Shutterstock

Actualités la sécurité alimentaire

Bruxelles ne veut pas bricoler le Farm-to-Fork

17 mars 2022 -Linda van Eekeres - Commentaires 10

Le commissaire européen à l'Agriculture, Janusz Wojciechowski, n'a rien laissé à désirer à Bruxelles jeudi 17 mars : la Commission européenne n'abandonnera certainement pas le Green Deal et la stratégie de la ferme à la fourchette dans le cadre de la sécurité alimentaire.

Bien qu'une version finale d'une déclaration que la Commission publiera sur la sécurité alimentaire la semaine prochaine soit toujours en cours d'élaboration, selon Wojciechowski, elle est presque prête. Cependant, il a promis de tenir compte de la contribution des députés. 

Au cours de la réunion, un certain nombre de députés européens, dont Bert-Jan Ruissen (SGP), ont exprimé leur inquiétude quant au fait que la sécurité alimentaire serait mise en péril par la stratégie de la ferme à la fourchette. Ceci au vu de la guerre en Ukraine et des sanctions contre la Russie. Ruissen, avec son collègue membre du parti et député Roelof Bisschop, a également proposé une dernière semaine plan en dix points pour suffisamment de nourriture. Ruissen a également suggéré de remplacer davantage d'engrais par du fumier animal, maintenant qu'il y a une grave pénurie d'engrais. Annie Schreijer-Pierik (CDA) l'a également demandé dans sa contribution. 

La sécurité alimentaire au premier rang des agendas européens
D'autres parlementaires ont exhorté le Commissaire à continuer à rendre l'agriculture plus durable. Wojciechowski a indiqué que la Russie veut provoquer la faim et que la sécurité alimentaire doit donc être placée en tête de l'agenda européen et la dépendance aux importations doit être réduite. Selon lui, cela fait également partie de Farm-to-Fork. "Le Green Deal et en particulier la stratégie de la ferme à la fourchette favoriseront la sécurité alimentaire. Nous récompenserons également les agriculteurs pour la réduction des émissions de CO2, moins de protection des cultures, plus de bien-être animal. Nous n'abandonnerons pas cela."

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Linda van Eekeres

Linda van Eekeres est co-rédactrice en chef. Elle se concentre principalement sur les développements macro-économiques et l'influence de la politique sur le secteur agricole.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 10
Abonné
mouette 17 mars 2022
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[url = https: // www.boerenbusiness.nl/ artikel/10897298/brussel-will-niet-morrellen-aan-farm-to-fork]Bruxelles ne veut pas jouer avec Farm-to-Fork[/url]
Les beaux jours arrivent pour l'agriculture
plus les pénuries alimentaires sont importantes - plus il y a à gagner
Mon grand-père a récupéré une ferme entière en 2 ans
Abonné
gerard 17 mars 2022
n'aurait pas été une grande ferme alors
1997 et 1998 étaient bons si vous aviez des oignons en 97 et des pommes de terre du sol en 98
mais cet argent est maintenant parti avec 2 années de moins
Abonné
mouette 17 mars 2022
Je pensais que c'était il y a exactement 100 ans
Je pensais que c'était lié au colza
J'ai oublié de demander
Même vers 1998, vous ne pouviez pas simplement récupérer une ferme : une charge fiscale bien trop élevée
Abonné
assez grossier 17 mars 2022
mouette a écrit :
Je pensais que c'était il y a exactement 100 ans
Je pensais que c'était lié au colza
J'ai oublié de demander
Même vers 1998, vous ne pouviez pas simplement récupérer une ferme : une charge fiscale bien trop élevée
Aussi une fois avec des graines de carvi
27 florins par kg !! ou alors
Environ. 1970 ?
Abonné
Ivo 17 mars 2022
Vous ne pouvez pas non plus croire que le gros Frans jette autant ses plans par-dessus bord !!! Cela conduirait à une perte de visage pour ce méchant vert, donc cela ne va pas se produire pour l'instant, à mon avis. Non, aéroport de Lelystad ; tu préfères ne plus les entendre parler de ça [parler de superflu] parce qu'alors ça n'a pas l'air de coller sur quelques tonnes de CO2 ou de N.
Abonné
Cm 17 mars 2022
Aujourd'hui, il existe une loi sur les prix et la crise qui interviendra si les prix alimentaires pour le consommateur s'envolent. Ne me comptez pas riche, vous serez déçu.
Abonné
assez grossier 17 mars 2022
cm a écrit :
Aujourd'hui, il existe une loi sur les prix et la crise qui interviendra si les prix alimentaires pour le consommateur s'envolent. Ne me comptez pas riche, vous serez déçu.
On a aussi eu quelque chose de similaire au printemps 77 (je crois) avec le prix de la pomme de terre.
Ne devrait pas coûter plus de 1 florin par kg pour le citoyen.
Ensuite, le prix a encore augmenté. La différence a rafistolé le gouvernement !! Délicieux.
Abonné
cm 18 mars 2022
assez grossier a écrit :
cm a écrit :
Aujourd'hui, il existe une loi sur les prix et la crise qui interviendra si les prix alimentaires pour le consommateur s'envolent. Ne me comptez pas riche, vous serez déçu.
On a aussi eu quelque chose de similaire au printemps 77 (je crois) avec le prix de la pomme de terre.
Ne devrait pas coûter plus de 1 florin par kg pour le citoyen.
Ensuite, le prix a encore augmenté. La différence a rafistolé le gouvernement !! Délicieux.
Les politiciens ne sont plus préparés à cela. Autres ratios.
Abonné
assez grossier 18 mars 2022
cm a écrit :
assez grossier a écrit :
cm a écrit :
Aujourd'hui, il existe une loi sur les prix et la crise qui interviendra si les prix alimentaires pour le consommateur s'envolent. Ne me comptez pas riche, vous serez déçu.
On a aussi eu quelque chose de similaire au printemps 77 (je crois) avec le prix de la pomme de terre.
Ne devrait pas coûter plus de 1 florin par kg pour le citoyen.
Ensuite, le prix a encore augmenté. La différence a rafistolé le gouvernement !! Délicieux.
Les politiciens ne sont plus préparés à cela. Autres ratios.
Je pense que nous avions alors Joop den Uil PvdA.
Abonné
Bram 18 mars 2022
assez grossier a écrit :
cm a écrit :
assez grossier a écrit :
cm a écrit :
Aujourd'hui, il existe une loi sur les prix et la crise qui interviendra si les prix alimentaires pour le consommateur s'envolent. Ne me comptez pas riche, vous serez déçu.
On a aussi eu quelque chose de similaire au printemps 77 (je crois) avec le prix de la pomme de terre.
Ne devrait pas coûter plus de 1 florin par kg pour le citoyen.
Ensuite, le prix a encore augmenté. La différence a rafistolé le gouvernement !! Délicieux.
Les politiciens ne sont plus préparés à cela. Autres ratios.
Je pense que nous avions alors Joop den Uil PvdA.
À l'époque, la gauche était encore sociale
Vous ne pouvez plus répondre.

Quelles sont les cotations actuelles ?

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login