Propre image

Tournée des cultures pommes de terre - semaine 4

Les premiers innovateurs ont planté, mais la pluie continue de gêner

8 mai 2024 -Jesse Torringa

Les premiers innovateurs sont sur le terrain parmi les participants au Boerenbusiness Tournée des cultures, mais les fortes pluies continuent de leur jouer des tours. Cette semaine, les producteurs de pommes de terre espèrent progresser, mais dans le sud, ce ne sera probablement pas facile.

Après une très courte période à la mi-avril, on a pu trouver à nouveau beaucoup plus de planteurs de pommes de terre dans le pays la semaine dernière. Les premiers plants de cette saison ont été plantés du nord au sud, mais les conditions n'étaient pas encore vraiment bonnes. Le sol commençait tout juste à ressembler à quelque chose lorsque de nouvelles précipitations tombèrent. De nombreux producteurs s'occupaient également de cultures autres que les pommes de terre ; semer des oignons, des betteraves sucrières et des céréales était préféré compte tenu de la période de l'année.

Pattes sans difficultés
Le producteur de pommes de terre Daan Tap a pu planter sa parcelle de Gewastour à Elst, en Gueldre. Les conditions de conduite semblaient bonnes et cela se voyait dès le départ. "La plantation de pommes de terre s'est en fait très bien déroulée. Il y avait peu de traces d'humidité visibles, ce qui n'était pas trop grave pour moi. Nous avions une petite zone humide dans le champ que je n'arrive toujours pas à expliquer. Il n'y a jamais eu de traînée de pulvérisation ou quelque chose comme ça. La planteuse s'est enfoncée d'environ 20 centimètres à cet endroit. 

Tap a reçu ses Innovateurs dans la gamme de taille qu'il avait en tête et a pu terminer la plantation de l'intégralité de sa parcelle avant que la pluie ne tombe. Les plants de pommes de terre étaient assez germinatifs, dit-il. "Les plants de pommes de terre n'étaient restés à l'intérieur que depuis environ trois semaines et étaient arrivés froids. Je les ai également soufflés froids et les plants de pommes de terre voulaient toujours germer correctement."
 

Après la parcelle Crop Tour, Tap avait commencé à planter une autre parcelle, mais malheureusement il pleuvait là-bas. Les précipitations ont été assez localisées et se sont élevées à plusieurs millimètres. "Nous avons reçu 20 millimètres d'eau et le lendemain encore 12, soit un bon 30 millimètres au total. Une autre parcelle plus éloignée de chez nous où sont cultivés les oignons, a même reçu 45 millimètres. Heureusement, je n'ai vu aucune eau entre les pommes de terre. Seulement quelques marques sur les oignons, mais ce n'était pas trop grave. Tap espère que le sol lui permettra de continuer à faire pousser des cuisses de pommes de terre vendredi prochain.

La parcelle Crop tour à Tap à Elst (Gelderland).

Des pommes de terre ont également été plantées à Dronten (Flevoland) par le producteur de pommes de terre Adriaan Wortman, mais sinon les compteurs réalisés par les producteurs de pommes de terre pendant le Crop Tour sont décevants. Après les fortes pluies de la semaine dernière, le sud des Pays-Bas a également connu des averses cette semaine. La pluie est tombée à nouveau dans la nuit de lundi à mardi, parfois jusqu'à 20 millimètres, provoquant un énième report des travaux de printemps. Le producteur de pommes de terre Brian Salomé d'Ijzendijke (Zélande) rapporte qu'un total de près de 50 millimètres sont déjà tombés ce mois-ci. Il n’a pas encore pu planter des pommes de terre et espère le faire ce week-end ou en début de semaine prochaine. "Il fait très humide ici après la pluie. Aujourd'hui (mercredi matin 8 mai) nous avons encore un peu de bruine et il ne sèche pas dans ces conditions", explique Salomé.

Toujours à Hellevoetsluis (Hollande méridionale), où se trouve la parcelle Gewastour du producteur de pommes de terre Kees Trouw, 31 millimètres sont déjà tombés depuis mai, selon la station météorologique AgroExact. Le temps est resté beaucoup plus sec dans le nord. Seulement 7 millimètres sont tombés ce mois-ci chez le producteur de pommes de terre René Mesken à Appelscha, en Frise. Au nord, les planteuses sont déjà en opération dans les champs. Plusieurs producteurs espèrent encore progresser ce week-end, même si les choses ne se passent pas aussi bien qu'espéré. Les prévisions météorologiques annoncent actuellement encore des précipitations pour la semaine prochaine.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Jesse Torringa

Jesse est éditeur chez Boerenbusiness et se concentre en particulier sur le secteur de l'agriculture arable, y compris les céréales et les oignons. Il suit également de près le marché des engrais. De plus, Jesse travaille dans une ferme arable à Groningen avec des pommes de terre de semence comme branche principale.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login