Propre image

Actualités L'azote

C'est ainsi que le secteur agricole veut réduire l'azote

20 Novembre 2019 - Wouter Job - Commentaires 33

Le secteur agricole néerlandais souhaite réduire davantage les émissions d'azote, mais de manière à offrir une perspective d'avenir aux (jeunes) agriculteurs. Le Collectif agricole, une collaboration entre des représentants d'intérêts et des groupes de protestation d'agriculteurs, a présenté à l'unanimité un plan mercredi 20 novembre à La Haye pour faire face à la crise de l'azote.

Ce plan a été présenté à la ministre Carola Schouten (Agriculture, Nature et Qualité alimentaire) et montre l'engagement de l'agriculture à contribuer à la réduction de l'azote aux Pays-Bas. Des mesures techniques en particulier sont suggérées comme solution pour une réduction supplémentaire, telles que l'utilisation d'aliments moins riches en protéines, l'application de racleurs à fumier, l'utilisation de normes de pâturage plus larges et l'installation d'épurateurs d'air.

Il doit également y avoir une valeur seuil réaliste (de 1 mol par hectare), afin que la politique néerlandaise soit plus conforme à celle des autres pays de l'Union européenne. "Il est impossible d'expliquer pourquoi les normes aux Pays-Bas sont plus strictes qu'ailleurs", déclare Aalt Dijkhuizen, le président du Collectif agricole. 

"Les jeunes agriculteurs doivent pouvoir continuer"
Le ministre Schouten a reçu le rapport de Dijkhuizen lors d'une conférence de presse à La Haye. Dans une première réponse, le ministre a affirmé partager le postulat du Collectif agricole. "Sortir de l'impasse et continuer à donner de la perspective à la filière. Les jeunes agriculteurs doivent pouvoir continuer." Le ministre a salué la formation du collectif et la rapidité avec laquelle toutes les organisations ont commencé à travailler sur le plan azote. "C'est super. Je vais étudier attentivement le rapport."

En près de 25 pages Le rapport indique également que le Collectif souhaite louer des espaces réduits en azote à d'autres filières, mais ne veut pas y renoncer. "L'espace latent gratuit ne peut pas être vendu en dehors du secteur agricole, car cela érode le stock des agriculteurs", explique Dijkhuizen. Il souligne en outre que le secteur ne se considère pas comme la cause du problème de l'azote. Ce rapport fournit donc des chiffres qui montrent qu'une grande partie de l'ammoniac a déjà été réduite au cours des dernières décennies : 65 %.

Près de 3 milliards d'euros nécessaires
Avec les mesures envisagées par le Collectif Agricole, il est possible (selon ses propres termes) de réduire à terme entre 7 et 9 ktonne d'ammoniac. Une réduction de 2020 à 3 ktonnes est réalisable d'ici 5. Bien sûr, les forfaits sont assortis d'un prix. Les frais doivent être remboursés par le gouvernement.

Le Collectif agricole estime les coûts pour les 5 prochaines années à 2,9 milliards d'euros, dont 500 millions d'euros doivent désormais être disponibles pour mettre en œuvre tous les plans. "Cet argent doit provenir de l'extérieur du budget du ministère de l'Agriculture, de la Nature et de la Qualité alimentaire. Sinon, ce sera au détriment des budgets des autres agriculteurs", explique Dijkhuizen. 

10 conditions préalables
"Un soutien suffisant est crucial pour faire bouger les partisans des agriculteurs", a déclaré le président. C'est pourquoi le Collectif Agricole a posé dix conditions préalables. Les conditions préalables varient d'aucune contraction générique à une seule politique du gouvernement central. La politique doit également être basée sur des mesures plutôt que sur des hypothèses calculées faites par le RIVM. Par ailleurs, le nombre Zones Natura2000 sont sous surveillance.

Le Collectif agricole a précédemment indiqué qu'il souhaitait que le cabinet adopte le plan 1 contre 1. Farmers Defence Force, l'un des initiateurs du collectif, avait précédemment indiqué qu'il ne tolérerait pas le picorage de Schouten (en d'autres termes : seules les mesures que Schouten voudrait retirer du plan).

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Wouter Job

Wouter Baan est rédacteur en chef de Boerenbusiness. Il se concentre également sur les marchés des produits laitiers, du porc et de la viande. Il suit également les développements (commerciaux) au sein de l’agro-industrie et interviewe des PDG et des décideurs politiques.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 33
Joep 20 Novembre 2019
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[URL=http://www.boerenbusiness.nl/ artikel/10884743/zo-wil-de-landbouwsector-stikstof-reduceren]Voici comment le secteur agricole veut réduire l'azote[/url]
Si la politique ne l'accepte pas, nous nous rapprochons un peu plus
une révolution déclenchée par des idiots du climat et des non-valeurs partageant les mêmes idées qui n'apportent rien (à part beaucoup de bruit et une attention médiatique excessive).
Agriculteur innovant 20 Novembre 2019
Je ne pense pas que les laveurs d'air soient vraiment quelque chose pour intéresser d'autres parties à ce plan.
Peut-être des moyens naturels, c'est beaucoup mieux, aussi parce que les épurateurs d'air ne fonctionnent pas correctement par la suite et ne font rien à l'intérieur du hangar.
Le risque d'incendie est également beaucoup plus important avec les épurateurs d'air
De plus, augmenter la commercialisation afin qu'une véritable remédiation à chaud puisse suivre
Ensuite, la personne peut sortir et donner de l'air à celle qui veut continuer.
Abonné
Piet Reitma 20 Novembre 2019
Pourquoi s'opposer directement à ce communiqué de presse ? Le journalisme infondé à son meilleur. Parlez-nous ensuite du contenu du plan présenté. Cela correspond mieux à ce poste. L'opposition viendra.
Abonné
Rédaction 20 Novembre 2019
Cher Piet, nous avons placé le 'contraire' dans un autre article, car il n'était effectivement pas 'à sa place' ici. Nous fournirons bien sûr plus de détails et de commentaires sur le plan dès que possible. Vous pouvez également télécharger le plan complet en cliquant sur le lien dans l'article ci-dessus.
Ton Westgeest 20 Novembre 2019
Dans une première réaction, Greenpeace balaie le parquet avec les plans du Collectif agricole.

Ils appellent les agriculteurs la principale cause de la crise de l'azote. Je ne m'attendais à rien d'autre.....

Les agriculteurs étaient aussi la principale cause des pluies acides, nous étions également la principale cause du trou dans la couche d'ozone, de la crise des phosphates et maintenant de la crise de l'ammoniac. Il s'est avéré après coup que l'industrie avait fait quelque chose à ce sujet, par exemple en fabriquant des savons sans phosphate, etc. qu'elle n'appliquait plus. C'est comme ça avec tout et maintenant aussi avec l'azote

Vous ne pouvez pas comparer ces deux azotes entre eux, le NOx est un poison pour vos poumons et l'ammoniac n'est qu'un engrais, qui est au maximum de 500 mètres. descend d'une ferme. Avec cela, vous fertilisez, dans la plupart des cas, votre propre pays.

L'industrie, le trafic, l'aviation et le transport maritime devront se remettre au travail pour s'attaquer au vrai problème, tout comme avec le phosphate. Sinon ce ne sera pas résolu.....

Je pense que le lobby vert, y compris Greenpeace, Natuurmonumenten, Milieudefensie, Dierenbescherming et d'autres, fait lui-même partie du problème. Ils travaillent à la création structurelle et à l'extension des parcs naturels. Des parcs qui ne méritent pas le statut de nature, mais avec lesquels on engrange beaucoup d'argent. En conséquence, les Pays-Bas devraient être enfermés avec les règles.

Si les politiciens veulent aller dans cette direction, qu'ils le disent honnêtement... Nous n'avons certainement plus d'industrie manufacturière, et nous voulons aussi que la nourriture vienne de l'étranger...

Mais ne dites pas quand les choses tournent mal : "Je ne me souviens plus !!!!"
Theo 20 Novembre 2019
Toutes hypothèses et modèles confondus, il produit 46 % des émissions. La moitié du territoire est constituée de terres agricoles. Le secteur agricole n'est donc pas un pollueur, mais un filet « plus propre, plus propre » d'un problème théorique/politique. Se réveiller. Ni le problème ni la solution ne se trouvent dans le secteur agricole.
Taureau 20 Novembre 2019
Petite nouvelle dans ce rapport, juste le langage des actions : nous ne sommes pas les responsables, nous n'allons pas reculer, et si nous devons le résoudre de toute façon, alors seulement avec des mesures techniques entièrement payées par le gouvernement, environ 2,9 , XNUMX milliards d'euros.
Avec un tel rapport, vous donnez complètement les rênes au gouvernement...
Pippi 20 Novembre 2019
Ce commentaire a été supprimé pour non-respect des règles du forum.
Pippi 20 Novembre 2019
Le secteur agricole est la plus grande cause d'émissions d'azote et maintenant il faut VRAIMENT arrêter d'être hypocrite !!!!!
AUTREMENT, LES AGRICULTEURS COMPRENDRONT UNE RÉACTION QUI EST INCONNUE HWFTIG ET GRANDE. VOS ACTIONS N'INCLUENT RIEN !
Pippi 20 Novembre 2019
Bien sûr, d'autres secteurs polluent également MAIS en ce qui concerne l'azote, les agriculteurs intensifs conventionnels sont les plus gros émetteurs
Alors réveillez-vous maintenant.
Vous n'obtenez pas votre chemin avec les plans faibles livrés. Pas bien.
Jan10 20 Novembre 2019
Ce commentaire a été supprimé pour violation des règles du forum
Guillaume 11 20 Novembre 2019
est correct Jan10,
Fifi doit aller travailler elle sait de quoi elle parle.
paul 20 Novembre 2019
Qui doit passer en premier PIPO, je veux dire PIPPI
Bart 20 Novembre 2019
@Pippi.

1. Sur quoi basez-vous le fait que la majorité de la population néerlandaise n'acceptera pas cela si la recherche montre qu'environ 90 % de la population soutient les agriculteurs ? Vous devez vraiment regarder au-delà de votre propre cercle de connaissances qui souffrent probablement de la même myopie.

2. Appuyez-vous parfois accidentellement sur VERR MAJ ? Vous êtes pardonné. Ou voulez-vous donner l'impression que vous nous criez dessus ? Dans ce cas, vous devrez comprendre que crier n'aide pas, ou cela ne vous a-t-il pas été enseigné étant enfant dans l'éducation Montessori ?

3. Approfondissez le sujet au lieu de bavarder superficiellement avec les Jesse et les Tjeerd de ce monde. Si vous justifiez quelque chose, nous pouvons en parler, mais juste dire quelque chose (réduire de 50%) et ne pas réaliser que vous ne résolvez pas du tout le problème n'a aucun sens.

4. Concernant le rapport lui-même. Celui-ci contient des solutions claires à court et à long terme étayées par des faits et des réductions quantifiées en Kton. Là où il y a encore des incertitudes, il est indiqué que des recherches doivent encore être faites, cela ne s'applique qu'aux questions à long terme où il y a aussi le temps de le faire. Veuillez indiquer où vous pensez que le problème est. Et puis s'il vous plait sans crier et sans parti pris !
Dirk 20 Novembre 2019
Vous pouvez déduire du style d'écriture de quelqu'un comment quelqu'un est dans la vie. Pippi est une créature malheureuse qu'il rend ici plus qu'évidente. Vous ne pouvez pas discuter avec quelqu'un comme ça en termes de contenu, c'est symptomatique.
Trudy 20 Novembre 2019
Vous, les agriculteurs, devriez avoir honte de vous-mêmes. Devrions-nous payer les citoyens pour votre saleté ? Qui pensez vous être? Le roi lui-même, mais ensuite comme une bande de dictateurs.
Dirk 20 Novembre 2019
Arrête juste de manger Trudy, tu feras le plus mal aux rots.
Abonné
Roulade 20 Novembre 2019
Ce commentaire a été supprimé pour violation des règles du forum
Dirk 20 Novembre 2019
Mon message précédent se voulait cyniquement rollade@. Une conversation normale n'est pas possible avec les légumes, ils se fâchent rapidement et parlent souvent du charabia.
Abonné
Roulade 20 Novembre 2019
ok Dirk, clair.
jp 20 Novembre 2019
Trudie a écrit:
Vous, les agriculteurs, devriez avoir honte de vous-mêmes. Devrions-nous payer les citoyens pour votre saleté ? Qui pensez vous être? Le roi lui-même, mais ensuite comme une bande de dictateurs.
Trudie, vous appelez "vous saleté"
Je suppose que vous :
-ne mangez rien qui vienne de "nous".
-Eh bien ce qui vient des autres pays car cette crasse (selon toi) tu es sympa et loin de là
- Vous n'utilisez pas de détergents / agents de nettoyage, médicaments ect ect (en parlant de saleté)
Il est vraiment impossible de filmer à quel point certaines personnes sont hypocrites.
Bon, du moment que tout est prêt pour vous au supermarché, c'est sympa de bêler....
Klaas 20 Novembre 2019
Explication claire qui ne peut se limiter à l'élevage laitier. Et juste que l'élevage de visons soit impliqué en ce qui me concerne.
Je suis sceptique quant à l'injection de fumier, mais pour le reste je suis fier que le collectif fasse ce qu'il représente et qu'il ait une voix au nom de tous les secteurs.
Pippi 21 Novembre 2019
Ce commentaire a été supprimé pour violation des règles du forum
Abonné
Rédaction 21 Novembre 2019
En tant qu'éditeurs, nous avons supprimé plusieurs commentaires dans ce sujet, en grande partie à cause de blasphèmes et de commentaires axés sur la personne qui n'ont aucune importance. Notre demande à vous est de discuter décemment les uns avec les autres. Sinon, nous bloquons les délinquants notoires.

Merci.
Pippi 21 Novembre 2019
Les bons éditeurs enlèvent mes commentaires mais réalisent combien de commentaires désobligeants négatifs sont faits par d'autres personnes ici. Anti-citadin, anti-gouvernement, femme très sexiste et autre langage hostile au genre
Je me demande ce que les journalistes penseront et écriront à ce sujet ??
J'en informerai quelques autres éditeurs de journaux. Comment se comportent les agriculteurs ici en général.
Abonné
Rédaction 21 Novembre 2019
Cher Pippi, il est très regrettable que vous continuiez à provoquer et à menacer et que vous n'acceptiez donc apparemment pas le contenu de notre message (discuting content). La conséquence en est peut-être évidente.
Abonné
Roulade 21 Novembre 2019
Salut Pippi, je dis toujours à mes enfants de ne pas utiliser le téléphone pendant le dîner, le travail ou l'école.
J'en comprends que vous n'en appliquez aucune, ou que vous êtes uniquement au téléphone/internet toute la journée........... ?
Ton Westgeest 21 Novembre 2019
Si les éditeurs ne sélectionnent pas les réponses substantielles, ce forum sera terminé très rapidement.
Elle semble désormais complètement prise en charge par des militants bien-pensants et payés qui n'ont que très peu de compréhension, du moins de la matière...
étain 23 Novembre 2019
êtes-vous automatiquement membre des monuments de la nature lorsque vous livrez en frise ?.... j'espère que non
marie 25 Novembre 2019
Nous avons vraiment besoin de frapper des têtes; à travers la barrière de la douleur. Réduction de 40 à 50 % du cheptel. Libre déplacer les entreprises vers la Russie, l'Afrique et l'Amérique du Sud. Tout comme avec les fleurs et les légumes .. Il y a une carence en azote.
Abonné
roy 25 Novembre 2019
oui bien aider l'économie à la lune. il n'y a plus d'argent non plus pour les hobbies de gauche. Marie et Pippi se taisent-elles ? ce serait le seul avantage.
JJ Gootjes 26 Novembre 2019
Se marie bien avec les légumes d'hiver. Pippi prend le relais. Ils mangent des produits cultivés localement tout l'hiver en raison du faible impact environnemental.
Les producteurs en Espagne de chou-fleur, de brocoli et de laitue peuvent s'arrêter avec Pippis aux Pays-Bas.
cordonniers 1 26 Novembre 2019
les Pippis ont une autre bouche pour manger que pour parler !
Vous ne pouvez plus répondre.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception

Fond Humeur azotée

Chamber prépare le bal pour le premier succès de Wiersma en fumier

Actualités Mest

FrieslandCampina et Rabo se concentrent sur la fermentation du fumier

Actualités L'azote

Azote et phosphate au-dessus du plafond renforcé d’ici 2025

Fond Humeur azotée

Aerius, errata et autres données impures

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login