Shutterstock

Tournée des cultures Pommes de terre

Retour sur une année pomme de terre 2019 mouvementée

9 mars 2020 - Editeurs Boerenbusiness

Que va apporter la saison de croissance des pommes de terre frites pour la récolte 2020 ? C'est la grande question à laquelle le Crop Tour de cette année répondra dans les mois à venir. Les deux éditions précédentes de la tournée ont été caractérisées par des conditions météorologiques extrêmes telles que la sécheresse et la chaleur. Petit retour sur le Potato Crop Tour 2019.

La dernière récolte d'essai des pommes de terre Crop Tour 2019 a été, tout comme en 2018, réalisée à la semaine 36. Cet échantillon a montré un rendement moyen de 60,2 tonnes par hectare, bien au-dessus des 51,2 tonnes par hectare en 2018. La différence entre le plus haut et les rendements les plus bas en 2019 étaient d'environ 40 tonnes par hectare.

Il convient toutefois de noter qu'il n'a pas été possible d'irriguer la parcelle la moins productive et que la parcelle la plus productive a été irriguée pas moins de 10 fois. De plus, en 2019, 6 parcelles sur 10 ont participé pour la deuxième fois. Cela facilite la comparaison de ces parcelles entre elles. Les producteurs ont commencé à irriguer au début de l'année dernière. Ils avaient appris de l'été sec de 2018, où les effets de la sécheresse ne se sont manifestés que relativement tard. De nombreux producteurs avaient commencé à irriguer trop tard à l'époque.

Sécheresse
La saison de croissance a bien commencé avec une structure de sol moyennement bonne. Les conditions climatiques ont également été favorables, même si plusieurs viticulteurs ont indiqué que le sol était encore assez sec. Fin juillet, coup de massue pour la pomme de terre déjà aux prises avec la sécheresse : la canicule. La température supérieure à 40 degrés a clairement eu une influence négative sur les cultures, ce qui s'est également manifesté dès la première récolte d'essai.

Dès le début du mois d'août, le temps est devenu plus changeant et les cultures en ont bien profité. Malheureusement, c'était déjà trop tard pour le terrain de Scharendijke (Zélande), par exemple. Cette parcelle a été défrichée en premier (20 août), car la croissance était hors de la culture. Sur les autres parcelles, les précipitations du mois d'août ont provoqué une reprise assez importante, comme en témoigne le dernier essai d'arrachage (semaine 36).

Irriguer
La conclusion de la récolte 2019 est que l'irrigation a porté ses fruits. Toutes les parcelles où l'eau pouvait être appliquée ont produit plus de tonnes par hectare. Cela ne fonctionne pas toujours. La parcelle à Hank (Nord Brabant) est en moyenne 1 fois moins irriguée, mais les rendements sont supérieurs de plus de 15 tonnes. L'irrigation était également l'un des thèmes du séminaire de clôture à l'Aeres Hogeschool à Dronten.

Après deux saisons de Boerenbusiness On peut en tout cas conclure que les données issues des mesures peuvent être considérées comme précieuses. Et que la saison 2019 a été moins extrême pour les participants du Boerenbusiness Crop tour pommes de terre que 2018.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

En savoir plus sur

Tournée des cultures 2019
Pression de la maladie - Phytophthora
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login