Shutterstock

Analyse électricité

Les extrêmes se multiplient sur le marché de l'électricité

19 Juillet 2022 - Jurphaas Lugtenburg

La météo est un facteur important sur le marché de l'électricité. Une grande ou une petite quantité d'électricité produite par le soleil ou le vent provoque des pics et des creux dans le prix de l'électricité. Cet effet est connu depuis un certain temps, mais semble entraîner des fluctuations croissantes des prix. En particulier, les écarts entre le prix le week-end et le prix en semaine se creusent.

Souhaitez-vous continuer à lire cet article ?

Devenez abonné et obtenez un accès instantané

Choisissez l'abonnement qui vous convient
Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

La semaine dernière, le prix de l'électricité sur l'EPEX Spot était supérieur à 365 € par MWh depuis plusieurs jours. Le samedi 16 juillet, il est tombé à 175,66 € par MWh. Hier (lundi 18 juillet) le prix avait encore augmenté à 377,37 € par MWh. Qu'il y ait un facteur deux entre les prix du week-end et ceux d'un jour de semaine n'est pas inhabituel sur le marché de l'électricité. Les prix structurellement supérieurs à 300 € par MWh sont particuliers. A titre de comparaison, en juillet dernier le prix a hoché à 100 € le MWh, et on appelait déjà ça des prix records.

Les prix élevés de l'électricité sont en grande partie dus aux problèmes du marché du gaz. L'énergie nucléaire est à nouveau à l'honneur pour économiser le gaz. Jusqu'à présent, l'Allemagne a été un farouche opposant à l'énergie nucléaire. Mais même là, les avis évoluent. Après la catastrophe nucléaire de Fukushima, la chancelière Merkel a présenté un plan de fermeture de toutes les centrales nucléaires d'ici la fin de 2022. Il y a encore trois centrales nucléaires en activité qui devraient effectivement être fermées cette année. Au premier trimestre, ces centrales représentaient 6 % de la production électrique allemande. Alors que les problèmes autour du gazoduc Nord Stream s'aggravent, le ministère allemand des Affaires économiques envisage de maintenir plus longtemps les centrales nucléaires, a-t-on annoncé hier.

Idéologies
Les gestionnaires de réseau ont demandé au ministère de procéder à une nouvelle évaluation de la viabilité des centrales nucléaires. Le ministère s'en chargera et les résultats sont attendus d'ici quelques semaines. Le parti d'opposition CDU/CSU accuse quant à lui Die Grünen (le parti du ministre des Affaires économiques) de faire échouer le maintien des centrales nucléaires ouvertes plus longtemps pour des raisons idéologiques. Le ministère souligne que la décision est prise sur des bases rationnelles et non sur des bases idéologiques. L'évaluation examinera, entre autres, les prix potentiellement élevés du gaz et de l'électricité, les problèmes d'impossibilité d'approvisionnement en gaz et les tensions sur le marché européen de l'électricité causées par les problèmes des centrales nucléaires françaises.

radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login