Propre image

Tournée des cultures Kees Trouw

« Soyez déclenché par des producteurs qui font les choses différemment »

17 mars 2021 -Jesse Torringa

De Boerenbusiness Crop Tour 2021 suivra cette année 10 parcelles de pommes de terre de la variété Innovator réparties à travers les Pays-Bas. Chaque semaine, nous interrogeons 1 producteur de pommes de terre sur la parcelle, ses choix et sa vision. Cette semaine, c'est Kees Trouw, agriculteur à Hellevoetsluis (ZH).

Agriculture fidèle

Localisation: Hellevoetsluis, Hollande méridionale

Entreprise de surfaces : 

Parcelle Crop Tour : 16 hectares

Le type de sol: Argile, 25% à 50% envasable

Culture en hectares:

  • 72 hectares de blé d'hiver
  • 50 hectares de pommes de terre de consommation
  • 16 hectares de betteraves sucrières
  • 12 hectares d'oignons

Qu'en est-il de la parcelle crop tour ?
"La parcelle a été labourée en novembre et l'année dernière il y avait du blé d'hiver dessus. 40 m3 de lisier de bétail et 30 tonnes de compost ont été épandus sur la parcelle. J'ai aussi déjà la potasse dessus. Dès que le temps le permet, nous va commencer par les pattes de pomme de terre. n'a plus qu'à changer les pneus, le reste est prêt. Je fais ça en un seul passage avec le cultivateur avant et une pomme de terre dans le relevage, puis je la broie. Heureusement la structure est meilleure cette année, car il y avait beaucoup de gasoil l'année dernière pour préparer le terrain."

Avez-vous une stratégie spécifique dans la culture de la pomme de terre ?
"Nous sommes entièrement équipés. Nous sommes bien mécanisés, pouvons irriguer et avons également une bonne eau pour irriguer. Donc, si la culture le demande ou s'il y a une longue période de temps sec, nous avons 2 bobines prêtes. Bien sûr. il y a une philosophie derrière cela et vous ne devriez pas irriguer tout de suite, mais nous nous efforçons de faire le maximum de travail pour obtenir une bonne récolte. »

Quel type de pommes de terre cultivez-vous et quelle est votre idée derrière ?
"J'ai 34 hectares d'Innovator et 16 hectares de Donata. Cela a à voir avec le stockage dans le hangar. Je peux stocker un total de 3.000 XNUMX tonnes de pommes de terre et c'est bien stocké. Je choisis ces variétés parce que je veux cultiver des pommes de terre dans le segment supérieur, ce qui lui donne plus de valeur ajoutée."

Qu'est-ce qui vous plaît dans l'entreprise et comment envisagez-vous les 10 prochaines années ?
"Je trouve le développement de la culture, du tubercule au moment où vous stockez les pommes de terre, fascinant. Surtout quand ce grand flux de pommes de terre arrive avec la récolte. J'en retire beaucoup de satisfaction. Et dans 10 ans" le temps que l'entreprise existe encore, que ce soit moi ou l'un de mes garçons. Je ne sais pas exactement dans quelle direction ça va aller, mais je veux garder l'entreprise et la taille telle qu'elle est actuellement. Je peux bien gérer le domaine de 150 hectares Pendant les périodes chargées, j'ai heureusement du personnel supplémentaire, mais je suis mécanisé de telle sorte que je serai bien dans la période à venir. Peut-être même un peu trop mécanisé. J'ai la philosophie que quand il fait beau, vous avez beaucoup de capacité doit fonctionner, car avec le mauvais temps, c'est toujours pire."

C'est la première année que vous participez à la tournée des cultures. Quelle attente as-tu ?
« J'espère une bonne interaction entre les producteurs qui participent, afin qu'en tant que producteur individuel, vous ayez plus d'informations sur la façon dont il pousse et s'épanouit dans d'autres régions. J'aime aussi être déclenché par des producteurs qui font les choses différemment, afin que je puisse faire mieux. De nouvelles connaissances ne peuvent que vous renforcer, afin que vous puissiez vous optimiser. Je trouve particulièrement intéressante l'ouverture dont font preuve les producteurs dans ce crop tour. Je veux y contribuer.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Jesse Torringa

Jesse est éditeur chez Boerenbusiness et se concentre en particulier sur le secteur de l'agriculture arable, y compris les céréales et les oignons. Il suit également de près le marché des engrais. De plus, Jesse travaille dans une ferme arable à Groningen avec des pommes de terre de semence comme branche principale.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Rester en contact

Inscrivez-vous et recevez chaque jour les dernières nouvelles dans votre boîte de réception