KWS

Présenté par KWS

Vérifiez la levée de votre maïs à temps!

20 mai 2021

Une bonne émergence au champ garantit que la densité de plantation souhaitée est atteinte. De cette manière, un développement régulier de la culture est garanti. Dans la période qui suit le semis, il existe malheureusement un certain nombre de facteurs qui peuvent drastiquement perturber le processus de germination et la levée au champ.

Seule une vérification sur le terrain en temps opportun peut aider à identifier la cause d'une mauvaise fréquentation sur le terrain.

Évaluer en temps opportun l'émergence et le développement précoce
Comme les entrepreneurs de grandes cultures avec betteraves et oignons sont habitués, il est très important d'évaluer à temps la levée du maïs au champ et de ne pas attendre que les mauvaises herbes du champ soient contrôlées. Le maïs lève normalement dans les 14 jours suivant le semis. Ce n'est pas le cas sur de nombreuses parcelles ce printemps en raison des basses températures. Pour une germination et un développement initial optimaux, la température du sol à la profondeur de semis doit être d'au moins 10 degrés Celsius. Semer le maïs dans des conditions trop froides donne une chance de germination médiocre et lente et une perte possible due à une infestation de germes et de champignons du sol. Surtout quand il reste froid dans la période après le semis. Lorsque le temps entre le semis et la levée dure plus de 10-14 jours, le point végétatif (racine/pousse) peut être attaqué par ces champignons. Un point de croissance est beaucoup plus petit qu'une tête d'épingle. En raison de cette petite taille, le risque de dommages est très élevé. Lorsque la pousse est infestée par des pousses fongiques, l'émergence de cette plante de maïs s'est produite. Lorsque la ramification des racines se produit, la pousse fongique n'a plus aucune chance et la plante de maïs se développera bien. Il est donc important de faire attention à la température et aux prévisions météorologiques dans la période autour, mais surtout après le semis ! C'est certainement maintenant une raison supplémentaire de vérifier le taux de participation et de suivre de près l'évolution initiale dans les semaines à venir.

Si des problèmes d'émergence au champ sont observés, il est important et nécessaire de faire la distinction entre les problèmes d'aiguillage qui surviennent localement ou en plein champ.

Mauvaise présence ponctuelle sur le terrain possible en raison de :

  • Problèmes de sol/endommagement de la structure dus, par exemple, aux zones humides, au compactage et/ou aux pistes de circulation.
  • Grands écarts de température sur des sols plus secs et légers, entraînant une température de germination trop basse.
  • Différences de disponibilité en eau dans le lit de semence (capillarité).
  • Dégâts d'oiseaux de corbeaux, choucas, pigeons, faisans.
  • Dommages aux fils. Les aiguilles métalliques sont de plus en plus endommagées. Le risque de dégâts est élevé, notamment du fait d'une croissance trop lente de la jeunesse due au froid et/ou à la sécheresse et/ou d'un effet insuffisant des aiguilles anti-fil avec lesquelles la semence a été traitée. Les très jeunes plantes sont particulièrement touchées car les larves bourgeonnantes sont petites et leurs mâchoires ou parties masticatrices ne leur permettent pas de mâcher des matières grossières. Lorsqu'une plante reste longtemps au stade de germination en raison des circonstances, le taupin a plus de temps pour profiter de la culture encore jeune. Seules les larves de la troisième et de la quatrième année de vie, donc dans les dernières phases juste avant l'émergence de l'insecte (le longicorne), sont capables de manger des matières plus grossières. Quiconque a collecté beaucoup de matière organique sur le terrain au fil des ans offre une source de nutrition appropriée pour les jeunes taupins.
Le jeune maïs mangé par les taupins est condamné.
Beaucoup de perte de plantes à cause des taupins.

Les problèmes d'assiduité de Volveld dus à :
En principe, il y a une levée au champ insatisfaisante s'il manque plus de 20% des plants. L'image des dommages et les causes peuvent être très diverses :

1. Graines introuvables

  • Mauvais disques de semis utilisés.
  • Les racleurs du soc sont mal réglés.
  • Mauvaise pression d'air.

Dans tous ces cas, la semence de maïs est laissée après le semis !

2. Les semis manquent

  • Dommages causés par le sel (brûlures) dus à une application incorrecte d'engrais de démarrage lors de la fertilisation du rang (mauvais réglage, socs d'engrais émoussés, pliés).

Graine cueillie par des faisans, des pigeons ou des corbeaux (trous typiques dans le fond). En raison de la disparition de Mesurol comme traitement des semences de maïs contre l'alimentation des oiseaux, KWS a introduit avec succès le traitement des semences de maïs Initio Bird Protect en 2019. Initio Bird Protect contient un répulsif efficace contre les oiseaux et tous les ingrédients pour une germination en douceur. Il favorise la santé des racines et l'absorption de phosphate et réduit les symptômes du stress dû au froid. Tout cela se traduit par une croissance rapide et rapide jusqu'au stade 4-6 feuilles sans perte de plantes. Cliquez ici pour plus d'informations sur Initio Bird Protect.

Maïs cueilli par les oiseaux.
  • Dégâts causés par le binage et/ou le désherbage (trop profond, mauvais moment).
  • Inondation, pourriture de la semence dans les ornières trop compactées.
Maïs présentant un manque d'oxygène dans la zone racinaire en raison du compactage du sol.
  • Semences placées très superficiellement (plus souvent en cas de semis dans l'engrais vert, contrôle imprécis de la profondeur du soc).

3. Émergence en forme de vague, semis au développement irrégulier

  • Profondeur de semis inégale (entraînement trop rapide, socs émoussés).
  • Lit de semence non nivelé en raison d'une mauvaise préparation du lit de semence.
  • Apport d'humidité irrégulier dans le lit de semence (profondeur de semis insuffisante).
Une émergence irrégulière résultant d'un apport d'humidité insuffisant dans la zone racinaire.

4. Les semis se sont développés très différemment

  • Lit de semence trop meuble, entraînant une mauvaise alimentation en eau pour les germes.
  • Lit de semence aggloméré avec le « résultat » d'une connexion d'eau perturbée.
Levée mauvaise et irrégulière à cause d'un lit de semence trop motteux
Levée mauvaise et irrégulière à cause d'un lit de semence trop motteux.
  • Graines semées trop profondément (plus de 7 cm de profondeur).
  • Semences recouvertes, par exemple en envasant des tranchées de semis trop profondes.
  • Manque d'air ou d'oxygène après colmatage et/ou inondation.
  • Dommages alimentaires aux graines par, par exemple, les taupins, les mille-pattes et/ou les escargots.
  • Formation de moisissures (plus souvent avec des temps de levée longs après un semis précoce et pas ou pas de protection des désinfectants).
  • Longue durée de ponte des grains non germés ou en germination dans un sol humide et froid.
  • Beaucoup de plantes doubles faibles et de lacunes après le roulement des graines (vitesse de rang trop élevée, socs tronqués).

5. Graines non germées, plantules anormales

  • Conditions de germination défavorables telles que sécheresse et/ou froid. En 2019 et 2020, cela s'est avéré être un problème majeur dans de nombreux endroits. Un bon lit de semence bien aéré aide, mais ne peut rien changer si la température ambiante et donc la température de germination sont trop basses.
  • Lit de semence grossier et obstrué en raison d'un raccordement à l'eau perturbé. Les semis doivent parcourir un long chemin avant d'émerger.
  • L'interruption du processus de germination par une vague de froid donne plus de chances aux champignons agressifs du sol.
Graine de maïs qui n'a pas germé ou qui a mal germé à la suite d'une infection par des germes et/ou des champignons du sol.
  • Trop peu d'eau de germination en raison d'une capillarité insuffisante du lit racinaire et/ou de la sécheresse.
  • Les restes de semences de maïs de l'année précédente ont été mal stockés (stockés dans des conditions de température et/ou d'humidité défavorables). De plus, gardez à l'esprit que le traitement des semences de maïs, surtout après un stockage à long terme, peut avoir une influence (très) négative sur le taux de germination.
  • Manque de capacité de germination de la graine.
  • Pourcentage de germination insuffisant de la graine.

Tout problème pouvant être dû à la semence de maïs ne peut être vérifié que si l'on sait de quel lot de semence de maïs il s'agit. Par conséquent, conservez toujours les étiquettes bleues des semences utilisées jusqu'à la fin de la saison.

L'émergence du champ (émergence de toutes les graines semées) peut être facilement vérifiée en ajustant au hasard 13,3 mètres d'affilée à plusieurs endroits du champ semé, en comptant le nombre de plantes sur cette distance et en le multipliant par 1.000 XNUMX. La perte de plantes et/ou de graines qui n'ont pas germé ne devrait pas être un problème tant qu'il s'agit d'une « irrégularité régulière ». L'image dans laquelle une plante manque ici et là. Il ne faut pas passer trop vite au sursemis ou sursemis car cela entraîne des surcoûts et il n'est pas dit que cela se rémunère par un rendement plus élevé et/ou une meilleure qualité.

Surensemencement ? Pour les variétés les plus précoces, choisissez PAPAGENO ou EXELON
Si une faible fréquentation est désormais constatée, le sursemis a tout de même un sens. Le sursemis est-il nécessaire ? Ensuite, en fonction de la date, choisissez les variétés les plus précoces de KWS sur toutes les listes de variétés du Benelux. Ce sont PAPAGENO et EXELON. Les variétés de maïs sont très précoces et ultra précoces avec respectivement FAO 200 et 170. EXELON est le meilleur choix pour semer actuellement dans le nord des Pays-Bas et l'ouest de la Belgique. PAPGENO est la variété pour les autres régions. Les deux variétés ont un bon développement initial (vitesse de couverture du sol) et sont robustes. 2 propriétés importantes pour la culture dans les régions mentionnées.

Attendre beaucoup plus longtemps avec un sursemis, par exemple jusqu'en juin, conduit presque toujours à des résultats décevants.

En cas de doute sur la levée au champ ou sur la disponibilité des semences de maïs de PAPAGENO et EXELON, veuillez consulter votre conseiller régional KWS. Vous trouverez ses coordonnées sur www.kwsbenelux.com.

Cette analyse de rentabilisation est alimentée par :
radar de pluie
Propulsé par Agroweer

Appelez notre service client 0320 - 269 528

ou par courrier à soutienboerenbusiness. Nl

tu veux nous suivre ?

Recevez notre Newsletter gratuite

Des informations actuelles sur le marché dans votre boîte de réception chaque jour

login