Shutterstock

intérieur Voer

Marché des aliments pour animaux : prix stables, mais sécheresse imminente

19 mai 2020 - Jorine Cossé

Les prix sur le marché des aliments pour animaux sont stables depuis des semaines. La peur de la sécheresse actuelle va-t-elle changer cela ? Les traders donnent également leur avis cette semaine.

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

La crise du coronavirus aurait pu causer des problèmes à différents niveaux. Par exemple, on parlait d’une éventuelle baisse de l’approvisionnement en paille, mais cela ne s’est pas produit. Le prix des drêches et l’approvisionnement en pommes de terre fourragères ont également semblé être dans une situation désespérée pendant un certain temps, mais cela ne s’est pas produit non plus. Comment est-ce possible? Probablement une question de timing.

Prix ​​et offre de paille
Le prix de la paille reste stable cette semaine à 100 € la tonne (gratuitement). Il y a quelques semaines, la situation semblait changer en raison de la crise du coronavirus. Les gens ont parlé de problèmes de transport et de frontière en France, mais cela ne s'est pas reflété sur le marché néerlandais. De plus, davantage de paille a traversé la frontière en provenance d’Allemagne. Il n’y avait donc pas de pénurie.

Cela pourrait changer dans les mois à venir. En raison de la sécheresse, le blé ne pousse pas en longueur, même si la formation des épis est déjà en cours. Cela signifie une paille très courte, ce qui affectera très probablement l'approvisionnement. Toutefois, les derniers mois ont clairement montré que les rumeurs les mieux fondées ne se transforment pas nécessairement en réalité.

Herbe, pommes de terre et sécheresse
En parlant de bon timing, celui-ci semble avoir un effet « favorable » sur la combinaison herbe, sécheresse et pommes de terre fourragères. La première coupe a désormais été ensilée dans de nombreuses régions du pays, mais en raison de la sécheresse, le rendement n'est pas optimal partout. Certains agriculteurs (laitiers) choisissent donc d'ensiler ou de jeter des pommes de terre fourragères pour compléter la ration. Si la première coupe avait été annoncée plus tôt, cela n'aurait probablement pas été possible car l'approvisionnement en pommes de terre il y a deux semaines était minime en raison du manque de clarté entourant le programme actuellement introduit.

Les prix des produits restent donc stables. Les commerçants rapportent qu’ils ont en réalité peu de contrôle sur la première coupe d’herbe. Les ventes se font souvent entre producteurs laitiers, souvent à un prix très élevé. L'herbe que les commerçants peuvent se procurer se vend en moyenne à 60 € la tonne, sans changement par rapport aux semaines précédentes. Il ne s’agit pas ici d’une première coupe de bonne qualité, mais surtout de fosses d’automne (éventuellement) plus humides.

Le prix des pommes de terre fourragères reste également stable. Cela coûte 30 € la tonne, livrée non lavée dans la cour du fermier. L’offre de pommes de terre est encore plus que suffisante et la demande est bien adaptée.

Maïs et drêches
Bien que ces deux prix restent les mêmes, il est toujours possible que le prix change dans les semaines à venir. Les commerçants indiquent que les producteurs laitiers commencent à s'inquiéter de leurs rendements en maïs si la sécheresse persiste. Quelques bonnes éclaboussures d'eau sont plus que bienvenues dans les semaines à venir et sauront probablement rassurer. Pour l'instant, le prix reste à 70 € la tonne.

Le prix des drêches est actuellement encore en partie influencé par la crise du coronavirus, car le secteur de la restauration est toujours fermé. Le prix reste en moyenne à 2,75 €, avec 2,70 € pour le sud et 2,85 € pour le nord. Il semble désormais que le secteur de la restauration rouvrira partiellement le 1er juin, mais il reste à voir si cela aura un effet sur les prix. Compte tenu de la sécheresse, les producteurs laitiers se nourrissent davantage, ce qui signifie que la demande en drêches est bonne.

Les prix des autres produits fourragers restent également stables. Cliquez ici pour les prix actuels.

radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login