Date moyenne de semis 16 avril

2 semaines entre la première et la dernière betterave

9 mai 2018 -Niels van der Boom

L'étalement de la date moyenne de semis de la betterave sucrière est au maximum de 2 semaines cette année. L'année dernière, c'était seulement 1 semaine. La date moyenne est le 16 avril, ce qui est tardif. Ce fut le dernier cas en 2008.

En 2016, l'écart était encore plus important, car il n'y avait alors pas moins de 22 jours d'écart entre les zones les plus anciennes et les plus récentes. Il est remarquable que Zeeuws-Vlaanderen soit loin devant à l'époque ; cette année c'est le contraire. Le continent zélandais est livré avec la dernière date de semis moyenne. Jamais allé auparavant, selon le statistiques betteraves, les betteraves si tard dans le sol.

Le Flevoland oriental et méridional ont été les plus précoces cette saison, ainsi que la province de Gelderland. La moyenne sort ici les 7 et 8 avril. Dans la plupart des autres régions, c'est-à-dire du 11 au 19 avril, avec des pics jusqu'au 21 avril dans le sud-ouest.

incrustant
Toutes les betteraves ne sont pas encore en terre; dans le Brabant oriental, par exemple, il reste 3,5 % à semer. Il reste encore un peu de graine à semer sur les îles zélandaises et dans le Brabant occidental. En raison de la formation de croûtes, selon Suiker Unie a semé environ 100 hectares. La formation de croûte après beaucoup de pluie est un problème, surtout dans les parcelles semées tardivement. La consommation de similicuirs et de taupins est fréquemment observée cette année.

La formation de croûte n'est pas seulement un problème dans les betteraves à sucre, car les oignons ont également du mal avec une croûte épaisse. L'irrigation, le cassage avec des machines spéciales ou des rouleaux est fait pour donner un bon départ à la culture.

(Le texte continue sous les tweets)

La Belgique aussi plus tard
En Belgique aussi, presque toutes les betteraves sucrières sont en pleine terre. Selon l'institut KBIVB, l'homologue de l'IRS, était tête de série à 6% le 99 mai. La progression des semis est comparable à celle des Pays-Bas et en 2016 les semis ont été faits un peu plus tard. La récolte pousse maintenant bien en raison des températures élevées. En Wallonie, les parcelles betteravières sont plus avancées par rapport à la Flandre.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Niels van der Boom

Niels van der Boom est rédacteur en chef chez arable Boerenbusiness. Il rapporte principalement sur le marché de la pomme de terre. Il présente chaque semaine le point sur le marché des pommes de terre.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login