Shutterstock

Actualités Fête du Prince 2020

Les propriétaires sont très contrariés par des prélèvements encore plus élevés

16 Septembre 2020 - Eric de Muguet - Commentaires 9

Les propriétaires de terres agricoles sont très déçus du nouveau plan fiscal pour 2021 que le cabinet a présenté le jour du budget. L'impôt sur les gains en capital, qu'ils détestent, sera augmenté de 1 point de pourcentage. La Fédération de la propriété foncière privée (FPG) milite depuis quelque temps contre le montant de cette redevance pour ses adhérents.

L'avocat des propriétaires privés est donc très déçu des projets du cabinet. Les plans prévoient une augmentation du taux de l'impôt général sur les gains en capital de 30 % à 31 %. C'est contre la jambe endolorie du FPG. "La taxe sur le rendement du capital, déjà injuste et inéquitable, non seulement se perpétue, mais aggrave encore la situation", a déclaré l'organisation dans un communiqué.

horreur
Le prélèvement sur le rendement du capital est une épine dans le pied du FPG depuis des années, car selon cet organisme le prélèvement sur les terrains loués est supérieur aux revenus locatifs. Auparavant a la fédération a calculé que dans plus de la moitié des surfaces louées, le bailleur paie plus de redevances en box qu'il ne perçoit en bail. Ce solde négatif peut s'élever à plusieurs centaines d'euros. 

Cette différence négative menace de s'accentuer encore l'année prochaine, car (en plus de l'augmentation prévue de la taxe d'un point de pourcentage), la norme de loyer a également été abaissée dans de nombreuses régions. Le FPG indique donc qu'il s'adressera au ministère des Finances et aux porte-parole des impôts à la Chambre des représentants pour la consultation législative sur le Plan fiscal 2021 le 26 octobre. Le FPG estime que les effets négatifs de la redevance doivent être surmontés pour les propriétaires fonciers.

Nouvelle politique à long terme
Selon la fédération, les développements actuels confirment une fois de plus la faillite de la politique de bail. La ministre de l'Agriculture Carola Schouten prépare une nouvelle politique de location, mais la met régulièrement en veilleuse en raison d'autres priorités (comme le corona et l'azote, entre autres). Le FPG a désormais établi que les consultations pour le projet de loi de la nouvelle politique des baux débuteront au premier semestre 2021. Les Chambres foncières seront également évaluées.

LTO Pays-Bas a un propre proposition pour la politique de location présenté. Le FPG était à ce sujet pas très enthousiasteaussi parce qu'elle n'était pas impliquée là-dedans.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Eric la grive

Eric est membre de la rédaction de Boerenbusiness† En tant que descendant d'une famille d'agriculteurs, le sang d'agriculteur coule dans les veines d'Eric. Il se considère comme un généraliste, mais avec une préférence pour l'économie, les tendances, les marchés et le marketing.
radar de pluie
Propulsé par Agroweer
commentaires
Commentaires 9
Abonné
Jantje 16 Septembre 2020
C'est en réponse à cela Boerenbusiness article:
[url = https: // www.boerenbusiness.nl/grond/ artikel/10889204/verpachters-balen-stevig-van-nog-higher-levy]Les loueurs s'emballent fermement à partir d'un prélèvement encore plus élevé[/url]
Si l'impôt sur le capital est plus élevé que le loyer, ils vendent le terrain, n'est-ce pas? De cette manière, ils peuvent bénéficier de l'augmentation de la valeur des terres, car la plupart des terres (à bail) ont été achetées ou héritées à des prix bien inférieurs à la valeur actuelle de la location. Les locataires sont prêts à acheter au taux d'intérêt actuel du marché.
Abonné
Leo 16 Septembre 2020
Oui, c'est sage, achetez maintenant pour 100k à faible taux d'intérêt, pas de marge en raison de la couronne, de la hausse des intérêts et de la baisse du prix des terrains, vous êtes en bonne forme !
Abonné
Jantje 16 Septembre 2020
Léo a écrit:
Oui, c'est sage, achetez maintenant pour 100k à faible taux d'intérêt, pas de marge en raison de la couronne, de la hausse des intérêts et de la baisse du prix des terrains, vous êtes en bonne forme !
La compréhension en lecture est un art. Je parle de la valeur locative.
Abonné
fabricant de perruque 16 Septembre 2020
Les membres du FPG débordent déjà d'argent.
C'est vraiment un problème de luxe pour les propriétaires gâtés
qui avaient jadis du sol sous leurs doigts.
Il suffit de bien vendre est le conseil.
Abonné
bonjour 16 Septembre 2020
quelle réponse. Après tout, c'est le droit du propriétaire que sa propriété soit rentable. Ensuite, achetez le terrain vous-même ou offrez un petit retour à quelqu'un d'autre.
Abonné
Dirk 16 Septembre 2020
jopke a écrit :
quelle réponse. Après tout, c'est le droit du propriétaire que sa propriété soit rentable. Ensuite, achetez le terrain vous-même ou offrez un petit retour à quelqu'un d'autre.
eh bien ......., quand il s'agit d'accorder des rendements, alors les prix de location devraient être divisés par deux en faveur du locataire, âne sage. Quant aux loyers, ils sont en train de revenir à la situation du début du XXe siècle.
Grâce à cette clique de droite à La Haye, le fpg a apparemment un meilleur lobby que le lobby agricole. Regardez ce bail libéralisé. Nous vous remercions de bien vouloir louer un terrain sous cette forme. Gardez-le, pas besoin. Revivez les temps anciens.
Abonné
Jantje 16 Septembre 2020
jopke a écrit :
quelle réponse. Après tout, c'est le droit du propriétaire que sa propriété soit rentable. Ensuite, achetez le terrain vous-même ou offrez un petit retour à quelqu'un d'autre.
Je plaide en faveur de cela, je veux acheter le terrain loué et ensuite le propriétaire peut récupérer cet argent pour payer son impôt sur les plus-values.
Diviser et conquérir 16 Septembre 2020
Landjepik limpide

Des terres agricoles pour les lobbyistes du marché de l'immobilier maintenant que le marché est instable en raison d'une inflation folle Rutte est un cadeau aux pays sans leur effet de change.

Des plans d'assujettissement de la population par le projet de Grapperhaus sont élaborés dans la population suivante du hall d'entrée (Track&Trace) avec des applications : C'est un "travail" difficile pour le Parti populaire de la liberté et de la démocratie : aucune chimiothérapie ne peut plus nous sauver.

pas de mots, l'écume de la terre s'insinue dans la haie
Kees 16 Septembre 2020
ce pays est malade
Vous ne pouvez plus répondre.

Consultez et comparez vous-même les prix et les tarifs

Actualités Sol

La nouvelle loi flamande sur le leasing soutient les jeunes agriculteurs

Fond Sol

Staatsbosbeheer s'engage en faveur de locataires respectueux de la nature

Podcast Moulage au sol

"La proposition de loi sur le bail arrive, voici les caractéristiques"

Moulage au sol Eelco Terpstra

"RVB veut déployer son portefeuille foncier de manière flexible"

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login