les cotations actuelles ?

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Interview Dick Hordijk

"Si Agrifirm s'en fout maintenant"

Actualités Chiffres annuels

La perte de millions oblige Agrifirm à se réorganiser

Analyse Voer

Les coopératives d'alimentation de taille moyenne sont également sujettes au déclin

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login