Shutterstock

Actualités GLB

Staghouwer abandonne les consultations avec les ministres de l'UE

20 Juillet 2022 -Linda van Eekeres - Commentaires 4

Le ministre de l'Agriculture Henk Staghouwer (Union chrétienne) s'est distingué lundi par son absence lors du conseil des ministres de l'agriculture et de la pêche de l'Union européenne. Cela fait sourciller, car la décision sur la dérogation doit encore être prise début septembre, alors que tous les signaux sont au rouge.

Le FD s'est entretenu avec un porte-parole du ministre. Selon ce porte-parole, Staghouwer était « fortement représenté ». Le journal cite le porte-parole : "Il y a eu plusieurs discussions sur la dérogation la semaine dernière. Il n'est pas toujours nécessaire de conduire deux heures pour aller à Bruxelles et deux heures pour revenir en voiture pour parler." Staghouwer serait occupé avec la « lettre de perspective sur l'avenir de l'agriculture ». Staghouwer a promis de l'envoyer à la Chambre avant le jour du budget, car la Chambre n'a pas considéré que la précédente lettre de perspective du 10 juin dernier offrait des perspectives.

Les ministres souhaitent une approbation rapide des plans nationaux de la PAC 
Plusieurs ministres européens de l'Agriculture se sont réunis lundi. La dérogation des Pays-Bas n'était pas un point distinct à l'ordre du jour, mais ils ont discuté de la mise en œuvre de la nouvelle PAC. Les ministres ont insisté pour que les plans stratégiques nationaux et les exceptions pour certains États membres (y compris la dérogation) soient adoptés dès que possible. En fait, cela se produirait déjà avant l’été. Selon les ministres, il est important d'apporter rapidement des éclaircissements aux agriculteurs, car ils sont confrontés à des coûts de intrants exorbitants et à des pénuries. 

Un autre sujet de discussion a été l'impact de la guerre russe contre l'Ukraine sur les plans de développement durable actuels. Les ministres présents ont souligné qu'il fallait trouver un chemin entre les objectifs de l'environnement, du climat et de la biodiversité, d'une part, et garantir la sécurité alimentaire, d'autre part. L'un des plans de développement durable vise à réduire de moitié l'utilisation de produits phytosanitaires dans l'UE d'ici 2030. Les ministres se contentent des ressources vertes, mais selon eux, il faut d'abord qu'il y ait suffisamment d'alternatives durables et il faut tenir compte des différences entre les États membres. La durabilité ne doit pas se faire au détriment de la sécurité alimentaire ou de la compétitivité de l'agriculture européenne, estiment les ministres.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Linda van Eekeres

Linda van Eekeres est co-rédactrice en chef. Elle se concentre principalement sur les développements macro-économiques et l'influence de la politique sur le secteur agricole.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 4
Abonné
jan 20 Juillet 2022
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[url = https: // www.boerenbusiness.nl/artikelen/10899648/staghouwer-laat-overleg-eu-ministers-schiet]Staghouwer abandonne les consultations des ministres de l'UE[/url]
Staghouwer n'est pas du tout intéressé par ce qu'il fait
cordonniers 21 Juillet 2022
est-ce qu'il sait ce qu'il fait ?
Abonné
Jantje 22 Juillet 2022
Oh, c'est peut-être mieux, il ne peut pas faire d'erreurs....
Abonné
bombe à retardement 22 Juillet 2022
C'est la première variété... qui doit être expropriée. De quel genre de drame s'agit-il ?
Vous ne pouvez plus répondre.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login