Propre image

Tournée des cultures Semaine 20

La sécheresse a peu d'effet sur les herbicides

11 mai 2020 - Editeurs Boerenbusiness

La sécheresse met les producteurs de la Boerenbusiness Tournée des cultures pour les défis cette année. Le sol a dû être travaillé plus souvent et les arrosages ont été faits plus souvent que les années précédentes. Le dernier défi est le contrôle des mauvaises herbes. Les différents herbicides fonctionnent-ils ou le producteur ajustera-t-il son plan chimique cette année ?

Chaque producteur a sa propre approche lorsqu'il s'agit de choisir un produit. Le producteur de pommes de terre Scharendijke a pulvérisé avec 1,5 litre Challenge et 0,25 Sentium. « Les agents de sol fonctionnent moins bien que les autres années en raison de la sécheresse. S'il pleut, je veux avoir utilisé un produit qui fonctionne encore après quelques semaines, pour ne pas avoir à pulvériser à nouveau », raconte le producteur. Boerenbusiness. 

Prévenir l'évaporation
Aussi dans Dronten à peu près le même raisonnement est utilisé. "On opte pour des produits qui ne se sont pas évaporés au bout de quelques jours, on applique un produit qui peut encore agir en 2 semaines, s'il y a une averse." Avec cela, le cultivateur veut éviter d'être dépendant de la quantité de précipitations.

Peu d'humidité nécessaire
Le producteur dehors Hank a pulvérisé du Centium et du Proman sur la parcelle de pomme de terre. Ici aussi, le cultivateur opte pour des produits qui nécessitent le moins d'humidité possible et qui conservent un effet plus long. Avec cela, il veut s'assurer que les mauvaises herbes qui accèdent à l'humidité meurent avant de se développer.

Suivre le conseiller de culture
Le cultivateur en Fijnaart appliquera bientôt Challenge, Centium et Proman à l'intrigue. Le conseiller en cultures lui a conseillé de le faire en raison de l'effet plus long de l'herbicide. "L'effet n'est peut-être pas à 100 %, mais il vaut mieux pulvériser un herbicide utilisable que rien." 

Pas de pulvérisation Sencor
Les autres producteurs disent qu'ils n'ajusteront pas la chimie. Les producteurs de Appelscha, Middenmeer, Cuijk, Ens, Oldeholtolde en Someren n'a fait aucun ajustement et a appliqué l'herbicide comme les autres années.

La sécheresse rend également plus difficile la germination et la croissance des mauvaises herbes, il est donc encore trop tôt pour que les producteurs puissent dire quelles seront leurs attentes pour l'année prochaine. Cependant, plusieurs producteurs indiquent que Sencor ne sera plus pulvérisé une fois les pommes de terre passées. En conséquence, la variété Innovator pousse mal ou plus, ce qui affecte le rendement.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir
Pression de la maladie - Phytophthora
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login