Tournée des cultures Oignons - semaine 19

Le taux de participation semble bon, mais les oignons en ont assez du temps

13 mai 2021 -Jesse Torringa

Les rangées d'oignons de semence sont maintenant bien visibles sur la plupart des parcelles. De nombreux producteurs sont satisfaits de la participation, mais constatent également que la croissance est à la traîne. Non seulement le froid, mais aussi les précipitations et même la grêle jouent un rôle majeur sur les parcelles.

Un excellent lit de semence et une humidité suffisante du sol : tels sont les principaux atouts pour la plupart des producteurs d'oignons pour cette bonne levée. Surtout si l'on compare la participation aux dernières années, de nombreux producteurs d'oignons sont positifs. Il y a moins de joie à propos de la croissance et de l'état des semis. Les oignons de semence accusent un retard de croissance, les mauvaises herbes continuent de se développer, mais le saupoudrage sur les sols sablonneux et la formation de croûte ne manquent pas non plus. Il y a aussi des lots endommagés par la grêle. 

Froid de grande influence
Il leur a fallu très longtemps pour percer sur les parcelles où la graine était semée à plus de 2 centimètres. C'était particulièrement le cas sur les sols argileux plus froids et le nord. L'incrustation a également causé des tensions chez certains producteurs cette année, bien que cela n'ait souvent pas entraîné de réels problèmes en raison des précipitations. La parcelle Crop Tour à Dronten (FL) est l'une des parcelles où les semis ont mis beaucoup de temps à percer. La parcelle a été semée le 2 avril et est au top depuis le 9 mai. Cela était dû en partie aux semis profonds et au sol froid, qui empêchaient la semence d'agir. 

La différence entre les semences amorcées et non amorcées est clairement visible
Des différences dans les stades de croissance se produisent chaque année. Le sud est traditionnellement en avance sur le nord, mais il existe aussi des différences entre les régions. Arjan Bos, spécialiste des cultures chez Hazera, confirme ces différences : « Les champs sont très variables, il y a bien sûr un peu de retard partout. La plupart de ce que j'ai vu, les lots ont l'air bien quand il s'agit de beaucoup en ligne. Vous voyez aussi parfois de grandes différences entre les semences amorcées et non amorcées. Cela ressort très fortement cette année. 

"Le premier tuyau arrive"
Le producteur Reinder Hogenhout est satisfait sur la parcelle de Kimswerd (FR) : « Les oignons se présentent bien et la participation est excellente. Les mauvaises herbes sont également bien supprimées. La plupart des oignons s'agitent et le premier tuyau est en route.

La variété d'oignon jaune Centro est très homogène sur la parcelle Gewastour à Kimswerd (Frise).

Sur la parcelle Crop Tour à Kortgene (ZL), le taux de participation correspond à ce que souhaite le producteur. « Quand je regarde la levée, je suis satisfait, mais je vois encore des plantes qui viennent juste de sortir. Il faut un certain temps pour voir ce qui se passe avec lui, mais il grandit maintenant. Ce sont de belles rangées d'oignons.
 

Les semis d'oignons sur la parcelle Gewastour à Kortgene (Zélande) sont maintenant sur la route depuis 6 semaines (semé le 29 mars) 
Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Jesse Torringa

Jesse est éditeur chez Boerenbusiness et se concentre en particulier sur le secteur de l'agriculture arable, y compris les céréales et les oignons. Il suit également de près le marché des engrais. De plus, Jesse travaille dans une ferme arable à Groningen avec des pommes de terre de semence comme branche principale.
Pression de la maladie - Phytophthora
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login