Shutterstock

Analyse Grains et matières premières

Le blé souffre de la pluie, le soja en profite

4 Décembre 2023 - Jurphaas Lugtenburg

Le marché céréalier présente aujourd’hui un tableau mitigé. Le blé poursuit la tendance d'avant le week-end. Un démarrage modéré des ventes de blé d'hiver dans l'UE et des rendements désormais décevants en Argentine soutiennent le marché. Dans le cas du maïs et du soja également, c’est principalement l’Amérique du Sud qui fait la musique. La pluie, notamment au Brésil, a apporté un peu de calme au marché.  

Souhaitez-vous continuer à lire cet article ?

Devenez abonné et obtenez un accès instantané

Choisissez l'abonnement qui vous convient
Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Le blé a démarré la semaine en vert. Sur le Matif, le contrat décembre est en hausse de plus de 0,5% à l'heure où nous rédigeons ces lignes (avant clôture du marché). À Chicago, la hausse est encore plus forte, de plus de 1 %. Le soja est quasiment inchangé par rapport à la clôture de vendredi. Le maïs est en baisse de plus de 1 %.

La Russie s'attend à ce que le transport de marchandises à travers la mer Noire reprenne aujourd'hui "dans la mesure où les conditions météorologiques le permettront". Des conditions météorologiques instables et orageuses ont causé des problèmes avec les exportations de céréales la semaine dernière. Ces problèmes ne se limitaient pas à la Russie ; l’Ukraine connaissait également des problèmes. Outre les tempêtes sur la mer Noire, l'approvisionnement en céréales des fermes vers les ports est également difficile en raison de l'hiver qui approche.

Un rendement de blé modéré attendu
Le niveau de blé d’hiver dans l’UE reste préoccupant. En France, premier producteur de blé de l'UE, 83 % des superficies prévues en blé d'hiver ont été semées jusqu'en décembre, contre 99 % l'année dernière. Sur les superficies ensemencées, 80 % sont en bon ou excellent état, contre 98 % la saison dernière. Les moissonneuses-batteuses opèrent dans le sud-ouest de l'Argentine. Cependant, les rendements dans cette région ne sont pas si mauvais, selon le rapport visite des cultures de la foire aux céréales de Bahia Blanca. Pour la région du sud-ouest, la foire estime la récolte à 2,8 millions de tonnes. C'est 27% de moins que la saison dernière. La foire est parvenue à cette conclusion après avoir prélevé des échantillons sur 250 parcelles. Dans le sud-ouest, environ 1,2 millions d'hectares de blé sont cultivés, soit plus de 20 % de la superficie argentine. Plus loin vers la côte, les rendements seraient meilleurs selon certaines sources, mais ceux-ci ne sont pas inclus dans les chiffres de Bahia Blanca.

Les précipitations sont les bienvenues
Les pluies tombées le week-end dernier sur l'ouest et le centre du Brésil ont apporté un peu de calme au marché du soja. Les travaux sur le terrain se sont poursuivis malgré les averses, selon l'agence de marché Pátria Agronegócio. Toutefois, les semis de soja sont encore nettement en retard par rapport à la saison dernière. Désormais, 88 % de la superficie prévue est en terre, contre 93 % ensemencés à la même période un an plus tôt.

StoneX a présenté une nouvelle prévision de revenus pour le Brésil. Par rapport à l'estimation précédente, la production attendue de soja a été réduite d'environ 3 millions de tonnes, pour atteindre 162 millions. Si cet objectif est atteint, ce sera quand même une récolte record. StoneX n'a ​​procédé qu'à des ajustements limités dans le maïs. L'estimation de la première récolte de maïs a été réduite de 300.000 27 à 1,5 millions de tonnes. Cependant, la majeure partie du maïs est une deuxième culture après le soja et StoneX a ajusté le rendement à la baisse de plus de 97 million de tonnes, à XNUMX millions de tonnes. Le soja est semé relativement tard, ce qui signifie que la deuxième récolte de maïs ne peut être semée que plus tard. Certains analystes s’attendent donc à des corrections plus importantes des prévisions de rendement plus tard dans la saison de croissance.

Pression de la maladie - Rouille brune
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login