À l'intérieur : grains et matières premières

Les céréales américaines sont positives, l’Europe suivra-t-elle ?

16 Novembre 2017 -Clarisse van der Woude

La forte demande de soja américain a fait grimper le cours de l’action. Le blé s'est redressé après une forte baisse mercredi 15 novembre, mais il reste à voir si cela réussira également en Europe.

Souhaitez-vous continuer à lire cet article ?

Devenez abonné et obtenez un accès instantané

Choisissez l'abonnement qui vous convient
Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Après la perte importante (mardi 13 novembre), le soja a réussi à bien se redresser mercredi. Le prix du contrat de janvier 2018 repasse au-dessus de 9,70 $ le boisseau. Cette augmentation est principalement due à des raisons techniques, mais la capacité élevée des presses et les bonnes attentes en matière d'importations en provenance de Chine soutiennent également le marché des États-Unis.

L’activité d’exportation est importante pour éliminer les stocks actuels

Le blé se remet du revers
Le prix du blé à la CBoT était également en hausse. Le prix s'est remis de la plus forte baisse depuis septembre. L'Égypte, le plus grand importateur de blé au monde, est présente sur le marché et il semble que la préférence va aux matières premières de la région de la mer Noire et de Russie.

La politique d'importation égyptienne suscite des inquiétudes, car un tribunal du pays a déclaré une tolérance zéro pour les moisissures. De plus, le maïs parvient à se refermer dans le vert.

Les prix européens reculent
En Europe, les prix du blé et du maïs ne se portent pas bien. Les prix ont fortement chuté mercredi. Le blé a clôturé à 159,25 € la tonne au Matif, le maïs à 154,75 €. L'activité d'exportation est cruciale pour écouler les stocks actuels, mais la récolte record de la Russie constitue clairement un obstacle.

Côté monnaie, les choses ne vont pas bien non plus. Le redressement de l'euro face au dollar constitue un défi pour les entreprises européennes. Jeudi 16 novembre, le blé a ouvert à 159,75 € la tonne, mais a rapidement baissé d'un quart de plus. Le maïs a ouvert à 154,75 €.

Pression de la maladie - Rouille brune
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login