Shutterstock

La Brochure Produits laitiers

Pourquoi le marché américain du fromage affiche une forte reprise

22 mai 2020 - Wouter Job - Commentaires 2

La panique corona sur le marché laitier semble être terminée non seulement en Europe, mais aussi aux États-Unis. Les prix des fromages affichent une forte reprise, grâce à un cocktail de facteurs. Comme le ralentissement de la croissance de la production laitière. 

Lire cet article ?

Devenez abonné et obtenez un accès instantané

Choisissez l'abonnement qui vous convient

Avez-vous un conseil, une suggestion ou un commentaire concernant cet article ? Faites le nous savoir

Commençons par l’offre du marché. L'offre de lait aux États-Unis a encore augmenté en avril, mais considérablement moins rapidement que le(s) mois précédent(s). En mars, l'avance par rapport à 2019 était encore de 3%. Le mois dernier, la croissance a ralenti à 1,5%, portant la production laitière dans les 24 États clés à 8,08 millions de tonnes.

Anticiper une baisse de la demande
Le ralentissement de la croissance est dû au fait que les producteurs laitiers de nombreux États américains ont dû se débarrasser de leur lait parce que les transformateurs étaient confrontés à d'importants problèmes de vente. Les producteurs laitiers ont anticipé cette baisse de la demande, par exemple en faisant sécher les vaches plus tôt et en passant de la traite trois fois par jour à deux fois par jour.

En avril, la production laitière par vache était de 0,9% supérieure à celle d'il y a un an, tandis qu'en mars, l'augmentation était encore de 2,2%. Le nombre de vaches a diminué de 4.000 8,85 à XNUMX millions. Cette diminution relativement faible est probablement due au fait que de nombreux abattoirs de bovins et de porcs aux États-Unis ont dû fermer leurs portes en raison de nombreuses infections au coronavirus parmi le personnel. 

Reprise après une dépréciation importante
Corona se propage rapidement aux États-Unis. Au total, plus de 90.000 4.000 Américains sont morts du virus du poumon, soit le bilan le plus élevé au monde. Pour contenir la vague d’infections, des mesures rigoureuses ont été prises, comme en Europe. Un point négatif pour le secteur laitier. Car lorsque la vie publique a été pratiquement paralysée par la fermeture des écoles et des restaurants, le fromage et le lait en poudre sont devenus invendables. Les stocks ont augmenté rapidement et le prix du cheddar à Chicago est passé de 2.300 4.000 dollars à environ XNUMX XNUMX dollars la tonne fin avril. Entre-temps, le sentiment s’améliore de manière inattendue. Par exemple, le prix du cheddar a de nouveau augmenté pour atteindre près de XNUMX XNUMX $ au cours du mois de mai. 

Facteurs multiples 
La reprise rapide est probablement une combinaison de plusieurs facteurs. Les mesures corona sont assouplies, permettant aux restaurants de rouvrir en douceur dans certains endroits. Presque nulle part dans le monde la consommation hors domicile n'est aussi importante qu'aux États-Unis, donc l'assouplissement stimulera sans aucun doute la demande de fromage.

De plus, le président Donald Trump a annoncé en mai qu’il achèterait pour 3 milliards de dollars de produits agricoles, notamment des produits laitiers, qui seraient reversés à la banque alimentaire. Une autre raison est que les prix du fromage américain ont chuté plus rapidement que dans d'autres pays exportateurs de produits laitiers, ce qui s'est traduit par une position concurrentielle plus favorable sur le marché mondial. Le ralentissement de la croissance de la production laitière joue bien entendu également un rôle. Le ministère américain de l'Agriculture (USDA) a ajusté la croissance à la baisse, à 1,6 %. Initialement, la croissance était estimée à 2,5 %.

radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login