Shutterstock

intérieur Melk

Pâques met la pression sur les cotations DCA pour le lait et la crème

11 Avril 2019 - Eric de Muguet

Pâques a mis beaucoup de pression sur les cotations au comptant DCA pour la crème et le lait cru sur le marché laitier au cours de la semaine 15. Ces jours fériés, y compris le Vendredi Saint, se traduisent par une semaine interrompue, ce qui réduit le nombre de jours de vente disponibles. La crème en particulier laisse un ressort ferme.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Cette semaine, le commerce se prépare au Vendredi Saint et à Pâques. Là où il y a normalement 6 à 7 jours de livraison au cours d'une semaine commerciale, il n'y en aura que 1 la semaine prochaine. De plus, les acheteurs se sont déjà couverts longtemps à l'avance pour les vacances. En conséquence, la demande est calme cette semaine et la semaine prochaine, mais les vendeurs souhaitent se débarrasser de leur offre. Cela se traduit par des prix plus bas.

Cela est particulièrement visible dans les prix de la crème, car le prix DCA pour la crème au cours de la semaine 15 s'élève à 4,35 € par kilo départ usine. C'est 0,30 € par kilo de moins qu'une semaine plus tôt. Room a débuté la semaine au prix spot de la semaine 1 (14 €), mais a ensuite chuté rapidement. D’ailleurs, la graisse est de toute façon dans le coin où tombent les coups. Les ventes de beurre sont décevantes et le stock de crème est également suffisant. La pratique montre, compte tenu de la moyenne sur 4,65 ans, que la crème a encore quelques semaines difficiles avant que le prix puisse à nouveau augmenter.

Lait de France
Même si le prix spot DCA du lait cru aux Pays-Bas baisse « seulement » de 15 € au cours de la semaine 1 pour atteindre 31 € par 100 kilos (à 4,4 % de matière grasse), la pression sur ce marché restreint augmente également. Cette semaine, l'approvisionnement en lait cru est important, notamment en provenance de France, et se dirige vers le nord-ouest de l'Europe. Cela entraîne une forte variation des prix du lait cru, avec une tendance à la baisse.

L'offre de lait cru en provenance du sud de l'Europe se fait également sentir en Allemagne. En combinaison avec Pâques et le Vendredi saint, qui sont des jours fériés en Allemagne, cela donne des prix spot de 29 € pour 100 kilos pour le nord de l'Allemagne et de 29,50 € pour 100 kilos pour le sud de l'Allemagne (tous deux à 3,7 % de matières grasses). Cela représente respectivement 1,50 € et 2,50 € pour 100 kilos de moins que la semaine précédente. 

Le concentré de lait écrémé reste intact
Le concentré de lait écrémé est le seul qui soit encore quelque peu intact cette semaine, en termes de prix. Le concentré ne coûte que 10 €, ce qui donne une cotation spot DCA de 1.340 XNUMX € la tonne de matière sèche, départ usine. Cela est dû à la stabilité du marché du lait écrémé en poudre, dont les concentrés peuvent bénéficier.

La grande question est de savoir si les cotations spot du DCA vont remonter un peu dans les semaines à venir, ou si elles resteront à ce niveau bas. Quoi qu’il en soit, les échanges commerciaux transmettent des signaux qui montrent de la lumière à l’horizon.

Consultez les dernières cotes ici.

radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login