Agriphoto

Actualités azote

Le RIVM enregistre plus de CO2, moins de méthane

20 février 2023 -Klaas van der Horst - Commentaires 3

Les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de 1,8 % en 2021 par rapport à l'année précédente. Cela signifie que les émissions ont de nouveau augmenté pour la première fois depuis 2016, mais pas grâce à l'agriculture. Les émissions de méthane ont diminué, ainsi que celles de N2O. Principalement en raison d'une diminution du nombre d'animaux.

Ceci est rapporté par le RIVM et le site Web www.emissionregistration.nl. La baisse des émissions de CO2 après 2016 concerne en grande partie le secteur de l'électricité. Cela est principalement dû à la réduction de la consommation de charbon. L'augmentation des émissions est principalement due à l'hiver froid de 2021, au cours duquel plus de chauffage a été utilisé. Les émissions de CO2 provenant du trafic, de l'agriculture et de l'industrie ne présentent pas de fluctuations majeures. 

Un petit troupeau réduit les émissions
Les émissions de CH4 (méthane) auront diminué de 2021 % en 1990 par rapport à 47,6. La majeure partie de cette diminution est due à la diminution des émissions provenant des décharges. En outre, il y a également eu une diminution dans l'agriculture et le secteur de l'énergie. Le déclin de l'agriculture est principalement causé par un plus petit nombre d'animaux et donc aussi par une baisse de la production de fumier, rapporte-t-on.

Les émissions de N2O auront diminué de 2021 % en 1990 par rapport à 55,5. Principalement en raison de mesures dans l'industrie chimique et l'agriculture. La diminution de l'agriculture s'est principalement produite entre 1990 et 2010 et a diverses causes : la diminution susmentionnée du cheptel, une moindre utilisation d'engrais artificiels et de fumier animal et une diminution des émissions d'azote par animal en raison d'une teneur en N plus faible dans l'alimentation. Après 2010, les émissions de méthane ont de nouveau augmenté, jusqu'en 2017. Après cela, les émissions ont de nouveau diminué. La même chose s'est produite avec N2O. L'émission de CO2 a entre-temps continué d'augmenter légèrement.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Klaas van der Horst

Klaas van der Horst est un passionné du marché laitier et de tout ce qui s'y rapporte. Il recherche les nouvelles et interprète les développements.

En savoir plus sur

Dossier Crise de l'azote
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 3
Pim 26 février 2023
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[url = https: // www.boerenbusiness.nl/artikel/10902996/rivm-registert-more-co2-less-methane]Le RIVM enregistre plus de CO2, moins de méthane[/url]
En tant que membre du VVD, je m'excuse toujours d'abord pour l'azote et la culture de mon peuple fantastique.

Cela a facilité le don.
agriculteur Albert 26 février 2023
https://citaten-en-wijsheden.nl/1491
Abonné
Louis-Pascal de Geer 28 février 2023
Je pense que c'est un grand nombre 55,5% d'émissions de N2O en moins en 2021 par rapport à 1990 grâce aux mesures dans l'industrie chimique et l'agriculture, alors qu'il y a 47,6% d'émissions de méthane CH4 en moins en raison de moins d'animaux et d'une teneur en N plus faible dans l'alimentation ? Oui, pense que moins de protéines est signifiée. Ce serait une bonne idée d'ajouter les différents chiffres de production à ces chiffres et de voir que la réduction de ce que j'appellerais les émissions relatives est beaucoup plus importante par unité de production.
Où voulons-nous des vaches qui ne ruminent plus à cause de l'utilisation de toutes sortes de produits de dérivation qui « sautent » le rumen ? Des animaux qui ne produisent plus de fumier, de nourriture de laboratoires ? Est-ce là que nous voulons aller ?
Je ne pense pas et comment améliorer tout cela doit être pensé en grand, par des gens qui peuvent et savent de quoi ils parlent.
Vous ne pouvez plus répondre.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception

Fond Humeur azotée

Le règne de l’ombre longue provoque de l’irritation et de la grogne

Fond Humeur azotée

L’orientation mission du Rutte IV battu

Interview Marie Dekkers

Les prix élevés des terrains constituent le plus grand défi de l’extensification

Fond Humeur azotée

Sceptiques résignés et réflexions après coup

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login