Pour les agriculteurs

Actualités CHIFFRES TRIMESTRIELS

Plus de volume, moins de marge pour ForFarmers

6 mai 2021 -Steve Wissink

Le groupe coté en bourse d'aliments pour animaux ForFarmers a vendu plus d'aliments au premier trimestre 2021 qu'à la même période de l'année dernière. Le volume total d'aliments vendus de manière biologique - la somme des aliments composés, des matières premières individuelles et des sous-produits - est resté stable, mais a été complété par les acquisitions de De Hoop Mengvoeders et de Mühldorfer Pferdefutter. Même si les volumes ont augmenté, la marge brute sous-jacente a diminué. Le groupe ajuste à la baisse sa prévision de bénéfice pour l’ensemble de l’année 2021. En conséquence, l'action a fortement chuté à la bourse d'Amsterdam.

Le volume total d'aliments pour bétail vendus a augmenté de 1,8%. Le volume des aliments composés a augmenté de 1 %. De manière organique (hors acquisitions), les volumes d'aliments composés ont « légèrement » diminué selon ForFarmers, sans que l'entreprise ne donne de chiffres concrets. Malgré l'augmentation des volumes, la marge brute a diminué de 2,8% et l'EBITDA sous-jacent même de 12,8%. Le PDG de ForFarmers, Yoram Knoop, a dressé un tableau mitigé lors de l'annonce du rapport d'avancement opérationnel pour le premier trimestre. Il indique que le maintien et le renforcement des positions sur le marché dans des conditions de marché hautement compétitives se sont fait au détriment des marges.

Croissance des volumes et des bénéfices aux Pays-Bas
Le volume vendu dans le cluster Pays-Bas/Belgique a augmenté grâce aux acquisitions de De Hoop Mengvoeders et de Mühldorfer Pferdefutter. Bien que Mühldorfer Pferdefutter soit active en Allemagne, cette société dépend de l'unité Pavo du cluster Pays-Bas/Belgique.

Le volume d’aliments du bétail vendu dans la filière ruminants a diminué. Selon ForFarmers, les producteurs laitiers ont acheté moins de concentrés en raison des prix élevés des aliments pour animaux et des prix bas du lait. Le volume vendu dans le secteur porcin a également diminué. C'est le résultat d'un plan de restructuration chaleureux dans l'élevage porcin. Pour l'instant, moins de truies sont élevées, mais le groupe s'attend à une nouvelle diminution du cheptel porcin dans les mois à venir. Dans le secteur de la volaille, outre le rachat de De Hoop Mengvoeders, ForFarmers a également réussi à vendre lui-même davantage d'aliments aux élevages de poulets de chair et aux élevages de volailles pondeuses.

Marges plus faibles dans le cluster Allemagne/Pologne et Royaume-Uni
Après que les volumes vendus dans le secteur des ruminants et du porc dans le cluster Allemagne/Pologne aient déjà augmenté en 2020, cette tendance s'est poursuivie au premier trimestre. L'entreprise a également réussi à réaliser une nouvelle croissance des volumes dans le secteur de la volaille. En 2020, les éleveurs de volailles polonais ont élevé moins d'animaux en raison de la grippe aviaire et de l'effondrement du marché de la viande de volaille en raison des mesures liées au coronavirus. ForFarmers note que les éleveurs de volailles recommencent lentement à élever davantage de poussins au premier trimestre.

Au Royaume-Uni, les ventes totales d'aliments pour animaux ont légèrement augmenté. Les volumes dans la filière ruminants sont en baisse. Davantage d'aliments ont été vendus aux clients porcins et avicoles.

Prévisions de bénéfice pour l'ensemble de 2021 revues à la baisse
Bien que ForFarmers s'attende à ce que les marchés des produits laitiers, de la viande et des œufs puissent se redresser davantage lorsque les mesures liées au coronavirus seront levées, on ne sait toujours pas exactement quand cela se produira. D'autres incertitudes concernent la politique de l'azote aux Pays-Bas et la situation concernant la peste porcine africaine et la grippe aviaire. Les objectifs de croissance de l'EBITDA au premier trimestre n'ayant pas été atteints, le groupe est désormais contraint d'ajuster l'objectif de prévision de bénéfice pour 2021. Selon l'entreprise, une croissance organique de l'EBITDA de 0 à 3 % ne sera pas possible cette année.

Cours de l’action en baisse
Les investisseurs ont été déçus et ont considérablement baissé l’action ForFarmers. ForFarmers s'échangeait aujourd'hui (jeudi 6 mai) vers 10.00 heures à 5,23 €, soit près de 7% de moins que le cours de clôture d'hier.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Steve Wissink

Stef Wissink est éditeur chez Boerenbusiness et écrit sur les développements actuels du marché des produits laitiers et porcins. Il suit également l'agrobusiness néerlandais et international.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Fond Voer

Consolidation dans le secteur de l'alimentation animale : gros poisson et petite bière

Actualités Voer

ForFarmers acquiert les aliments pour animaux Van Triest

Actualités Chiffres trimestriels

Claire rupture de tendance dans les résultats de ForFarmers

Analyse Voer

Les coopératives d'alimentation de taille moyenne sont également sujettes au déclin

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login