Shutterstock

Analyse Énergie

Le prix du pétrole chute à cause de la couronne, les prix de l'électricité culminent

7 Augustus 2021 - Jurphaas Lugtenburg

Le marché du pétrole est un peu en baisse en ce moment. Les inquiétudes concernant le coronavirus en Chine et l'augmentation des stocks de pétrole brut aux États-Unis exercent une pression sur les prix. Le prix de l'électricité, en revanche, a atteint son plus haut niveau en près d'une décennie. 

Le marché de l'électricité a beaucoup bougé la semaine dernière. Il est frappant de constater que le prix de la cotation « EPEX Spot » a atteint son point le plus bas samedi (et non dimanche), à ​​48,40 €/MWh. Mercredi 4 août, le prix de l'électricité a atteint son plus haut niveau depuis près de dix ans à 98,67 € par MWh. Entre-temps, le prix a encore baissé et ressort le vendredi 6 août à 69,06 €/MWh.

Pour les jours à venir, il semble y avoir peu de changement dans les grandes fluctuations de l'approvisionnement en électricité. En raison des prévisions météorologiques et des pluies de la période passée, seule une énergie solaire limitée est générée. Ce n'est qu'en seconde partie de semaine qu'il semble devenir plus ferme et ensoleillé et on peut s'attendre à un peu plus d'électricité. Le câble Cobra vers le Danemark sera également de nouveau opérationnel à cette date, ce qui facilitera l'importation d'électricité (bon marché).

Petit nombre de grands pollueurs
Des recherches de l'Université du Colorado montrent qu'un petit nombre de centrales électriques extrêmement polluantes sont responsables d'une grande partie des émissions de CO2. Les chercheurs ont élaboré un modèle comparant la production d'électricité et les émissions de CO2 de près de 30.000 221 centrales électriques de XNUMX pays.

Les centrales au charbon et au lignite sont - selon les chercheurs - les plus inefficaces et donc les plus polluantes. Sur les dix usines les plus polluantes, six se trouvent en Asie de l'Est, deux en Inde et deux en Europe. La centrale électrique la plus polluante au monde est la centrale électrique de Belchatow en Pologne. En adaptant spécifiquement les centrales les plus polluantes, les émissions de CO2 peuvent être réduites relativement facilement de 17% à 49%.

L'huile est en baisse
Le prix du pétrole a fortement chuté la semaine dernière. Un baril de Brent coûtait 30 dollars le vendredi 76,33 juillet. En quelques jours, 6 $ y ont chuté, portant le prix à 4 $ le mercredi 70,22 août. Le prix est à nouveau en hausse et cela a porté le prix du baril de pétrole Brent à un niveau de 72,13 $ le vendredi 6 août.

La variante Delta du virus corona a laissé une forte empreinte sur le marché pétrolier la semaine dernière. La Chine signale de nouveaux cas de corona et en près de deux semaines, le virus corona a été diagnostiqué dans près de la moitié des provinces. Pékin a par la suite décidé de ne pas autoriser les passagers des trains de 23 régions et le gouvernement a exhorté les habitants de 46 villes à ne pas voyager ; à moins que cela ne soit absolument nécessaire. Le gouvernement chinois a également publié des chiffres de croissance décevants pour l'industrie manufacturière.

Production et élevage
Aux États-Unis, les stocks de carburant sont tombés sous la moyenne quinquennale la semaine dernière, la demande ayant presque repris. Les raffineries ont des stocks de pétrole brut plus importants en raison d'exportations décevantes. Pendant ce temps, l'OPEP+ continue d'augmenter sa production. Reuters a rapporté que 610.000 2022 barils de plus par jour ont été pompés par le cartel en juillet qu'en juin. A partir d'août, l'objectif est d'ajouter 400.000 XNUMX barils supplémentaires chaque mois (jusqu'en avril XNUMX). L'OPEP+ exprime cependant sa confiance dans une reprise rapide de l'économie mondiale.

Heureusement, les stocks de carburant américains relativement faibles n'ont aucun effet sur le marché néerlandais du diesel. Lundi 2 août, le gazole coûtait 109,09 € les 100 litres. Cela a chuté de près de 2 € dans le passé à 107,19 € pour 100 litres.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Jurphaas Lugtenburg

Est rédacteur à Boerenbusiness et se concentre principalement sur les secteurs des grandes cultures et sur le marché de l'alimentation animale et de l'énergie. Jurphaas possède également une ferme arable à Voorne-Putten (Hollande méridionale). Chaque semaine il présente le Market Flash Grains
radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Analyse Olie

Avoir un réservoir de diesel rempli est un autre passe-temps coûteux

Politique Énergie

Le retour du diesel rouge nécessite de la patience de la part des agriculteurs

Analyse Énergie

Des stocks plus importants ont peu d’effet sur les prix du pétrole

Actualités Énergie

La suppression progressive du système de compensation est rejetée au Sénat

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login