Propre image

Tournée des cultures pomme de terre - semaine 29

Les pommes de terre ont souffert de la chaleur

22 Juillet 2022 -Robin de Winter

Les premiers jours très chauds sont derrière nous. Plusieurs producteurs de pommes de terre indiquent que leurs parcelles de tournée se sont détériorées à cause de la chaleur et de la sécheresse. Cependant, la croissance n'est certainement pas encore terminée et le nombre de tubercules qui étaient présents en début de saison semble toujours être là.

Avec des températures atteignant près de 40 degrés, les pommes de terre ont eu du mal au cours des 7 derniers jours. Les producteurs de pommes de terre ont indiqué qu'ils voient leurs parcelles de culture se détériorer en raison de la sécheresse et que certains sont confrontés à une grave infestation de phytophthora. Nous interrogeons également les producteurs sur la formation idéale des tubercules et à quoi elle ressemble cette année par rapport à l'année dernière.

Le rendement actuel aurait pu être plus élevé
Chez Mark de Beer de Leende (NB), tous les moulinets tournent encore à plein régime. Quelques précipitations sont tombées mardi 20 juillet dernier, mais elles sont loin d'être suffisantes. Ils n'ont pas encore fini d'irriguer. "Même si 10 bons millimètres tombent, ce n'est toujours pas suffisant pour les pommes de terre." L’irrigation a également permis à De Beer de développer Phytophthora dans certaines parcelles. "Si vous irriguez, vos feuilles seront bien sûr mouillées plus longtemps, mais vous ne pourrez pas pulvériser pendant quelques jours. Vous serez alors en retard sur votre programme de pulvérisation en ce qui concerne Phytophthora."

En termes de formation de tubercules, De Beer possède en moyenne 10 tubercules, ce dont il n'est pas mécontent. "Mais ça aurait pu être un peu plus." L'année dernière, il avait 12 tubercules qu'il visait. "Les innovateurs n'ont jamais mis autant, ceux de Fontane sont sur plus de tubercules cette année." L'année dernière, De Beer a obtenu un rendement de la parcelle de tournée de culture inférieur à ce qu'il avait espéré. Cette saison, il voit déjà sa parcelle de tournée de culture diminuer plus tôt que l'année dernière. C'est parce qu'il a planté très tôt. Il faudra voir plus tard quel effet cela aura sur le rendement. 

A Driewegen (Z) chez Daan Goense, il y a 9 tubercules sous une plante dont il est satisfait. L’année dernière, il avait un peu plus de tubercules, mais ils ne grossissaient pas, donc il n’en avait pas les tonnes. Ses pommes de terre se sont rapidement détériorées à cause de la chaleur. Il ne peut pas irriguer, mais il dit que les pommes de terre des producteurs voisins qui irriguent sont également en déclin. Goense n'a eu aucun problème avec Phytophthora cette année. Il a bien respecté son programme de pulvérisation et a effectué sa pulvérisation MH sur la parcelle de tournée jeudi dernier.

Le rendement de 2 plants à Driewegen (Zélande) par Daan Goense. Il y a 18 tubercules.

Chez le producteur de pommes de terre Jacco van Liere de Dronten (Fl), les pommes de terre poussent actuellement rapidement. Il s'attend à ce que sa parcelle de culture ne produise plus la plus forte croissance en août. Il a été le premier producteur de pommes de terre à planter son Innovator lors de la tournée des cultures.

Parcelle de tournée de culture à van Liere à Dronten (Flevoland) le 20 juillet.

Les kilos viendront
Herman Schlepers de Dronten (Fl) rapporte que Phytophthora est encore en dormance dans sa parcelle, notamment le long de la limite des arbres où les pommes de terre restent longtemps à l'ombre. Il a tout sous contrôle, en partie à cause du temps chaud du week-end dernier, mais il a hâte d'y être. Il a arrosé ses pommes de terre ces derniers jours. "Il semble que la parcelle de culture ait assez bien résisté à la chaleur", explique Schlepers. Le tableau général dans le Flevopolder est que la couleur verte devient plus claire. Les parcelles semées tardivement, notamment, résistent mieux à cette chaleur. 

Pommes de terre Herman Schlepers de Dronten (Fl) fabriquées le 20-7-2022

En termes de taille de tubercules, Schlepers possède environ 15 tubercules, ce qui le place plutôt haut. Il préférerait être à 10 contre 11, comme l'année dernière, pour que l'Innovateur ait la marge nécessaire. Mais Schlepers n’y voit pas une mauvaise chose. Il pense que si les pommes de terre continuent de pousser jusqu’en août, il prendra du poids.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Robin l'hiver

Stagiaire au Boerenbusiness Tournée des cultures
Pression de la maladie - Phytophthora
Propulsé par Agroweer

Tournée des cultures oignons - semaine 25

Quel est le statut des oignons par rapport aux autres années ?

Tournée des cultures oignons - semaine 22

Date moyenne de semis des oignons proche de l'année dernière

Tournée des cultures Oignons - semaine 16

« Environ la moitié de la superficie cultivée en oignons a été semée »

Tournée des cultures Daan Tap

« Le risque de récolte des variétés de pommes de terre est devenu trop grand pour moi »

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login