Propre photo

Tournée des cultures Boer klasien

'Gardez-le longtemps jusqu'à ce que le prix de l'oignon me plaise'

8 Avril 2021 -Jesse Torringa

De Boerenbusiness Cette année, Crop Tour suivra 8 parcelles d'oignons jaunes aux Pays-Bas. Chaque semaine, nous interrogeons un producteur d'oignons sur la parcelle, ses choix et sa vision. Cette semaine, c'est Klaasjan Boer, agriculteur arable sur l'argile zélandaise à Kortgene.

Hoeve de Knuyt
Localisation: Court terme
Entreprise de surfaces : 100 hectares
Parcelle de culture en surface : 4,5 hectares
Le type de sol: Argile légère, capacité de boue de 25 %
Culture en hectares:
  • 40 hectares de céréales
  • 27 hectares de pommes de terre de consommation
  • 17 hectares de betteraves
  • 10 hectares d'oignons de semence
  • 7 hectares de maïs

La parcelle d'oignon a été semée le 28 mars, comment est la parcelle maintenant ?
"Les semis se sont bien passés, jusqu'à présent je suis satisfait. Il fait maintenant froid, mais c'est mieux par rapport aux années précédentes. Ensuite, la participation a été mauvaise. L'année dernière, la parcelle avait du blé d'hiver et le travail du sol principal a été labouré. " Juste avant le semis, le champ a été aménagé avec une combinaison de herse rotative et de herse rotative. J'utilise la herse rotative pour que le lit de semence devienne beau et plat. Cela me convient bien sur cette parcelle avec un envasement de 25 %. "

« Nous avions reçu 4 millimètres de pluie la veille du semis, donc la graine était bien entourée d'humidité. La graine d'oignon a une profondeur d'environ 2,5 centimètres et lors du semis, Quickstart et Vydate ont été appliqués dans un lit de semence de 1,5 mètre. C'était en fait un peu tôt semer, mais les conditions étaient bonnes et alors il faut commencer. » 

Semer des oignons sur l'argile légère de Zélande à Kortgene, Zélande

Quelle(s) variété(s) d'oignons cultivez-vous dans l'entreprise ?
"Je cultive des oignons jaunes de semence de la variété Dormo. Je fais cela depuis des années et cela fonctionne bien. Je ne cultive pas d'oignons rouges à la ferme, cela aurait été au détriment de ma superficie d'oignons jaunes et puis J'aurais dû mettre en place une cellule supplémentaire. L'oignon jaune est un peu moins sensible aux maladies et les oignons sont cultivés sur ces terres depuis des années, ce qui ne les rend pas meilleures. 

Pourquoi avez-vous choisi Dormo sur le terrain de Gewastour ?
« Parce que l'oignon est dur comme une balle et devient à peine nu. Ma stratégie est de stocker des oignons et cette variété s'y adapte bien, surtout avec le faible pourcentage de tare. Bien sûr, je regarde la qualité et jusqu'à quand je peux stocker. Mais si le la qualité est bonne ils peuvent y rester très longtemps. Le moment de la vente diffère, mais j'attends que le prix me convienne. Parfois ça paye." 

L'irrigation n'est pas une option à Kortgene, que rencontrez-vous d'autre ?
« Il y a quelque chose dans les oignons chaque année. C'est sec, la pression des mauvaises herbes est forte ou ce sont les thrips qui se montrent. Même avec la disparition de certains produits phytosanitaires, un défi majeur nous attend dans la culture de l'oignon. est une solution "Si la météo ou la croissance de la culture n'est pas bonne, je pense que ce sera difficile à appliquer. Mais en ce qui concerne le sol de cette zone, j'ai de la chance, le sol est tout à fait convenable en soi . Nous l'avons fait il y a 15 ans lorsque nous sommes venus cultiver ici, parce que j'avais une ferme arable dans le sud de la Hollande." 

Pourquoi participez-vous au Crop Tour ?
« C'est agréable de voir comment les oignons se portent dans toutes ces différentes régions du reste des Pays-Bas. Également en Zélande, où l'on entend souvent dire qu'il devient plus difficile de cultiver des oignons en raison, par exemple, du fusarium, de la chaleur, sécheresse et je ne peux pas irriguer. C'est aussi vrai, surtout ces dernières années avec cette sécheresse. Mais beaucoup d'oignons sont encore cultivés ici et de bons rendements sont obtenus. C'est agréable de suivre un producteur en Zélande et cela se voit au cours de la saison ."

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Jesse Torringa

Jesse est éditeur chez Boerenbusiness et se concentre en particulier sur le secteur de l'agriculture arable, y compris les céréales et les oignons. Il suit également de près le marché des engrais. De plus, Jesse travaille dans une ferme arable à Groningen avec des pommes de terre de semence comme branche principale.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login