Shutterstock

intérieur Grains et matières premières

Hiver doux, mais dommages causés par le gel dans le grain

26 janvier 2021 - Jurphaas Lugtenburg

L'Europe a eu un hiver relativement doux jusqu'à présent, bien que l'hiver ait frappé ici et là, rapporte le CCR dans le dernier rapport MARS. La rusticité des céréales d'hiver s'est considérablement améliorée en Europe du Nord et de l'Est depuis décembre. Cependant, tous les grains n'ont pas bien résisté au froid de décembre.

Souhaitez-vous continuer à lire cet article ?

Devenez abonné et obtenez un accès instantané

Choisissez l'abonnement qui vous convient
Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

En raison du temps chaud de l'automne dernier et de l'hiver jusqu'à présent, la résistance des céréales d'hiver à l'hiver suscite des inquiétudes. Le calcul du modèle européen montre qu'une grande partie des superficies cultivées en blé dans la région de la mer Noire est encore sensible aux dommages causés par le gel.

L'édition de décembre du Mars Report faisait déjà état de blé cultivé outre-mer dans la région russe de la Volga Okrug et dans le nord de la Roumanie. Aujourd’hui, une partie de la zone des Balkans, du nord de l’Espagne et du nord-ouest de la Turquie semble également avoir subi des dégâts dus au gel. Le blé n'était pas suffisamment durci et il n'y avait pas de couche de neige protectrice.

Dans les pays baltes, en Scandinavie et dans certaines parties de la Russie, entre autres, les céréales d'hiver ont désormais complètement durci et aucun problème n'est à prévoir en raison du froid entrant.

Temps doux

Les conditions météorologiques en Europe ont été généralement plus chaudes que la normale en décembre et dans la première quinzaine de janvier, mais il existe de grandes différences entre les régions. Il faisait plus froid que la normale sur la péninsule ibérique, dans le sud de la France, au Royaume-Uni et en Irlande. Le sud-est de l’Europe a connu une période où le temps était plus chaud que la moyenne. Il est tombé plus de pluie que la moyenne dans le sud de l'Europe. Cependant, le centre de la Turquie connaît une pénurie de précipitations. On s'inquiète du manque d'humidité du sol et de l'impossibilité de réapprovisionner les réservoirs d'irrigation. Le JRC s'attend à ce que les températures restent supérieures à la moyenne pour les mois de février, mars et avril.  

Pression de la maladie - Rouille brune
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login