Agriphoto

Analyse Grains et matières premières

La récolte des céréales démarre lentement en Europe occidentale

27 Juin 2024 -Jesse Torringa

Les exportations européennes de céréales de cette campagne ne combleront plus l'écart de 2022/23, selon les récents chiffres de la Commission européenne. Les exportations de maïs, en particulier, sont loin derrière. En Europe occidentale, la récolte des céréales démarre lentement mais sûrement et le temps ensoleillé a un effet positif. L'orge a également déjà été battue aux Pays-Bas.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Après une série de jours de pertes, plus du blé hier (mercredi 27 juin) sur le Matif de nouveau. Le contrat de septembre a augmenté de 2,50 € à 223,50 € la tonne. Les cours ont clôturé dans le rouge sur la CBoT. Le blé a à peine perdu, clôturant en baisse de 0,1 % à 5.41¼ $ le boisseau. Le maïs a également clôturé en baisse, chutant de 1,3 % à 4.20 $ le boisseau. Cela place le contrat à son plus bas niveau depuis début mars de cette année. Le soja a également baissé très légèrement de 0,1% à 11.62¾$.

Les exportations de blé tendre de l’Union européenne restent légèrement en retard par rapport à la campagne dernière. Depuis le début de la campagne 2023/24, débutée en juillet, 29,6 millions de tonnes ont franchi la frontière, selon de nouveaux chiffres de la Commission européenne. C'est 4,7 % de moins que la même période en 2022/23, où 31,1 millions de tonnes ont été exportées. Les exportations européennes d'orge jusqu'au 23 juin s'élèvent à 5,62 millions de tonnes, contre 6,51 millions de tonnes il y a la saison. Les exportations de maïs sont les plus en retard par rapport à l’année dernière. « Seulement » 18,62 millions de tonnes ont été exportées cette année, soit 29 % de moins qu'à la même période la saison dernière. Selon la Commission, certains chiffres d'exportation manquent encore, notamment en France, en Bulgarie et en Irlande, ce qui signifie que les exportations seront légèrement plus élevées. Cependant, le retard accumulé ne compense pas de loin ce retard.

L'Ukraine a dépassé la barre des 50 millions de tonnes d'exportations de céréales au cours de la saison 2023/24. Ceci est rapporté par les douanes ukrainiennes. Sur ce total, 3,37 millions de tonnes de céréales ont été exportées ce mois-ci (jusqu'au 26 juin). Cela signifie que le volume total des exportations est supérieur de 3,9% à celui de la saison dernière au cours de la même période, où 48,4 millions de tonnes de céréales avaient été exportées. Le maïs représente la plus grande part du volume des exportations avec 29 millions de tonnes, suivi du blé avec 18,3 millions de tonnes.

La récolte des céréales aux Pays-Bas a commencé
La récolte des céréales est désormais bien avancée dans diverses régions d'Europe. Les premières parcelles d'orge ont également déjà été battues dans tous les Pays-Bas. Avec le temps chaud et sec, les pourcentages d'humidité sont meilleurs que prévu et les battages seront plus nombreux ce week-end. Les rendements varient considérablement et jusqu'à présent n'ont pas été bons partout, explique un initié, qui indique que le temps humide de l'automne dernier fait des ravages.

Selon divers météorologues, le mercure atteint des températures tropicales dans une grande partie de l'Europe, ce qui convient bien aux céréales d'Europe occidentale après les fortes pluies de la période écoulée. Là-bas, un temps chaud et ensoleillé peut avoir un effet positif sur la maturation et avoir un effet positif sur les céréales qui ont encore un peu de temps pour pousser. En Europe de l’Est, où la récolte des céréales est un peu plus avancée, les températures élevées entraînent en réalité des pertes de rendement en céréales. Les céréales (d'été) d'Europe de l'Est et des Balkans ont déjà dû supporter de fortes chaleurs et, selon les météorologues, ces températures élevées continueront encore pendant un certain temps. Ce n'est pas sans raison que le cabinet français de conseil agricole Strategy Grain a revu à la baisse certaines prévisions de rendement céréalier dans ces régions d'Europe au début du mois.

Prévisions du rendement des grains canadiens
Les prix sur le marché américain des céréales n'ont pratiquement pas changé lors de la dernière séance de bourse. Il y avait peu d'incitations sur les marchés du soja, du maïs et du blé. Cependant, nous attendons avec impatience les statistiques sur les superficies et les rendements en céréales au Canada, publiées par l'Office national de la statistique du Canada. Ceux-ci seront publiés cet après-midi, heure néerlandaise (27 juin). La production de soja devrait augmenter de plusieurs pour cent, tandis que les exportations diminueront légèrement. Les prévisions de rendement pour les céréales sont probablement légèrement inférieures.

Pression de la maladie - Rouille brune
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login