Propre image

Tournée des cultures Semaine 21

L'irrigation produit le plus d'oignons par m2

19 mai 2020 - Editeurs Boerenbusiness - Commentaires 5

Les oignons du Boerenbusiness Les tournées de culture sont en plein développement. Certains producteurs ont recommencé à irriguer. Quelle est la participation par rapport à l'année dernière ?

Dans de nombreux champs, la double culture est un problème et certains producteurs envisagent de pulvériser un herbicide de contact sur des zones du champ d'oignons. Peu ou pas d'oignons passeront cette année, principalement sur les parties les plus lourdes des champs.

Cette année, de nombreux producteurs ont arrosé d'abord avant la culture et de nouveau après le semis pour obtenir un sol aussi fin que possible et pour fournir de l'humidité aux oignons qui n'avaient pas accès à l'humidité.

Plantes par m2 à 3,8 unités*  
Court terme 58
heijen 85
Ysselsteyn **
wezup 115
Kimswerd 70
Dronten ***
Tollebeek 77
* à titre de comparaison, les parcelles sont normalisées à 3,8 unités par hectare.
** Aucune donnée connue
*** Moment de semis trop récent pour afficher un nombre réaliste

Afin de pouvoir comparer entre les différentes parcelles, il a été converti en 3,8 unités par parcelle. C'est pour que vous puissiez comparer les différences correctement. Kortgene (Zélande) a le moins de fréquentation par m2 et la parcelle de Wezup (Drenthe) avec 115 par m2 en a le plus.

La parcelle de Kortgene ne peut pas être irriguée. C'est probablement aussi la principale raison pour laquelle le taux de participation ici est inférieur à celui des autres parcelles. Wezup a jusqu'à présent été irrigué le plus souvent de tous les oignons. « La parcelle est un sol sablonneux à forte teneur en matière organique, qui nécessite peu de traitements », selon le viticulteur.

Présence Plantes par m2 2020 Nombre d'unités Plantes par m2 2019 Nombre d'unités  
Court terme 60 3,9 79 3,8  
heijen 85 3,8 71 3,8  
wezup 128 4,2 94 4,1  
Kimswerd 70 3,8 71 4,1  
Tollebeek 77 3,8 88 4  

Kortgene se détériore le plus par rapport à l'année dernière. Une différence de 19 plantes par rapport à l'année précédente. Le producteur a semé plus d'unités que l'an dernier et un peu plus profondément pour faire germer plus d'oignons et avoir suffisamment de levée pour la nouvelle récolte.

Tollebeek a également moins de participation, mais a également semé avec moins d'unités cette année que l'an dernier. L'augmentation de la parcelle à Kimswerd est presque la même qu'en 2019, mais le producteur a semé moins d'unités que l'année dernière et a pu atteindre un taux de participation comparable.

Heijen et Wezup ont une participation nettement plus élevée qu'en 2019. À Heijen, le producteur a irrigué plus que l'année dernière. « J'ai irrigué deux fois cette année pour la levée, j'aurais dû le faire aussi l'année dernière, mais je ne l'ai pas fait. Cela rend mes oignons très beaux et meilleurs que l'année dernière.

Les oignons de Wezup ont augmenté plus uniformément en 2019 (à droite) qu'en 2020 (à gauche). Les deux photos ont été prises le 9 mai.

A Wezup, le viticulteur arrosait pendant la levée, afin de faire germer les derniers oignons et d'apporter de l'humidité à tous les oignons. "Pendant le développement, nous avons également reçu des précipitations d'environ 20 mm. La semaine dernière, j'ai également fourni les parties inférieures de la parcelle avec 15 mm et les parties supérieures avec 25 mm. Je peux clairement voir que l'irrigation a aidé et je suis très satisfait de ma participation. cette année », dit le producteur Boerenbusiness connaître, savoir.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir
Pression de la maladie - Phytophthora
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login