Shutterstock

Tournée des cultures météo - semaine 22

Y a-t-il encore un manque de précipitations ?

2 Juin 2022 -Robin de Winter

Après de nombreuses nuits d'insomnie et de consommation de diesel, les bobines étaient prêtes à quitter à nouveau le pays à la mi-mai. En peu de temps, un nombre considérable de millimètres sont tombés, souvent entre 20 et 55 millimètres. Mais est-ce trop, les agriculteurs sont-ils satisfaits ou la bobine tourne déjà sur les parcelles ? Nous évaluons cela parmi les participants Boerenbusiness Visite des cultures.

Les cultures pourraient faire bon usage des précipitations, permettant ainsi aux producteurs de pommes de terre et d’oignons de ramener la bobine dans le hangar. Toutefois, les précipitations ont été assez réparties. Le plus grand nombre de millimètres est tombé dans le nord et le centre des Pays-Bas. Dans le sud-est, mais aussi en Zélande, il y en avait trop peu, rapportent les producteurs. Pour cette raison, la bobine se trouve déjà à côté du terrain dans ces régions.

Somme des précipitations en mai selon le KNMI.

Daan Jansen d'Escharen (NB) n'a reçu que 18 millimètres de pluie au cours des 14 derniers jours, selon sa station météorologique. Il indique que les précipitations ont été très variables sur ses parcelles. C'est pourquoi il fait tourner les rouleaux sur les parcelles lorsque cela est nécessaire.

René Mesken d'Appelscha (Fr) a reçu environ 30 millimètres de pluie, mais ne voit pas la nécessité d'arroser davantage ses pommes de terre dans un avenir proche. D’autres producteurs de pommes de terre ne pensent pas encore à l’irrigation. Cela peut changer lorsque les températures augmentent. Toutefois, une vague de chaleur n’est pas à l’ordre du jour pour le moment.

La température a considérablement augmenté en mai et s'est établie en moyenne à 14.0 degrés. C’est près de 3 degrés de plus qu’en mai 2021 et également supérieur à la moyenne à long terme. Cela montre - tout comme en mars et avril - que le printemps a commencé plus tôt. 

Température en C° moyenne 2021     2022  
Février 3,9 4,3 6,8
Maart 6,5 6,4 7,3
Avril 9,9 6,7 9,3
Mai 13,4 11,2 14,0
Moniteur de sécheresse du KNMI.

Selon l'observateur de la sécheresse du KNMI on voit que nous sommes presque en proportion des 5% d'années les plus sèches. Le déficit a diminué grâce aux récentes précipitations, mais le déficit pluviométrique aux Pays-Bas reste en moyenne de 107 millimètres. Pour l’instant, les cultures ont bénéficié d’un peu d’humidité et les conditions de croissance sont bonnes. Si les précipitations ne se matérialisent pas, d’autres bobines seront bientôt à nouveau sorties du hangar.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Robin l'hiver

Stagiaire au Boerenbusiness Tournée des cultures
Pression de la maladie - Phytophthora
Propulsé par Agroweer

Tournée des cultures pommes de terre - semaine 29

Où en sont les pommes de terre par rapport aux autres années ?

Tournée des cultures pomme de terre - semaine 28

La formation des tubercules est bonne, mais il existe de grandes différences de croissance

Tournée des cultures oignons - semaine 27

Les oignons de semence connaissent une poussée de croissance

Tournée des cultures oignons - semaine 25

Quel est le statut des oignons par rapport aux autres années ?

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login