Recherche CBS et WUR

L'assèchement des tourbières augmente les émissions de CO2

6 Novembre 2017 - Kimberley Bakker - Commentaires 7

Chaque année, 3,6 mégatonnes de CO2 sont capturées dans l'atmosphère. Par exemple, 2 % des émissions néerlandaises de CO2 sont compensées. Cependant, en raison du drainage continu des tourbières, notamment pour l'agriculture, ces zones émettent près de 7 mégatonnes de CO2 par an.

C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par Statistics Netherlands et Wageningen University & Research (WUR), commandée par les ministères des Affaires économiques et des Infrastructures et de l'Environnement.

La recherche montre qu'environ 60 % de tout le carbone est stocké dans les forêts néerlandaises. Les sols agricoles, en particulier les prairies, représentent environ 20 % de la séquestration totale du carbone. Cependant, il s'avère que la séquestration de CO2 par hectare dans les terres agricoles est plusieurs fois inférieure à celle des forêts. 

Peu capturé dans le Flevoland, la Zélande et Groningen

La plupart des captures en Gueldre
La majeure partie du carbone est capturée dans la Gueldre (22 %) et le Brabant septentrional (17 %). Ce sont aussi des provinces avec une superficie forestière relativement importante. Le moins de carbone est stocké en Zélande, Flevoland et Groningue, moins de 4 % par province. Ces zones ont beaucoup de terres arables et peu de forêts.

Les tourbières émettent
Aux Pays-Bas, les émissions de CO2 des tourbières sont environ deux fois plus élevées que la séquestration du carbone dans tous les écosystèmes (conjointement). En abaissant le niveau de la nappe phréatique, la tourbe s'assèche, libérant des gaz à effet de serre. 

Les émissions sont les plus élevées dans les provinces comptant le plus de zones de tourbières : la Frise (24 %), la Drenthe (22 %) et la Hollande méridionale (15 %). Cependant, les émissions dépendent de la profondeur de drainage de la tourbe. Plus le niveau de la nappe phréatique est profond, plus le CO2 est émis.

En Frise et Drenthe, les émissions de CO2 s'élèvent à plus de 40 tonnes par hectare et par an. En moyenne, les émissions d'1 hectare de tourbe correspondent aux émissions annuelles de CO2 de 3 ménages.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Kimberley Baker

Kimberly Bakker est rédactrice polyvalente à Boerenbusiness† De plus, elle a un œil sur les canaux de médias sociaux de Boerenbusiness.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 7
fermier drenth 6 Novembre 2017
Ceci est une réponse à cet article :
[URL=http://www.boerenbusiness.nl// artikel/10876444/ontwatering-veenbedrijven-increases-co2-emissions][/url]
Vous ne devriez jamais croire ces chercheurs de Wageningen. un groupe d'activistes melieu de gauche exclut cela, incroyable.
Einstein 6 Novembre 2017
Forêt là-dessus chez votre fermier Drenth
fermier de pierre 6 Novembre 2017
Polders sous l'eau à nouveau, bon pour le prix de la pomme de terre
Abonné
info 6 Novembre 2017
Je constate à ma grande surprise que la forêt absorbe 60% de CO2, il n'est pas mentionné que 1ha de maïs et ou de betteraves en absorbe 4,4 fois plus et que lorsque la forêt est abattue ou pourrie, plus de CO2 est perdu que cette forêt n'en a jamais absorbé.
Quelle histoire tordue est présentée ici et où puis-je trouver les données de ces études à WUR.
l'agriculture est le plus grand réducteur par ha.
Abonné
info 6 Novembre 2017
on sait que 1ha de forêt capte 8000 kg de CO2 par an. et le maïs capte 22000 44000 à 2 XNUMX kg par an, ce qui signifie que la production de maïs devrait recevoir une priorité beaucoup plus élevée et qu'aucune nouvelle réserve naturelle ne devrait être plantée pour créer un climat sain aux Pays-Bas. Après tout, une forte réduction de COXNUMX entraîne une forte production d'oxygène frais introduit dans l'air. Plus d'habitants signifie plus de consommation d'oxygène et nous devons apporter plus d'oxygène dans l'air, cela inclut les cultures qui activent cela et ce n'est pas une forêt ou une lande qui a une part encore plus petite
Jupe 6 Novembre 2017
Pratiquement plus aucun citoyen ne s'intéresse à savoir si l'agriculture absorbe ou non plus de CO2 que la forêt. L'agriculture est un pollueur à l'avance, donc la forêt sera toujours meilleure qu'un groupe d'agriculteurs, donc si la recherche est correcte n'est pas pertinente.
Allemand 11 Novembre 2017
Quelle divagation d'informations, surtout si l'on considère ce qui arrive au maïs sur un sol tourbeux pour une décomposition totale et ce qui lui arrive après la culture. Montrez-moi des chiffres que le maïs est si bon
Einstein 12 Novembre 2017
Le maïs est un poison pour votre terrain, tout comme le glyphosate.
Vous ne pouvez plus répondre.

Quelles sont les cotations actuelles ?

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login