www.hollandfoto.net / Shutterstock.com

Actualités Coopérative

Les membres concernés font des demandes à FrieslandCampina

6 Novembre 2019 - Editeurs Boerenbusiness - Commentaires 28

Un groupe de producteurs laitiers membres de FrieslandCampina s'est réuni au sein du collectif « Concerned Friesland Campina Farmers » (BFCB). Dans une lettre adressée à tous les membres de la coopérative, l'association adresse huit exigences à FrieslandCampina. Ces agriculteurs inquiets appellent les autres membres à signer la lettre afin d'initier le changement.

La pétition constitue une nouvelle étape dans le mécontentement croissant des membres de FrieslandCampina à l'égard de la politique du groupe laitier. Cela s'est produit, entre autres réunions des membres que la coopérative organise. Le siège social de FrieslandCampina a également été occupé il y a deux ans par des agriculteurs en colère, qui ont exigé (avec succès) que le groupe participe à un programme élaboré par le secteur laitier. régime azote j'arrêterais.

Les agriculteurs concernés exigent que les propositions relatives au « Règlement sur l'argent du lait 2020 » soient supprimées, que les programmes « KoeKompas », « KoeAlert » et « KoeMonitor » soient supprimés et qu'il y ait un aperçu clair de la structure des coûts de FrieslandCampina. La structure coopérative doit également être ajustée, les membres retrouvant le droit de vote et pas seulement le conseil des membres. La coopérative ne doit pas non plus se mêler de politique (référence entre autres au plan azote), mais se concentrer sur la valorisation du lait.

Arrêtez-vous avec Natuurmonumenten
Les membres exigent également le départ d'Hester Maij, la nouvelle directrice des affaires publiques et de la qualité de FrieslandCampina. Selon ces membres, sa signature est trop « verte », car Maij est membre du comité Remkes et, selon le groupe d'agriculteurs, elle a également participé à la désignation des zones Natura 2000 aux Pays-Bas. FrieslandCampina doit également mettre un terme à sa collaboration avec Natuurmonumenten.

Enfin, les agriculteurs concernés exigent que FrieslandCampina reporte la réunion du conseil d'administration avec les conseils de district du 17 décembre. Lors de cette réunion, les propositions qui ont été discutées lors des réunions des membres, telles que le Règlement sur l'argent du lait, seront finalisées. La BFCB souhaite d’abord une réponse claire aux revendications et, selon le collectif, cela ne pourra pas se faire avant le 17 décembre.

Pour être inaudible
En outre, les agriculteurs concernés, résumant ainsi l'essentiel de leurs revendications, disent à leurs collègues qu'ils ont depuis des années le sentiment que nous, à FrieslandCampina, ne sommes pas entendus. Selon ce groupe, la direction n'a aucune idée de ce qui se passe dans les fermes laitières. "Après tout, vous êtes censé travailler pour nous et nous pas pour vous." Avec le credo « Strong Together ! » les agriculteurs veulent imposer le changement.

Interrogé, un porte-parole de FrieslandCampina a répondu non. Boerenbusiness de répondre publiquement à la lettre des agriculteurs concernés. "Les points mentionnés dans la lettre, ainsi que toutes sortes d'autres sujets, sont discutés lors des réunions des membres qui se tiennent dans des dizaines de lieux à travers le pays. Au cours de ces réunions à huis clos, le dialogue entre le conseil d'administration, les membres du conseil des membres et les membres prend lieu."

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 28
ps 6 Novembre 2019
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/artikelen/10884566/bezorgde-leden-stellen-eisen-aan-frieslandcampina]Les membres concernés font des demandes à FrieslandCampina[/url]
Il n'est pas injustifié que les propriétaires membres demandent à cesser d'utiliser WNF et Natuurmonumenten.
et aussi le départ de Hester Maij
Fier agriculteur 6 Novembre 2019
Dans ma famille, on discute des désaccords à la table de la cuisine
FC a été fondé par mes ancêtres, nous discutons en interne de manière coopérative
Ici, à mon avis, des têtes brûlées ruinent notre propre coopérative dans leur propre intérêt
Je dirais d'arrêter cela immédiatement et de rejoindre vous-même le conseil des membres.
De pures conneries dans votre poche
Le terme osseux 6 Novembre 2019
Tout à fait d'accord avec le fier agriculteur
fermier 6 Novembre 2019
@trotseboer : tout à fait d'accord ! Les brutaux ont la moitié du monde, telle est la politique actuelle. Il est temps pour nous tous de recommencer à agir normalement et de réaliser ce que nous avons. Recevoir un prix pour le lait pendant des années était le rêve de tous les producteurs laitiers non campinas et la seule chose qu'ils peuvent faire maintenant que cela demande un peu plus d'énergie lorsque les petits enfants commencent à pleurnicher. J’espère que le RFC gardera le dos droit. Si vous n’êtes pas d’accord, cherchez ailleurs !
Bart Henstra 6 Novembre 2019
Fier agriculteur. Je comprends votre réaction, mais si vous n'êtes pas entendu, c'est le seul moyen. Il est temps que les membres puissent voter eux-mêmes dans un environnement sécurisé. Cela mettra fin au sentiment que j'ai aussi selon lequel les députés ne sont pas assez écoutés. FC proclame désormais ses points de vue et oriente la discussion dans votre direction et les points de vue opposés sont habilement ignorés et réduits à néant. Ensemble, nous sommes plus forts.
Janvier 6 Novembre 2019
Cher fier agriculteur,

J'étais un fier agriculteur, jusqu'à ce qu'ils m'enlèvent cette fierté d'une manière arrogante et grossière.
Mon dossier indique que j'ai eu un conflit. Si tel est le cas, veuillez inclure les raisons. Mais ensuite, une cassette retentit : "Nous ne sommes pas d'accord avec cela."
J'ai reçu la visite d'un conseiller membre, qui a été critique et c'est permis. Je lui ai dit que nous avions perdu inopinément une fille, que lorsque cela nous est arrivé, nous savions que mon père, qui travaillait également à l'époque, devait subir une opération cardiaque et que nous avions eu un soignant dans l'entreprise pendant 3.5 mois. . Et que petit à petit on a essayé de reprendre le fil.
Ce qui s’est passé ensuite ne peut être filmé. Ce conseiller aux adhésions jurait et jurait et je ne sais pas ce qu'il me souhaitait d'autre. Mais sa dernière phrase est gravée dans ma rétine.
"Les agriculteurs sont doués pour trouver des excuses et des solutions."

Quelques années plus tard, un autre conseiller membre m'a dit que la direction du groupe les obligeait à répondre aux producteurs laitiers afin de démotiver les agriculteurs et
pour inciter les éleveurs à arrêter la traite.

MA FIERTÉ M’A ÉTÉ ENLEVÉE.
Ton 6 Novembre 2019
@fier agriculteur. Les désaccords devraient en effet être discutés en interne. Mais... alors tu devrais avoir la chance de le faire. Et c'est là que réside le problème. Le Conseil des membres est l'organe suprême de notre coopérative. Mais ce qui est étrange, c'est qu'ils sont autorisés à voter de manière anonyme et à conseiller ainsi le conseil d'administration en tant que parti exécutif d'une manière qui ne doit pas être rendue transparente aux membres.
Le conseil met ensuite en œuvre les décisions (introduire le NM, envoyer une lettre au ministère) avec lesquelles les membres ne sont pas d'accord/n'ont pas connaissance. Pensez-vous que c'est une gestion normale ?

La question qui reste est la suivante : pourquoi les membres du conseil (en tant qu’organe suprême) veulent-ils pouvoir se cacher s’ils représentent les membres ? Peut-être qu’ils pourront l’expliquer à leurs partisans.
Ard Eshuis 6 Novembre 2019
On verra, je pense que ce club va recevoir pas mal de lettres signées. C'est un signal que la coopérative ne doit pas ignorer !
Fier agriculteur 6 Novembre 2019
@ard Je pense que si quelque chose se passe ou non, cela dépend de la coopérative et les règles y ont été convenues
C'est bien de changer les règles du jeu en concertation
Mais pas grâce au pouvoir de la grande gueule
Ces types de problèmes doivent être résolus de manière interne et démocratique, et pas comme ça.
Et le monde n'est généralement pas aussi noir et blanc qu'il est représenté
Les remords individuels ne constituent pas non plus une bonne base pour une réflexion saine.
Si les règles du jeu ne vous plaisent pas, vous pouvez choisir de faire de meilleures propositions ou de vous en remettre, par exemple à un particulier, et vous n'avez pas votre mot à dire.
Ou prenez le contrôle vous-même (je l'ai fait moi-même une fois avec plaisir) et je ne suis pas forcément d'accord avec tout ce qui a été proposé, mais nous sommes des dizaines de milliers et nous sommes contents des efforts des chauffeurs
Comme le football amateur
Allez-vous insulter l'arbitre sur le terrain ou siffler vous-même pendant votre jour de congé ? Bientôt plus personne ne sifflera et donc le match sera annulé


Janvier 6 Novembre 2019
On parle toujours de coopération, mais je pense que RFC est une société anonyme ou je me trompe complètement.
Peter 6 Novembre 2019
@fier agriculteur, je pense, tout comme le WUR dans ses recherches, que les multinationales ont trop de pouvoir de marché et que les agriculteurs ont un modèle de revenus trop faible et trop médiocre.

Si la majorité des membres n'est pas d'accord avec une réduction de 1 centime et moins de règles, alors le Conseil des membres devra transmettre ce message et rien d'autre ! et si la coopérative subit alors une perte, il est justifié de licencier du personnel.

Depuis 5 ans, 1 milliard d'euros s'est évaporé du RFC, soit avec 12000 83000 membres, XNUMX XNUMX euros par membre !! ajoutez cela à votre prix du lait et vous saurez s'ils appartiennent au parti le mieux payé !!!!
Bob 6 Novembre 2019
Le conseil d'administration et le conseil des membres du RFC sont en train de devenir une grande organisation arrogante qui n'écoute pas ses membres.
Avec la direction, ils ont laissé les choses devenir incontrôlables
Bart Henstra 6 Novembre 2019
@trotseboer. Vous ne comprenez pas l'émotion. De nombreux membres ne se sentent pas entendus. Comment adapter alors les règles du jeu en concertation ? Surtout via les réseaux sociaux. Si vous avez vous-même été réalisateur, vous savez probablement que la politique du copinage est parfois pratiquée. Votez anonymement. Pourquoi répondre de manière anonyme de toute façon ?
Bart Henstra 6 Novembre 2019
@trotseboer. Vous ne comprenez pas l'émotion. De nombreux membres ne se sentent pas entendus. Comment adapter alors les règles du jeu en concertation ? Surtout via les réseaux sociaux. Si vous avez vous-même été réalisateur, vous savez probablement que la politique du copinage est parfois pratiquée. Votez anonymement. Pourquoi répondre de manière anonyme de toute façon ?
Peter 6 Novembre 2019
fier fermier. sous quelle direction le plan de réduction des phosphates a-t-il été mis en œuvre ? rien n'a jamais été demandé aux membres. et le conseil des membres sont tous des oui et si vous voulez voter, le conseil des membres ne vous le permettra pas. alors à quoi ça sert d'aller à la réunion fier agriculteur et oui, nommez 3 propositions qui n'ont pas abouti
Fier agriculteur 6 Novembre 2019
Nous avons pensé que si nous perdions la dérogation, le problème de l'azote serait résolu d'un seul coup et Tjerd de Groot aurait obtenu gain de cause.
LTO a rassemblé des milliers d'agriculteurs pour demander au gouvernement de sauver la dérogation
Oublié c'est sûr
Ceci est d'ailleurs distinct du recul des exigences qui ont maintenant été formulées.
Peter 7 Novembre 2019
@trotseboer, RFC a trop de lait, dit-on ! alors arrête avec la dérogation VOUS êtes contre vous-même, vous ne le comprenez pas encore
Peter 7 Novembre 2019
Fier agriculteur, je pense que tu es un chauffeur. et tu penses juste à la façon dont je remplis ma poche arrière avec l'argent des membres
Fier agriculteur 7 Novembre 2019
Non, pas de chauffeur (plus)
Nous verrons qui a raison
La semaine dernière, nous avons rencontré un groupe d'agriculteurs en Allemagne dont la coopérative a fait faillite l'année dernière.
Le lait n'était plus collecté auprès de 1000 XNUMX agriculteurs et le gouvernement est intervenu pour le mettre à disposition des transformateurs.
Regardez un peu plus loin que votre jardin
Et encore
Jetez la vaisselle en interne et non dans la rue
Arnaud 7 Novembre 2019
Trotseboer a écrit :
Non, pas de chauffeur (plus)
Nous verrons qui a raison
La semaine dernière, nous avons rencontré un groupe d'agriculteurs en Allemagne dont la coopérative a fait faillite l'année dernière.
Le lait n'était plus collecté auprès de 1000 XNUMX agriculteurs et le gouvernement est intervenu pour le mettre à disposition des transformateurs.
Regardez un peu plus loin que votre jardin
Et encore
Jetez la vaisselle en interne et non dans la rue
Le BMG dont vous parlez probablement (je suppose) était principalement un commerçant de lait privé avec sa propre petite usine de lait, ce qui ne représentait pas grand-chose en termes de volume. ils fournissaient principalement à d'autres usines sous contrat.

En comparaison, le milliard de kg de lait qu’ils commercialisent et transforment représente presque la quantité de fromage DOC produite.

Malheureusement, nous les avons également fournis, cette blague a coûté beaucoup d'argent, mais je n'ai pas entendu dire que le gouvernement était impliqué.

morale de cette histoire, un transformateur de lait stable comme RFC vaut beaucoup, mais il doit travailler pour les agriculteurs, écouter ses membres
Andre 7 Novembre 2019
@trotseboer,

Si le conseil des membres fait bien son travail et écoute les membres (pas de 1 centime de réduction, moins de règles et réorganisation du personnel d'Amersfoort).

Alors les membres resteront motivés à farmer, sinon encore plus s'arrêteront ! Qui parmi les jeunes des Pays-Bas se laisse encore maltraiter comme esclave ?

Alors le RFC sera toujours en faillite, car ils n'ont pas d'argent pour payer la moitié des membres !!!! Comme l'escroc de NZO, Tjeerd de Groot aimerait réduire de moitié !!!
jankievit 7 Novembre 2019
Natuurmonumenten est le porte-parole de Greenpeace AO et les coopératives qui existent dans le secteur agricole doivent voir cela comme loin : les clubs environnementaux ne veulent que massacrer le secteur.
Fier agriculteur 7 Novembre 2019
Chers collègues
Regardez Telegraaf maintenant
Nous ruinons notre propre coopérative
Ces employés trouveront de nouveaux emplois
Nous devons vendre le lait
C'est vraiment une pure émotion et un mauvais endroit
J'espère que la majorité silencieuse se fera entendre
Nous allons lancer une contre-pétition contre cette stupide pétition
commence juste 7 Novembre 2019
.
Fier agriculteur 7 Novembre 2019

Dans la Grèce antique, Socrate était connu pour son intégrité et sa sagesse. Un jour, Socrate rencontra un homme qui lui dit : « Savez-vous ce que je viens d'entendre à propos d'un de vos amis ? "Juste un instant", dit Socrate. "Avant que tu commences à me parler de mon petit-ami, je veux te poser quelques questions. J'appelle cela le test des trois filtres." L'homme demanda à Socrate ce qu'il voulait dire par là.

Socrate lui a expliqué ce qu'implique le test des trois filtres. Le premier filtre concerne la vérité. Il a demandé à l'homme s'il était sûr à 100 % que ce qu'il dirait était la vérité... "Non", a répondu l'homme, "je ne suis pas sûr à 100 %, je l'ai entendu... "D'accord", a répondu Socrate, "donc tu n'es pas sûr que ce soit vrai. Mais laisse-moi te parler du deuxième filtre. Le deuxième filtre est celui de la bonté. Ce que tu veux me dire à propos de mon ami. Est-ce une bonne chose ?" Une fois de plus, l'homme dut répondre par la négative...

"D'accord", dit Socrate, "donc tu veux me dire quelque chose à propos d'un de mes amis, dont tu n'es pas sûr qu'il soit vrai et ce n'est pas une bonne nouvelle. Mais laisse-moi te parler du troisième filtre. Est-ce dans mon Qu'est-ce que c'est ? Quel est l'avantage d'entendre cette nouvelle ? Puis-je en faire quelque chose qui pourrait être important pour moi ? » "Pas vraiment", répondit l'homme, embarrassé...

"Eh bien", conclut Socrate, "tu veux me dire quelque chose sur mon ami, dont tu n'es pas sûr qu'il soit vrai, dont tu sais que c'est négatif et qui ne m'intéresse pas... Alors pourquoi veux-tu me le dire du tout ? ? ??

C'est pourquoi Socrate était si apprécié... C'est une bonne leçon pour nous tous. Réfléchis avant de parler.
Abonné
petit malin 7 Novembre 2019
comme s'ils avaient des filtres à l'époque
quel non-sens
jusqu'ici et pas plus loin 7 Novembre 2019
filtre 1, est-ce vrai ce que disent les décideurs du FC ? non
filtre 2, est-ce bon pour les agriculteurs ce qu'ils décident en FC sur le dos des agriculteurs ? non
filtre 3, il n'est pas en faveur des agriculteurs, alors que devrions-nous écouter d'autre les décideurs ?
Deutz 7 Novembre 2019
Fier agriculteur. Avez-vous eu l'écurie pleine le 2 juillet 2015 ?

Je pense que le conseil d'administration et le conseil des membres avaient honnêtement tout dit au cours des dernières années.
Borculo
Chine
Pakistan
À l'épreuve de la planète
De nombreux agriculteurs l’auraient alors compris.
Mais maintenant, ils donnent presque l’impression que les agriculteurs sont à blâmer.
Ils ne font plus confiance aux agriculteurs et au personnel de l'usine.
Diriger les je-sais-tout dans cette maison de verre à Amersfoort.
Vous ne pouvez plus répondre.

Quelles sont les cotations actuelles ?

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Analyse Melk

FrieslandCampina pose les bases d'une année exceptionnelle

Actualités Melk

FrieslandCampina récupère, mais ne paie pas

Actualités Melk

FrieslandCampina réduit le CO2 plus rapidement pour Mars

Actualités Melk

FrieslandCampina bénéficie du doute auprès de S&P

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login